Moulage du cuir

Aspect technique du couteau, réalisation, etc.

Moulage du cuir

Messagepar papymikado » 03 Déc 2007 16:42

Bonjour à Tous, travaillant le cuir en hobbyste depuis plusieurs années et
ayant le privilège d'avoir des couteliers professionnels parmi mes amis
et clients(J.-C-Laforêt, Manu Laplace, Charles Roulin, Bruno Macé,ect), je
me permets d'apporter mes modestes lumières à propos du moulage du
cuir. Beaucoup de choses sont dites à ce sujet qui laissent parfois rêveur.
Tout d'abord, comme pour forger une lame, mouler un étui demande
temps, patience et méticulosité afin de parvenir à un résultat satisfaisant.
Il faut impérativement disposer d'une matière première de bonne
qualité, soit un cuir (de vache) tanné végétalement appelé collet à mouler
ou cuir orthopédique. Ne pas utiliser pour cet usage des cuirs tannés au
chrome qui sont traités chimiquement(baina d'acide chlorydrique et d'eau)
destinés aux vêtements et à l'ameublement; cette opération assoupli et
inperméabilise le cuir et ne permet ni le moulage ni la teinture.
Eviter les chutes ou autres coupons d'orogines douteuses qui à l'emploi ne
donneront que de médiocres résultats. Par ailleurs, il faut exclure tout
produit chimique ou autre mixture lors de la détrempe du cuir(bicarbonate
de soude, sel, vinaigre, ect...) . Ces substances dénaturent le cuir et le
rendent soit cassant et craquelé une fois sec, bruni ou noirci ou imper-
méable et impropre à la teinture. Le cuir se détrempe à l'eau froide tout
simplement !, dans un baquet ou sous le robinet le temps qu'il soit bien
imbibé; cela prend trente seconde. Ensuite, vous chiffonnez légèrement
votre pièce de cuir de manière à l'essorer et à écraser un peu les fibres
et le rendre plus maléable (comme le bois, le cuir à des fibres et un sens)
Vous lui redonnez sa forme initiale et le laissez ressuyer sur un papier de
ménage durant environ deux heures qui lui permettront d^évacuer son
excédent d'eau par évaporation naturelle. Si l'on dispose de beaucoup de
temps, on peut également l'enfermer dans un sac plastique durant une
nuit avant de le travailler.
Avant d'entreprendre le moulage, protégez bien votre couteau, manche
et lame. Pour ma part, je chemise avec du scotch de carrossier collé de
façon à épouser la forme de l'objet; ensuite, on l'enlève et on nettoie
facilement les traces de colle avec de l'alcool à brûler. Quelque soit la
matière du manche ou de la lame, cela n'occasionne aucun dégâts.
L^'avantage du scotch est de ne pas provoquer de condensation et de
protéger efficacement de l'humidité.
A la découpe de votre pièce de cuir, prévoyez suffisament de débordement car le cuir travaille au moulage et se rétracte au séchage.
Après le ressuyage de votre cuir. commencez votre moulage proprement-
dit en donnant la forme souhaitée; pour cela, utilisez des lissettes en
bois dur(buis, olivier, ect...) ou en os. Evitez de travailler avec des outils
métalliques, même en inox, qui laissent de méchantes traînées grisâtres
sur le cuir et que vous ne pourrez pas éliminer, sauf peut-être avec de
l'aide oxallique dont l'utilisation est délicate.
Ce travaille de mise en forme par lissage et pression doit se répéter en
plusieurs étapes, espacées selon l'épaisseur du cuir, toutes les heures et
demies, jusqu'à ce que votre cuir soit sec ou presque; ensuite finir le
séchage à l'air. Le but de ce travail de lissage-formage est d'écraser
progressivement de petites couches de matière qui vont sécher et
durcir les unes sur les autres. Au terme de l'opération, votre étui aura un
galbe et une rigidité incomparable qui vous éviteront certainement de
rajouter à votre étui brides ou autres accessoirs pour maintenir votre
couteau dans son étui. Ne surtout pas "finir" votre moulage au sèche-
cheveux, au four ou sur un radiateur; votre cuir se rétracterait trop vite
et perdrait de sa souplesse.
Au départ, votre cuir étant brut, le traiter, après la teinture, avec un
produit à base de graisse de phoque, de baleine ou d'huile de vison; ne pas craindre de saturer le cuir pour l'assouplir et l'imperméabiliser.
Si lorsque vous enfilerez votre couteau dans son étui, au niveau du talon
de la lame avec la garde, vous entendez un petit "clac", bravo, votre
moulage est réussi. Bon travail à Tous !

http://www.cuirartis.com

facilement
papymikado
 
Messages: 160
Inscrit le: 15 Mar 2007 09:38
Localisation: Genève-Suisse

Messagepar deovolens » 03 Déc 2007 16:46

information fort valable,chaque métier a ses tours de mains.Merci
deovolens
XX Hell
 
Messages: 6077
Inscrit le: 17 Sep 2007 21:23
Localisation: Belgique

Messagepar cardoso5fr » 03 Déc 2007 17:01

Bienvenue :) Pour un premier post tu rigoles pas :).
"En reculant tu avances à grands pas". Olmo
Avatar de l’utilisateur
cardoso5fr
Kurt cobain du couteau
 
Messages: 10405
Inscrit le: 31 Oct 2006 09:53
Localisation: Le mans

Messagepar olmo » 03 Déc 2007 17:12

merci Papy :wink:
Avatar de l’utilisateur
olmo
Le P'tit qui rit
 
Messages: 20096
Inscrit le: 03 Nov 2006 18:25
Localisation: Austrasie

Messagepar Lolo94 » 03 Déc 2007 17:19

Bienvenue.
Merci pour ces mises au point. Joli travail sur ton site aussi.

A quel moment est-ce que tu couds :?: (question sérieuse, pour moi ce n'est pas évident)
Bricolages: Les Opi en Or http://forum.neoczen.org/viewtopic.php?f=8&t=29523
Dessins: viewtopic.php?f=8&t=17447
Je suis toujours CHARLIE
Avatar de l’utilisateur
Lolo94
Cachan ce sein que je ne saurais voir
 
Messages: 4607
Inscrit le: 01 Oct 2007 00:28
Localisation: Ile de France

Messagepar papymikado » 03 Déc 2007 18:18

La couture s'effectue normalement une fois le
moulage terminé et la forme définitive de la tranche
découpée; petit truc, lors de la teinture, le cuir
s'humidifie un peu, profiter de cette occasion
pour abattre les arrêtes en frottant à la lissette.
L'utilisation de l'abat-carres n'est pas si évident
pour une main débutante.
papymikado
 
Messages: 160
Inscrit le: 15 Mar 2007 09:38
Localisation: Genève-Suisse

Messagepar Beavertail » 03 Déc 2007 18:21

Bienvenue et merci :D
Sans principes communs, ce n'est pas la peine de discuter (Confucius)
Avatar de l’utilisateur
Beavertail
Bienvenue!
 
Messages: 5440
Inscrit le: 19 Avr 2007 21:29
Localisation: Cachan

Messagepar Doud » 03 Déc 2007 18:27

Bienvenue sur NeoCzen, et merci pour ce premier message très riche :czn: :wink: !
Avatar de l’utilisateur
Doud
Poulpe Fiction
 
Messages: 21407
Inscrit le: 15 Jan 2007 18:16
Localisation: ... au nord

Messagepar Crazy Fox » 03 Déc 2007 21:10

Bienvenue Papymikado !
Merci pour cette première intervention du plus grand intérêt.
J'en ferai mon profit ce dimanche.
N'hésite surtout pas à poursuivre sur cette voie : je crois que nombre d'entre nous se sentiront confortés dans leur désir d'apprendre à travailler le cuir.
Au civil : Jacques RENARD

J'aime pas les couteaux, na !
Avatar de l’utilisateur
Crazy Fox
Little Bouddha
 
Messages: 2620
Inscrit le: 08 Fév 2007 17:34
Localisation: Pont-à-Celles * BE

Messagepar The Dwarf » 03 Déc 2007 22:18

J'ai toujours admiré le travail du cuir...Bienvenue!
The Dwarf
Oedipe Purple
 
Messages: 8344
Inscrit le: 06 Déc 2006 20:10
Localisation: On the Devil's bed

Messagepar kochiba » 03 Déc 2007 22:37

Bonsoir et bienvenue sur NeoCzen merci pour le tuto et felicitations pour vos réalisations
Avatar de l’utilisateur
kochiba
P'tit Gibus
 
Messages: 2479
Inscrit le: 24 Mar 2007 01:25
Localisation: jura

Messagepar Parigot » 04 Déc 2007 10:08

Bienvenue!! Super site et magnifiques réalisations!!
Encore!
gladiateur: nom masculin.
Sens: Homme qui combattait dans les jeux du cirque.
Avatar de l’utilisateur
Parigot
 
Messages: 142
Inscrit le: 19 Sep 2007 09:28
Localisation: Ben... Paris!

Messagepar Pierro » 13 Déc 2007 22:34

Excelent tuto!

Par contre une question me vient a l'esprit...

Si le cuir prend sa forme en le mouillant, est ceq ue sous une pluie batante il ne risque pas de perdre cette forme?

Autre question, tu recomendes de la graisse de phoque, de baleine,… Et l'huile de pied de beuf t'en pense quoi? Laquelle de ses graisses ou huile est plus ou moins adapté à tel ou tel usage, tel ou tel cuir.…?

(juste un detail. Aere un peu quand tu écris... :wink: )
Avatar de l’utilisateur
Pierro
 
Messages: 33
Inscrit le: 11 Déc 2007 22:09

Messagepar Flying Tiger » 14 Déc 2007 16:31

hobbyiste donc ? :?
-------------------------------------
Image

Bruno duffort website Image
Avatar de l’utilisateur
Flying Tiger
Oldies but goldies...
 
Messages: 2527
Inscrit le: 18 Avr 2007 23:12
Localisation: Boutdebrousse

Messagepar papymikado » 14 Déc 2007 16:47

Bonjour à Tous, hobbyste oui; concernant, le cuir unefois moulé et traité demande tout de même un minimum de précaution. Il est certain que ton cuir
inondé, que ce soit un étui de couteau ou autre sera
légèrement déformé; à laisser sécher. Concernant
l'huile de pied de boeuf c'est un excellent produit qui ne s'utilise plus beaucoup, mais excellent pour
assouplir le cuir; le rend également imperméable, donc attention mauvaise pénétration à la teinture.
On utilisait également de l'huile de poisson, mais attention les odeurs. En revanche, si votre cuir a déjà été traité, si l'on veut donner des effets avec la
teinture, on obtient des choses intéressantes; de
même avec les teintures à l'huile qui permettent des surcharges de plusieurs couleurs car elles ne
pénètrent pas trop en profondeur; voir les dégradés
superbes sur les étuis scandinaves des artistes
indigènes.

http://www.cuirartis.com
papymikado
 
Messages: 160
Inscrit le: 15 Mar 2007 09:38
Localisation: Genève-Suisse

Suivant

Retour vers Fabrication

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité