Bark river Knives

Allez... à la demande générale, une rubrique pour les fixes.

Re: Bark river Knives

Messagepar phd29 » 18 Aoû 2016 19:15

Janus a écrit:en meme temps, le kabar des Marines, c'est pas vraiment un camp-knife...

Exactement,il a pas été inventé pour le camping,en 40 dans le pacifique,ils ne l'étaient pas pacifiques les GI.
La preuve de sa bonne réputation,c'est qu'il est toujours utilisé….
Je m'empresse de rire de tout de peur d'être obligé d'en pleurer. [Beaumarchais]
Avatar de l’utilisateur
phd29
 
Messages: 2193
Inscrit le: 06 Nov 2012 00:36
Localisation: Konkerne finistère

Re: Bark river Knives

Messagepar giom » 18 Aoû 2016 19:43

Ce truc continue a peter au même endroit depuis des siècles et on l'utilise encore. C'est beau la perseverance militaire :pasmal:
Si tu mets ceux qui brassent de l'air d'un coté et ceux qui te le pompent de l'autre... Tu as la climatisation gratuite !
Avatar de l’utilisateur
giom
cap'tain trombonne
 
Messages: 3769
Inscrit le: 01 Fév 2012 08:33
Localisation: Aux pieds des Vosges

Re: Bark river Knives

Messagepar Did » 13 Sep 2016 10:08

Janus a écrit:en meme temps, le kabar des Marines, c'est pas vraiment un camp-knife...

Il me semble qu'au départ le but était tout de même de produire un couteau utilitaire et non pas un couteau "fighter". C'est donc, comme tu le dis, un compromis. A cela s'ajoute la forme vaguement Bowie qui joue un rôle psychologique positif. Comme c'est de la production milouf l'acier, le TT et le type de découpe n'est pas léché (on a fait avec l'outillage disponible). On a privilégié le cout et le process pour équiper rapidement la troupe.

le problème c'est que ce couteau est devenu un mythe et qu'on lui attribue volontiers les qualités combinées de Durandal et de Joyeuse. Ce n'est pas mon constat pour les modèles que j'ai pu testé.

Pour les couteaux "flexibles" avec une déformation plastique sous contrainte : on peut citer les couteaux helle laminés. C'est assez facile de fausser le couteau (axe manche/lame) si on appuie dessus (ou si on tombe dessus). Ce n'est pas redhibitoire (on peut le réaligner), mais il faut savoir qu'avec ce type de couteau on ne peut pas faire levier (ce que l'on ne devrait pas faire, mais que l'on fait souvent).

Pour revenir à BRK.

Quand j'étais chez DLT (dans la boutique au Michigan) j'ai eu le loisir de comparer de nombreux couteaux (le stock est ++). En comparant, j'ai constaté que les émoutures peuvent varier et l'ajustage est "à l’américaine" (genre carabine Savage ou plymouth barracuda). Le plus souvent cela fonctionne plutôt bien, mais il ne faut pas être un esthète de la finition et le contrôle qualité n'est pas fait par un ingé prussien. Souvent , ce qui intéresse les américains ce sont les "specs" (ex : on vous fait du CPM4V) et le rapport qualité prix (t'en as pour tes dollars).

Il faut aussi savoir que lorsqu'un modèle de couteau existe en différent acier, on a des productions qui sont souvent différentes (épaisseur, poids...). Virtuovice (on parle de ses vidéos plus haut) montre d'ailleurs que la soie (les plates semelles BRK sont extrêmement évidées généralement) d'un couteau en A2 ou Elmax est très différente. On ne trouve pas toujours trace de cela dans la communication du fabricant.

En revanche aucun risque d'avoir un couteau flexible. Au contraire c'est "trempé dur" habituellement. Et comme l'émouture est faite à la main un peu lourde, souvent le tranchant peut être cassant au départ (problème de chauffe locale sans revenue).

Malgré ces remarques : ce sont des couteaux que j'apprécie beaucoup.
« … que celui qui n’a point d’épée vende son vêtement et achète une épée ».
Avatar de l’utilisateur
Did
 
Messages: 223
Inscrit le: 04 Avr 2008 18:21

Re: Bark river Knives

Messagepar bpc » 13 Sep 2016 11:01

giom a écrit:Kabar usmc, un petage classisque a la jonction lame-manche. Tout simplement parce que cette jonction est faite à angle droit. Donc point de fragilité.
Z'auraient fait une découpe arrondie, même avec un petit rayon, c'était bouclé. Sont cons quand même.



c'est plutôt une question de trempe et revenu.

un raccord soie/ lame limé carrément ne casse pas si c'est pas trempé.
il n'y a pas besoin d'arrondir cet endroit.
bpc
 
Messages: 1262
Inscrit le: 21 Avr 2009 19:24

Précédent

Retour vers Couteaux fixes

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités