camp knives: vos idées et couteaux

Ici c'est pour les velus des jambes, sales et méchants, qui tuent des arbres morts à grands coups de couteau et font des feux de joie au fond des bois.

camp knives: vos idées et couteaux

Messagepar deovolens » 27 Mai 2011 16:53

Il y a sur ce site des spécialistes qui utilisent leurs couteaux dans la nature pour etc.….
J'aimerais bien qu'ils présentent leurs couteaux et nous expliquent pour quelles besognes ils les emploient.
Quelles sont les caractéristiques qui doivent primer:acier, poids, forme de la lame etc
Et naturellement des photos de leurs "bestioles" qui travaillent.
l'idéal n'existe pas mais une queste entre collègues sera productive.
deovolens
XX Hell
 
Messages: 6077
Inscrit le: 17 Sep 2007 21:23
Localisation: Belgique

Re: camp knives: vos idées et couteaux

Messagepar aquinatis » 27 Mai 2011 17:33

Huuuh, mais ça se prépare une réponse comme ça: je vais faire un truc tiens.
Avatar de l’utilisateur
aquinatis
Doc Martens
 
Messages: 11530
Inscrit le: 07 Déc 2008 10:19
Localisation: Mourmansk, capitale du bushcraft extrême.

Re: camp knives: vos idées et couteaux

Messagepar cassca » 27 Mai 2011 17:36

y a pas un smiley qui se frotte les mains d'impatience ?
Avatar de l’utilisateur
cassca
Raquin Marteau
 
Messages: 22013
Inscrit le: 10 Mar 2008 20:57

Re: camp knives: vos idées et couteaux

Messagepar aquinatis » 27 Mai 2011 18:47

D'abord il faut savoir ce qu'on entend par "camp-knife": pour moi j'aurai toujours deux couteaux dans les bois (ne relançons pas le débat sur les hachettes, restons-en aux couteaux), un grand, un chopper donc, uniquement destiné à faire du bois, pour le feu, ou pour construire un abri, et un plus petit, pour le "bricolage": les piquets du tarp à tailler, les ficelles et cordelettes à couper, la bouffe, tailler des bidules le soir au coin du feu).

- D'abord, deux fixes: c'est une habitude que j'ai prise, on peut très bien remplacer le petit fixe par un bon pliant costaud. Pour moi il y a peu d'intérêts: quasiment pas de risque de perdre le fixe si l'étui est bien fichu, alors que le pliant au fond de la poche, moi je les perds plus facilement, et pas de question de "low-profile", dans les bois on ne se cache pas :-)

- Le chopper: ce n'est pas évident à arriver à déterminer quel camp convient le mieux. La longueur est importante, fondamentale même. 30 cm pour moi, c'est trop petit pour un bon chopper, 35 c'est top, 40 c'est trop grand, et surtout en général bien trop lourd (comme les battle mistress de Busse, vraiment crevants à manier au bout d'une heure). On peut choisir de ce limiter à 30 cm mais on fera le boulot moins vite qu'avec 35, moins bien aussi. ON aura plus de polyvalence, mais pour moi la question ne se pose pas parce que j'emmène toujours un deuxième couteau plus petit. Un seul couteau à la Bear Grillé, je trouve ça absurde, on ne peut certainement pas faire du bois, du vrai avec un couteau de 25 cm.
Il faut et ça parait évident une poignée confortable, et qui le reste quand on prend le couteau très en arrière, pour donner plus de bras de levier, et donc de vitesse et de force à la lame. Ça ce n'est vraiment pas évident à concevoir. Par exemple je trouve super le pommeau bu Busse NMSFNO, alors que celui du Bushwacker Mistress fait mal au creux de la main. Ce n'est vraiment pas facile à faire, il faut d'abord dessiner, mais surtout tester, longtemps.

Pas super confortable en prise reculée (Bushwacker Mistress):

ImageImage

Bien mieux, le NMSFNO:

Image

Un camp d'un peu plus de 30 cm, magnifique d'efficacité et d'ergonomie, de PHM.

Image

Image


Un Bowie? Pourquoi pas, ça a été utilisé pendant deux cents ans, ça l'est encore aujourd'hui, la garde protège efficacement les doigts contre les coups sur le bois:

Image

Image

La construction du couteau est importante. Tout le monde ne jure que par la plate semelle en matière de bushcraft. Bof bof.… Si on veut planter son couteau dans un tronc et s'en servir comme d'un marchepied, la plate semelle, c'est clair, c'est mieux. Mais ça transmet aussi tous les chocs, et si la poignée n'est pas bien faite, ben au bout d'une heure c'est intenable. Un montage sur soie est largement assez solide s'il est bien fait, les couteaux de Samuel Lurquin en sont une preuve évidente. La solidité ne tient pas qu'à la résistance structurelle, mais aussi à la capacité à absorber les chocs. Ed De Paaw par exemple fait tous ses camps montés sur soie, avec une poignée en caoutchouc ultra confortable.
Autre chose: une plate semelle ça casse aussi. Mais sérieusement, s'il s'agit seulement de couper, et pas de faire volontairement levier de manière importante une bonne soie suffit largement, et sera plus confortable.
Le choix des matériaux est important: la fibre de carbone par exemple, ben c'est pas top pour des plaquettes sur un camp en plate semelle. Ça transmet absolument tous les chocs. Pour moi le micarta et le bois sont les deux matériaux de prédilection (je n'ai rien en caoutchouc).

Trop court, trop épais, une plate semelle qui transmet toute l'onde de choc jusqu'à l'épaule, le Busse ASH1 Combat Grade:

Image


Un montage sur soie indestructible, de Samuel Lurquin:

Image

- le petit couteau à tout faire: bon là chacun fait ce qu'il veut. Quand même j'ai quelques préférences. Aujourd'hui je prends plutôt des petits couteaux, 25 cm grand max, et surtout des aciers carbone, dont je trouve le pouvoir de coupe supérieur, et l'entretien facile (c'est moins imporatnt pour le chopper). Un Plazen par exemple fait l'affaire.

Image
Image
Image
Image
Image

Fin de l'histoire pour le moment: ya des gars à la porte qui attendent que je les soigne. Bon sang si on peut même plus bosser tranquille...
Avatar de l’utilisateur
aquinatis
Doc Martens
 
Messages: 11530
Inscrit le: 07 Déc 2008 10:19
Localisation: Mourmansk, capitale du bushcraft extrême.

Re: camp knives: vos idées et couteaux

Messagepar Tigre Blanc » 27 Mai 2011 18:51

Soigne les biens au moins :mouarf:
Image
Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un homme...
"Le collectionneur se fiche de la mode...Il transcende le temps..."
Avatar de l’utilisateur
Tigre Blanc
Guy
 
Messages: 18876
Inscrit le: 07 Mar 2008 22:07
Localisation: Belgique/hainaut

Re: camp knives: vos idées et couteaux

Messagepar manda » 27 Mai 2011 19:01

Merci Aqui thup
Ton camp de samuel est superbe !!

ps : tu ne le trouve pas trop lourd pour l'emmener en balade ?
Plus ça va, moins j'appuie.

"Finalement, dîner en terrasse à Paris c'est comme pique-niquer dans un parking …"
Avatar de l’utilisateur
manda
Mage Orette
 
Messages: 17885
Inscrit le: 07 Sep 2009 01:47

Re: camp knives: vos idées et couteaux

Messagepar aquinatis » 27 Mai 2011 20:04

Hélas ce n'est pas le mien, prêté quelques mois pour un article dans LPDC. Pour une balade à la journée c'est trop lourd, et peu utile. Pour un vrai camp de plusieurs jours ce n'est pas si lourd. Je le mets sur le coté du sac, en bandoulière pire à la ceinture c'est quand même grand. Il faut vraiment en avoir l'utilité, mais c'est le meilleur camp que j'ai jamais eu entre les mains. Pour le bois cependant, et seulement.
Avatar de l’utilisateur
aquinatis
Doc Martens
 
Messages: 11530
Inscrit le: 07 Déc 2008 10:19
Localisation: Mourmansk, capitale du bushcraft extrême.

Re: camp knives: vos idées et couteaux

Messagepar deovolens » 27 Mai 2011 20:06

J'ai déjà beaucoup appri d'un homme des bois, :chin:
Une petite question de poids: un chopper doit avoir du poids mais à partir de quelle limite tu trouve que celà devient fatiguant.
Double garde donc pas à recommander?
Pour les aciers: sandwich, mono, damas?
Le Rockwell 56 au max?
Trempe différentiëlle?
deovolens
XX Hell
 
Messages: 6077
Inscrit le: 17 Sep 2007 21:23
Localisation: Belgique

Re: camp knives: vos idées et couteaux

Messagepar aquinatis » 27 Mai 2011 20:20

Bon franchement je n'ai jamais pesé mes couteaux.

Pour un chopper une lame trop légère ce n'est pas terrible, c'est comme les têtes de hache. Il faut du poids sur l'avant. Pour moi jusqu'à 600g ça va, au delà c'est vraiment lourd. Et franchement si un Battle Mistress est super efficace, c'est épuisant au-delà de une heure.
La double garde, c'est à double tranchant: ça protège, mais ça blesse aussi, bien qu'en frappant la main est souvent très reculée. J'ai quand même quelques bowies en camp, c'est faisable, mais il faut l'habitude. Le mieux je pense c'est le quillon inférieur unique à la Lurquin (ou comme bcp d'américains d'ailleurs)
L'acier: on rigole beaucoup du Damas, mais j'ai utilisé longtemps l'Hurak de Samuel, au pouvoir de coupe hallucinant malgré l'épaisseur. Maintenant l'Infi, l'acier de blindage ultra fort, sont de supers aciers pour des lames homogènes. Le sandwich,j'adore, je pense que théoriquement ça doit être bien sur une grande lame.
La dureté clairement faut pas que ce soit trop dur: il est inévitable , totalement, de faire des dents sur le fil. Il y a toujours une caillasse qu'on rencontrera un jour ou l'autre. Acier mou: une dent, facile à reprendre. Acier dur: ça casse, et faudra reprendre 1/2 cm de fil en hauteur. Rédhibitoire. De plus à l'affutage il n'y a pas photo: en une séance de coupe de deux trois heures, on peut sacrement abimer un fil, et le reprendre à la petite Pierre de poche sur un acier dur, c'est hard. C'est le principe des faux d'antan: acier super mou, a reprendre sur place avec tas et pierre.
Avatar de l’utilisateur
aquinatis
Doc Martens
 
Messages: 11530
Inscrit le: 07 Déc 2008 10:19
Localisation: Mourmansk, capitale du bushcraft extrême.

Re: camp knives: vos idées et couteaux

Messagepar Magic » 27 Mai 2011 20:31

J'ai une question Aquinis..quand tu parles de 30 ou 35cm de longueur c'est le couteau entier ?? pas seulement la lame !!
Avatar de l’utilisateur
Magic
 
Messages: 836
Inscrit le: 18 Déc 2009 15:59
Localisation: Ain

Re: camp knives: vos idées et couteaux

Messagepar deovolens » 27 Mai 2011 20:43

pour le petit couteau lequel me conseillerais-tu?
Image
Image
Image
Image
deovolens
XX Hell
 
Messages: 6077
Inscrit le: 17 Sep 2007 21:23
Localisation: Belgique

Re: camp knives: vos idées et couteaux

Messagepar aquinatis » 27 Mai 2011 21:23

35 cm = longueur totale :-)

Pour moi deo je prendrais le Lurquin ou le premier Fabian. Sans doute celui qui a la lame la plus fine. Mais un couteau comme le Fabian, avec une lame courte et une forte poignée, ça donne à la fois force et précision. Le nessmuck est superbe, mais je trouve pas mal de garder une pointe, sauf si tu veux dépecer du gibier.… Mais le figer Choils du nessmuck, ça c'est super pour la précision. Plus ça va, plus je m'oriente vers des couteaux avec un manche plus grand que la lame: c'est pas top pour la cuisine, mais dans les bois c'est super. A condition d'avoir un grand camp à côté.
En même temps je ne suis pas un spécialiste, je pense que d'autres feraient aussi bien avec un SAK...
Avatar de l’utilisateur
aquinatis
Doc Martens
 
Messages: 11530
Inscrit le: 07 Déc 2008 10:19
Localisation: Mourmansk, capitale du bushcraft extrême.

Re: camp knives: vos idées et couteaux

Messagepar aquinatis » 27 Mai 2011 21:27

D'ailleurs ils sont superbes ces deux Fabian: quand tu auras choisi celui qui va t'accompagner, je veux bien l'autre:-)
Avatar de l’utilisateur
aquinatis
Doc Martens
 
Messages: 11530
Inscrit le: 07 Déc 2008 10:19
Localisation: Mourmansk, capitale du bushcraft extrême.

Re: camp knives: vos idées et couteaux

Messagepar DagueHaubert » 27 Mai 2011 21:28

hihihi
Le monde où l'on pense n'est pas le monde où l'on vit - Gaston Bachelard
Avatar de l’utilisateur
DagueHaubert
DagHotep
 
Messages: 54721
Inscrit le: 31 Oct 2006 10:04
Localisation: Sur les épaules de Leibniz

Re: camp knives: vos idées et couteaux

Messagepar aquinatis » 27 Mai 2011 21:30

Tiens je vais lettre une annonce pour un Fabian.
Avatar de l’utilisateur
aquinatis
Doc Martens
 
Messages: 11530
Inscrit le: 07 Déc 2008 10:19
Localisation: Mourmansk, capitale du bushcraft extrême.

Suivant

Retour vers Boyz'n da Wood

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité