Test QD Scarab de Microtech

Couteaux produits en grandes séries par des industriels américains (Benchmade, Spyderco, Buck, CRKT, Kershaw, …), italiens (Consigli, Maserin, …), etc.

Test QD Scarab de Microtech

Messagepar System attic » 15 Mai 2007 21:35

Autopsie du Microtech QD Scarab

Au premier abord, le QD Scarab (pour Scarabée à Déploiement Rapide) ressemble à un pliant tactique de combat pur jus. Il est vrai qu’avec son aspect tout militaire, on pourrait le croire réservé uniquement aux hommes en vert… Que nenni !

Depuis qu’ils existent, les O.T.F réduction de « Out The Front », autrement dit automatiques à ouverture frontale, ont fait rêver les amateurs de belles lames. Et pas seulement de lames puisqu’il s’agit également dans le cas du modèle autopsié aujourd’hui de belle mécanique. Jusqu’à la création de la firme Microtech (Vero Beach, Floride-USA) en 1997, il faut bien reconnaître que ce segment coutelier n’était occupé que par des «  bons marchés »taiwanais et quelques bien rares customs.
Nous n’oublions pas, bien sûr, le Français Gimmel-Bargeon avec son O.T.F à manche en plastique noir et son excellente mécanique, qui plus est démontable !
Depuis 1999, ce segment délaissé ne l’est plus, depuis que Tony Marfione, président de Microtech, et Anthony Marfione Junior se sont fixé pour ambition de créer des modèles solides, élégants et de grande qualité.
Les premiers O.T.F (nommés Dragon Slayer, Combat Talon I, II et III, Nemesis et Ultratech. Plus récemment Makora, CFO II et UT 70) ont été des succès, plébiscités aussi bien par les professionnels (police, armée, agences gouvernementales, secouristes) que par les particuliers.
Le Scarab découle d’un postulat simple :produire un automatique à ouverture frontale la plus solide et le plus efficace possible, afin de satisfaire un public connaisseur le plus large possible.

De la simplicité dans l’ouverture -fermeture il y en a : il suffit de pousser l’unique bouton vers l’avant avec le pouce pour que la lame bondisse (le mot est faible) droit devant, et de faire le contraire pour qu’elle réintègre la poignée. Un système appelé double action.

Basé sur l’architecture interne de l’Ultratech, mais considérablement perfectionné quant aux composants, plus robustes, à la lame, plus épaisse et plus longue, à un meilleur ratio : longueur de lame - manche, et enfin une carrure dissuasive. Ce couteau possède un mécanisme unique. Celui-ci se loge dans une coque en aluminium nuance : 6061-T6 en deux parties asymétriques réunies entre elles par 6 vis trempées spécifiques Microtech (un trou central et trois trous plus petits autour). L’ensemble et la qualité d’assemblage du boîtier ainsi constitué est très étanche à la poussière, d’aspect quasi monobloc, tout en empêchant son démontage par l’utilisateur.

Démontage déconseillé à plus d’un titre, comme clairement explicité dans le livret informatif accompagnant le couteau. Le démontage par du personnel non autorisé par MT entraîne l’annulation de la garantie. Cela a le mérite d’être clair. Le Scarab, comme la plupart des modèles de la marque (O.T.F et autres) étant garanti à vie au premier acquéreur (!).
Ensuite parce que cette mise en pièces est plutôt technique. Un « Microholic » internaute utilisateur et fan de la marque a tout de même démonté le sien et a mis en ligne les photos de l’intérieur de la bête. Ce hobbiste a fabriqué lui-même, à l’aide d’une machine à commande numérique, la clé nécessaire au démontage de la coque. Celle-ci une fois ouverte,le mécanisme lui réserve encore une surprise :il lui faut également fabriquer un levier spécifique pour en extraire le reste. Son but initial n’était pas uniquement la curiosité mais le désir de vouloir customiser sa lame avec une finition polie miroir. Dans ce cas, le démontage était bien évidemment nécessaire.

Ce modèle comporte son lot d’innovations.

Il est le premier à utiliser un grip antidérapant type « skateboard », bien granuleux, en insert sur les deux côtés du manche. Procédé rapidement copié par la concurrence. Ce grip, à l’usage, s’avère particulièrement efficace pour la prise en main, mais redoutable pour les poches des pantalons. En effet, le passage répété du couteau dans les poches a vite fait d’élimer celles-ci.
Il est vivement recommandé d’utiliser l’étui orné du logo au scarabée jaune en cordura et revers velcro qui est fourni à la livraison.
Logo que l’on retrouve sur le clip. L’étui, à port horizontal ou vertical, comporte par ailleurs une poche contenant une pierre à affiler au diamant et une autre poche contenant un outil spécifique destiné à démonter le clip réversible et extra plat et les G.B.D (Glass Breaker Device), pointes en titane destinées à casser les vitres, et éventuellement une coquille quelconque! Ce couteau est aussi à l’aise pour couper des tomates que dans les situations d’urgence.

-Revenons au mécanisme. La propulsion se fait par le biais de deux ressorts plats et extrêmement rapides travaillant conjointement pour pousser ou rétracter la lame (voir photo). L’outil peut donc indifféremment être stocké ouvert ou fermé.

-Totalement ambidextre son bouton-poussoir, de par la résistance qu’il oppose à son déplacement, et à sa position sur le dessus du manche, ne peut se mouvoir qu’avec le pouce.
Largement dimensionné pour pouvoir être manœuvré avec des gants, ce bouton nécessite quelques minutes d’apprentissage pour doser l’effort et ainsi éviter de se froisser le muscle du pouce…

Soyons clairs, c’est précisément la relative fermeté et la précision de la détente, alliées à la qualité exceptionnelle des matériaux employés, qui font que l’utilisation quotidienne du Scarab procure une satisfaction bien spécifique.
L’adage « Walk and talk » prend ici tout son sens. Marche et parle en français dans le texte.

- Les brises vitre : au nombre de deux sur cette version, sont amovibles et interchangeables avec des vis Torx, livrées avec le couteau. Ils fixent le clip à l’extrémité arrière du carter.

La lame du QD Scarab, de type Drop Point, est large et bien finie. Selon les versions, elle est disponible satinée, stone washed (la meilleure finition, peut-être, car les rayures ne se voient quasiment pas, bien que sujettes aux reflets) ou recouvert de polymères de différentes couleurs.
Cette lame possède des saignées sur le dessus et les côtés, destinées à faciliter l’éjection, à alléger la lame mais aussi à typer l’esthétique. Des serrassions (dentures) sont proposées, en option, sur la moitié arrière du tranchant.

L’acier utilisé est le S30V, traité à 59-60 Rockwell. Encore une fois, Microtech a été le premier à opter pour cet acier, récemment issu de la technologie aérospatiale.
Tenace à la coupe, mais toutefois assez difficile à affiler. N’attendez pas que le fil soit trop émoussé pour ré affiler. Pour ma part, je commence avec les pierres céramiques triangulaires dures Spyderco (Tri-Angle Sharpener) pour terminer avec quelques passages au carbure de tungstène (Swiss Istor Sharpener Professional) afin de lui appliquer un tranchant rasoir – comme à l’état neuf !

Le QD Scarab ne comporte pas de sécurité, mais le risque d’ouverture accidentelle est faible de par la forme et la résistance du bouton-poussoir. Une sécurité spéciale, interne, rend cependant la lame lâche lorsqu’on l’ouvre contre un objet dur ou mou. Un test simple prouve l’efficacité du système : la lame ne traverse pas plus de deux feuilles de papier superposées, étonnant non ?

L’entretien :

De temps en temps un peu d’huile type Balistoil (huile mécanique fluide) sur les bords de la lame et sur le trajet du bouton-poussoir à l’occasion…C’est tout.

Si d’aventure des résidus de matière coupée, de boue ou de sable se retrouvaient à l’intérieur, ils n’affecteraient pas le fonctionnement du Scarab. Il suffirait alors de bien rincer à l’eau claire, de passer un coup de sèche-cheveux puis une pulvérisation d’antirouille type WD-40 à l’intérieur.


Modèle phare de la gamme MT, le QD Scarab décline ses manches anodisés dur en noir, sans aucune inscription « tactique », gris anthracite, marron coyote et MilTan (Military Tan), comme sur la photo, cette dernière version uniquement en très faibles quantités. Les informations collectées sur les forums Internet nous portent à croire que Microtech produit une moyenne de 2000 pièces de chaque version : couleurs et lames lisses ou mixtes. Tous sont numérotés.

Élitiste, la marque l’est assurément.Que ce soit au niveau des quantités disponibles, de la plus haute qualité industrielle, qu’au niveau des prix. Ce modèle, vu au dernier SICAC, était proposé à 750 Euros. Vous pouvez le commander pour 500€ sur un site Internet US ,il en existe plusieurs.
Attention toutefois aux de frais de Douane…Mais quand on aime…
Bel outil donc, le culte de la marque est également bien orchestré, les amateurs de beaux mécanismes, y trouveront leur compte pour un thème certes hors des sentiers battus.


Caractéristiques :

Fabricant: Microtech. 932 36th Court, SW – Vero Beach, Fl 32968
http://www.microtechknives.com
Importateur France/Europe : sans
Type : automatique double action : sortie auto et rétractation auto
Longueur :
Fermé : 116 mm
Ouvert : 203 mm
Largeur : 27 mm
Epaisseur : 12 mm (sans clip)
17 mm (avec clip)

Lame
Acier : CPM S30V Carbone 1,45%
Chrome 14%
Vanadium 4%
Molybdene 2%
Dureté : 59-60 HRC
Type : Drop Point
Profil : plat
Tranchant : lisse ou mixte (dentures sur 32 mm)
Finition : satinée ; stone washed ; recouverte de polymère (noir 2 tons, vert olive, brun coyote, MilTan)
Longueur : 95 mm
Longueur utile : 87 mm
Largeur : 21 mm
Épaisseur dos : 3 mm
Système de verrouillage : interne avec sécurité
Ouverture : une main
Fermeture : une main
Clip : métallique, amovible, 2 vis ou brise vitres, réversible G/D
Plaquettes : aluminium 6061-T6
Montage : vis propriétaire
Fixation pour attache de sécurité : oui, à la base du clip
Etui : oui, cordura noir avec velcro. Contient une pierre à diamant et un outil spécial démontage brise vitre/clip
Poids total : environ 160 grammes (sans clip)

Image

Image

Image

Image

@+
Phil
A knife a day keeps the doctor away...
Avatar de l’utilisateur
System attic
 
Messages: 707
Inscrit le: 10 Mai 2007 12:42
Localisation: France - Nord

Messagepar Richard IV » 16 Mai 2007 00:02

Personnellement, j'adore les automatiques à ouverture frontale. Le coté "tueur" des années 70, sans doute :)

Hélas, en dehors de mon Bargeon qui reste quand même une merde en plastique et d'un antique "NATO military", je n'en ai pas.

Il faudrait vraiment que je joue avec un Microtech, si j'en déniche un, pour me faire une idée de leur qualité (solidité du mécanisme, jeu dans la lame etc).
"A knife! A knife! My Kingdom for a knife!"
R.IV
Avatar de l’utilisateur
Richard IV
Rock &Troll
 
Messages: 2691
Inscrit le: 01 Nov 2006 10:50

Messagepar freddy1 » 16 Mai 2007 00:09

le seul que j'ai vu, Flavius a réussi a le coincer en position ouverte chez AB... (aprés environ 5 sec de test... :shock: )
Pas moyen de le décoincer et ils avaient pas les clefs spécifiques pour l'ouvrir...Je crois qu'il est reparti aux USA direct...
sinon, il avait l'air bien :lol:
Avatar de l’utilisateur
freddy1
L'agent orange
 
Messages: 41756
Inscrit le: 01 Nov 2006 19:29
Localisation: sceaux

Messagepar Richard IV » 16 Mai 2007 00:14

C'est de la provocation pure et simple, ça, Freddy. Tu ne me crois pas capable de le bloquer en moins de 5 secondes??? :D
"A knife! A knife! My Kingdom for a knife!"
R.IV
Avatar de l’utilisateur
Richard IV
Rock &Troll
 
Messages: 2691
Inscrit le: 01 Nov 2006 10:50

Messagepar freddy1 » 16 Mai 2007 00:18

si si , je t'en crois capable !
De mémoire, celui que manipulait Flavius etait plus petit et fin, et d'une jolie couleur alu satiné gris, un peu comme un beau bijou.

joli texte Phil, c'est toi qui l'a ecrit ? :shock:
Avatar de l’utilisateur
freddy1
L'agent orange
 
Messages: 41756
Inscrit le: 01 Nov 2006 19:29
Localisation: sceaux

Messagepar Sebastien » 16 Mai 2007 01:16

Très bonne review Phil ! Merci ! :wink:
Sebastien
 
Messages: 3801
Inscrit le: 01 Nov 2006 02:51

Messagepar Flavius » 16 Mai 2007 06:39

C'est impresionnant de voire la bête ouverte!
Merci pour cette description très complete.
Celui que j'ai bloqué chez AB c'etait un UTX70. Vraiment pas de bol. Si vous m'entendez "ha, fait voir comment il marcxhe ton auto" courez vite :twisted:
Avatar de l’utilisateur
Flavius
Miguelito
 
Messages: 2615
Inscrit le: 09 Mar 2007 22:22
Localisation: Essonne

Messagepar John Shannow » 16 Mai 2007 08:34

alors ça c'est de la review!merci bcp!
président à vie du CJCEP
Membre du PPP.
Avatar de l’utilisateur
John Shannow
Toniglandyl
 
Messages: 4499
Inscrit le: 31 Oct 2006 09:25
Localisation: Belgique

Messagepar Crazy Fox » 16 Mai 2007 08:56

Les photos du couteau démonté m'ont rappelé que

http://forum.neoczen.org/viewtopic.php?t=1427&start=0

Peut-être que System attic pourrait éclairer un peu notre ami Luc...
:wink: :roll:
Au civil : Jacques RENARD

J'aime pas les couteaux, na !
Avatar de l’utilisateur
Crazy Fox
Little Bouddha
 
Messages: 2620
Inscrit le: 08 Fév 2007 17:34
Localisation: Pont-à-Celles * BE

Messagepar Janus » 16 Mai 2007 09:08

je vais pas etre tres original, mais je trouve cette review tres sympa, notament j'aime beaucoup le fait de voir la bestiole désossée! :wink:
Vice-Président à vie du PPP

Quand on est mort, on ne sait pas qu'on est mort. C'est pour les autres que c'est difficile.
Quand on est con, c'est pareil.
Avatar de l’utilisateur
Janus
le bleu
 
Messages: 23217
Inscrit le: 01 Nov 2006 00:58
Localisation: 69

Messagepar Luc » 16 Mai 2007 10:23

Crazy Fox a écrit:Les photos du couteau démonté m'ont rappelé que

http://forum.neoczen.org/viewtopic.php?t=1427&start=0

Peut-être que System attic pourrait éclairer un peu notre ami Luc...
:wink: :roll:


en effet,

tout d'abord, merci pour cette review exccceeellleeente, sinon

tu ne saurais pas remonter un Infidel ?



parceque je suis toujours dessus, mais il résiste le bougre.…


je t'inventerai des perles de pluie, venues d'un pays ou il ne pleut pas, je t'inventerai le ciel, les étooiles, mais ne me laisse pas, aide moi, la la la la laaa, lala, lalalaaaa, lalalalalala
Avatar de l’utilisateur
Luc
 
Messages: 2771
Inscrit le: 31 Oct 2006 08:33
Localisation: montpellier

Messagepar jmdragon » 16 Mai 2007 17:20

J'ai toujours adoré les couteaux OTF, j'ai possédé quelques temps un Infidel non démonté, acheté pour un tournage, je l'aimais bien mais sa taille était vraiment trop importante. J'ai un UTX 70, enfin j'avais car c'est devenu l'EDC de ma copine, et je trouve ce couteau vraiment pratique et trés bien fait. Aucun probléme malgré une utilisation quotidienne, ma copine est régisseur à la cité des sciences. J'en ai racheté un pour mon frêre qui était jaloux de cette petite lame discréte et super tranchante. quelques photos, prise en main et comparaison de tailles avec un mini griptillian et un small sebenza
Image
Image
Image
Image
Franchement, j'ai eu du mal à me séparer du premier, et depuis que j'ai le scond dans ma poche je me demande si mon frére le mérite vraiment
:lol:
Un couteau c'est bien
Deux couteaux c'est trop
et trois couteaux ce n'est pas assez
Avatar de l’utilisateur
jmdragon
 
Messages: 591
Inscrit le: 28 Jan 2007 01:23
Localisation: paris

Messagepar Louky » 16 Mai 2007 20:46

Le UTX 70 est vraiment sympa :shock:, tu l'as acheté où ?

J'ai un UT6, mais il est un peu grand comme EDC… Image

Oba hui un unta pfui... :shock:

Avatar de l’utilisateur
Louky
 
Messages: 630
Inscrit le: 16 Fév 2007 17:09
Localisation: Alsace

Messagepar jmdragon » 16 Mai 2007 22:42

Le premier je l'avais acheté chez Armes Bastille qui me l'on fait découvrir, le second je l'ai trouvé sur Ebay. Il vaut mieux connaitre et passer par un revendeur français car en cas de pépins, ça peut quand même arriver, le SAV de Microtech est pénible pour les automatiques avec les particuliers. Bien souvent ils ne les réparent pas car ils ne peuvent pas les vendre aux particuliers, il faut faire partie de l'armée ou des forces de l'ordre, enfin pour les acheter aux US. Pareil pour l'infidel que benchmade refuse de réparer si tu es un particulier qui ne peut pas justifier del'appartenance aux forces de l'ordre.
Un couteau c'est bien
Deux couteaux c'est trop
et trois couteaux ce n'est pas assez
Avatar de l’utilisateur
jmdragon
 
Messages: 591
Inscrit le: 28 Jan 2007 01:23
Localisation: paris

Messagepar flexo » 16 Mai 2007 23:02

moi ;quand j'étais gamin j'avais un automatique qui faisait peigne, pas vous? 8) :lol:
Le courage n'est souvent dû qu'à l'inconscience, alors que la lâcheté s'appuie toujours sur de solides informations.
[Peter Ustinov
Avatar de l’utilisateur
flexo
Isaiah Edwards
 
Messages: 794
Inscrit le: 10 Avr 2007 13:26
Localisation: tours 37

Suivant

Retour vers Industriels

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : maxinigrad et 2 invités