Maurice Opinel : mort d'un lanceur de couteaux

Maurice Opinel : mort d'un lanceur de couteaux

Messagepar LeGaulois » 18 Aoû 2016 15:25

PAR BAUDOUIN ESCHAPASSE
Publié le 18/08/2016 à 09:14 | Le Point.fr

Le petit-fils du fondateur de la société Opinel s'est éteint le 17 août à Chambéry. Grâce à lui, la PME savoyarde s'est beaucoup diversifiée.

Jusqu'au bout, il aura présidé au destin de la société fondée par son grand-père. Maurice Opinel, décédé le 17 août à l'âge de 88 ans, était toujours président de la fondation Opinel au jour de sa mort. Le petit-fils de Joseph Opinel, « inventeur » en 1890 du petit couteau de poche à lame repliable (le fameux n° 08 qui a fait la renommée de cette PME savoyarde), était né le 5 octobre 1927 à Cognin dans les hauteurs de Chambéry.
Ami d'enfance de Robert Badinter qui avait trouvé refuge, pendant la guerre, dans ce village, il avait rejoint l'entreprise familiale en 1950. Il y avait « appris le métier », comme il l'expliquait lui-même au Point en 2012, aux côtés de son oncle Léon au service commercial optant très tôt pour une distribution à l'international des produits Opinel. Et lui avait succédé, en tant que directeur général, à sa disparition en 1964. S'attachant dès lors à la protection juridique de la marque et au dépôt de brevets, car les premières contrefaçons apparaissent dès cette époque sur le marché asiatique, c'est lui qui développe considérablement le groupe dans les années 1970 et 1980.

Nous avons toujours misé sur l'innovation
Père de trois enfants, il prend en effet la tête de l'entreprise en 1974, remplaçant son père Marcel à la présidence du conseil d'administration, et décide alors la construction d'une usine ultramoderne de plus de 1 000 m2 à Chambéry en remplacement des ateliers de Cognin qui continueront toutefois à assurer une partie de la production.
Le chiffre d'affaires s'envole pour atteindre les 20 millions d'euros en 2015. Notamment grâce au lancement de nouveaux produits : des couverts pour la table ou des couteaux « outdoor » destinés à la fois aux alpinistes et aux marins. « Nous avons toujours misé sur l'innovation », insistait Maurice Opinel, secondé par son fils, Denis, qui a repris il y a quelques années les rênes de l'entreprise.
Chaque année, 4,5 millions de couteaux sortent des ateliers Opinel qui écoulent 45 % de leur production à l'export : aux États-Unis, en Allemagne, en Russie, mais aussi en Chine où la marque a su imposer sa griffe depuis dix ans. L'entreprise emploie une centaine de salariés.
Avatar de l’utilisateur
LeGaulois
 
Messages: 1358
Inscrit le: 15 Juil 2007 20:43
Localisation: Essonne (91)

Re: Maurice Opinel : mort d'un lanceur de couteaux

Messagepar littlecity » 18 Aoû 2016 15:48

·NVLLA·DIES·SINE·LINEA·
Avatar de l’utilisateur
littlecity
Kraft Werk
 
Messages: 5144
Inscrit le: 25 Oct 2010 18:01
Localisation: Paris, Moscou, Goujon-Sur-Epuisette


Retour vers Couteaux Suisses, Douk, Laguiole, Opinel

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités