Robustesse versus performance

Allez... à la demande générale, une rubrique pour les fixes.

Re: Robustesse versus performance

Messagepar philzgood » 27 Juil 2014 23:51

manda a écrit:
philzgood a écrit:Pis un sondage :mouarf:


T'as changé un truc toi non ?


Moi, non MP…
Lui il fait dans les calendriers pour routiers
s'pas les mêmes chatons.
Abou
Avatar de l’utilisateur
philzgood
 
Messages: 3495
Inscrit le: 26 Aoû 2013 16:48
Localisation: Paris

Re: Robustesse versus performance

Messagepar manda » 27 Juil 2014 23:57

Sisi, tu semble plus … velu.
Plus ça va, moins j'appuie.

"Finalement, dîner en terrasse à Paris c'est comme pique-niquer dans un parking …"
Avatar de l’utilisateur
manda
Mage Orette
 
Messages: 19635
Inscrit le: 07 Sep 2009 01:47

Re: Robustesse versus performance

Messagepar Madnumforce » 28 Juil 2014 00:56

Au niveau des aciers, le "couteau de camps" à manche rouge était censé être en X40Cr14, mais ne se comporte pas comme tel, et la mini-machette en X50CrMoV14. Le traitement thermique est effectué en four électrique professionnel (une super occaz pour laquelle je prie Hephaïstos chaque jour), austénitisation à 1050°C plus ou moins 5°, temps de maintiens environ 5 minutes pour la mini-machette (3.5mm d'épais), 8 pour le camps (qui était en 5mm), trempe à l'huile de trempe moyennement agitée, suivi de revenu immédiat à 250°C plus ou moins 10°C (oui, four de cuisine quoi, je suis en train de me tâter pour faire l'achat d'un thermomètre infrarouge qui permettrait une mesure fiable de la T° de la pièce). Rien que du très conventionnel.

Non, le problème commun à ces deux couteaux, ainsi qu'à d'autres qui ont souffert, c'est la finesse excessive de l'émouture. Les chiffres donnés par Opiwan indiquent clairement que je vais beaucoup trop fin, et que je pourrais sans problème faire des fils deux fois plus épais (donc peut-être six fois plus résistants) sans détonner des performances de choppers reconnus comme corrects, voire bons.

A la décharge d'Aqui, j'étais moi aussi un peu à cran: la mauvaise surprise de la réception du paquet et de son contenu, et en plus à coté de ça des problèmes avec un fournisseur.

J'ai repris les couteaux à la bande pour virer les niaques, j'ai refait un tranchant, j'ai pratiqué du torture test (planté dans le coin d'une bûche, et twisté avec la volonté de plier/voiler le tranchant), qui a révélé qu'il y a réellement un problème sur l'acier du camps rouge, et puis je les ai offert à des potes. Cependant, les tranchants repris épais ont beaucoup beaucoup mieux tenus que les tranchants fins originaux, et j'ai vraiment cherché la casse. J'avais cependant sous la main mon "nouveau" N.9 (que personne ici n'a encore vu), en 55Si7 et branlé comme un coin à bois, et lui n'a pas moufté d'un iota. J'ai même coupé du rond de cuivre et twisté dedans sans même que ça s'émousse. Mais bon, c'est pas un couteau de camps, plutôt un monstre de foire. Il sera visible à Nontron.
Au passage, j'y repense puisqu' Aqui a fait la réflexion: le "trio infernal" (Guillaume, Andrea et moi) sera bien à Nontron! C'est juste que, comme d'hab, on partage une ou deux tables à trois, et souvent les organisateurs ne mettent qu'un seul nom dans la doc.
Avatar de l’utilisateur
Madnumforce
Kaliméro
 
Messages: 1006
Inscrit le: 17 Mai 2010 20:18

Re: Robustesse versus performance

Messagepar ploumploum-tralala » 28 Juil 2014 12:00

moi j'aime bien les condor !
l'acier est un peu à ferrer les hannetons mais ça fait le job, ça se convexifie avec une ponceuse à bande retournée dans un étau et c'est solide !
et surtout ça se réaffute au caillou sans problème. bref c'est un bon couteau de camps pour le prix.

et ça on l'accepte car ça coûte rien, 3 ou 4 paquets de clopes !
quand le couteau d'artisan coûte 10 à 30 fois le prix, on est en droit d'être plus exigeant. et de plus mauvaise humeur quand le couteau faillit !
surtout s'il faillit plus qu'un condor...

par ailleurs, de plus en plus de néo-couteliers fleurissent sur le forum et ailleurs. c'est bien mais c'est bizarre, à une période où la loi et la société tendent à resreindre le marché.
et c'est bien, mais ne doit pas aller dans le sens d'un affaiblissement global de la qualité et d'une concurrence déloyale de produits imparfaits vis à vis de productions autres que des gens sérieux s'échinent à faire au mieux.
alors l'omerta sur la qualité me semble malsaine et mal venue, surtout de la part de gens qui sont parfois journalistes chez lpdc ou autre et on donc mission d'informer loyalement leurs lecteurs.

personnellement, mes euros me coûtent autant si j'achète un schlass chez phm ou chez un branque !…
j'aimerais ne pas me gourer...
Mes COUTEAUX EXTRAORDINAIRES sont là : viewtopic.php?f=7&t=9492[/b]
ploumploum-tralala
La vérité est tailleur...
 
Messages: 5312
Inscrit le: 07 Aoû 2008 00:13

Re: Robustesse versus performance

Messagepar aquinatis » 28 Juil 2014 12:50

Les condor pour le prix sont pas mal à condition de reprendre complètement la lame en bas... Et autre problèmes, si tu l'utilises beaucoup, tu verras que la colle des rivets et plaquettes ne tiens pas, ils se barrent. Bon il suffit de recoller. Sur mon grand ness muk, j'ai fait des plaquettes micarta. Et retoucher (beaucoup) la poignée. Le résultat est pas mal, mais honnêtement pour avoir un truc au top c'est la moitié de l'emouture qu'il faudrait refaire. Après pour le prix il n'y a rien a dire...
Avatar de l’utilisateur
aquinatis
Doc Martens
 
Messages: 11579
Inscrit le: 07 Déc 2008 10:19
Localisation: Mourmansk, capitale du bushcraft extrême.

Re: Robustesse versus performance

Messagepar aquinatis » 28 Juil 2014 12:58

Double post pardon..
Avatar de l’utilisateur
aquinatis
Doc Martens
 
Messages: 11579
Inscrit le: 07 Déc 2008 10:19
Localisation: Mourmansk, capitale du bushcraft extrême.

Re: Robustesse versus performance

Messagepar cassca » 28 Juil 2014 13:16

Madnumforce a écrit:Au niveau des aciers, le "couteau de camps" à manche rouge était censé être en X40Cr14, mais ne se comporte pas comme tel, et la mini-machette en X50CrMoV14. Le traitement thermique est effectué en four électrique professionnel (une super occaz pour laquelle je prie Hephaïstos chaque jour), austénitisation à 1050°C plus ou moins 5°, temps de maintiens environ 5 minutes pour la mini-machette (3.5mm d'épais), 8 pour le camps (qui était en 5mm), trempe à l'huile de trempe moyennement agitée, suivi de revenu immédiat à 250°C plus ou moins 10°C (oui, four de cuisine quoi, je suis en train de me tâter pour faire l'achat d'un thermomètre infrarouge qui permettrait une mesure fiable de la T° de la pièce). Rien que du très conventionnel.


pourquoi ce choix d'acier ? c'est le coté inox qui t'intéresse ?
Avatar de l’utilisateur
cassca
Raquin Marteau
 
Messages: 22684
Inscrit le: 10 Mar 2008 20:57

Re: Robustesse versus performance

Messagepar ploumploum-tralala » 28 Juil 2014 13:19

chuis d'accord.
enfin... oui chuis d'accord, mais ça dépend pour quelle utilisation. mon père utilise un kumunga dans son jardin envahi de noisetiers et de divers arbustes. il est ravi. et en plus avec la poignée moulée le problème dont tu parles disparait.
sur mon grand nessmuck, le lochnessmuck, j'ai retouché aussi la poignée. c'est marrant à faire, on a ainsi un couteau unique et personnalisé, et maintenant il va bien. pour l'instant la poignée tient.
et c'est vrai que sur celui là refaire le fil à sa sauce est un vrai plus.
alors que sur un kumunga ou un varan juste casser (arrondir) l'angle à la pierre suffit pour en faire un truc chouette et que sur le grand pack golok c'est juste parfait d'origine.
ça depend des modèles et c'est très vraissemblablement variable, pour le même modèle, d'un couteau à l'autre...
Mes COUTEAUX EXTRAORDINAIRES sont là : viewtopic.php?f=7&t=9492[/b]
ploumploum-tralala
La vérité est tailleur...
 
Messages: 5312
Inscrit le: 07 Aoû 2008 00:13

Re: Robustesse versus performance

Messagepar Quincey » 28 Juil 2014 13:56

aquinatis a écrit:Les condor pour le prix sont pas mal à condition de reprendre complètement la lame en bas... Et autre problèmes, si tu l'utilises beaucoup, tu verras que la colle des rivets et plaquettes ne tiens pas, ils se barrent. Bon il suffit de recoller. Sur mon grand ness muk, j'ai fait des plaquettes micarta. Et retoucher (beaucoup) la poignée. Le résultat est pas mal, mais honnêtement pour avoir un truc au top c'est la moitié de l'emouture qu'il faudrait refaire. Après pour le prix il n'y a rien a dire...


Je ne peux qu'abonder dans ce sens. Comme couteau de camp le Condor Hudson Bay est vraiment très bon. C'est vrai qu'il faut bien reprendre l'émouture par contre sinon c'est un peu un burin.
J'attends son prestigieux cousin fabriqué par un Artisan de Chez Nous en ce moment :bave:
Quincey
duke Cool
 
Messages: 15468
Inscrit le: 01 Déc 2012 22:25

Re: Robustesse versus performance

Messagepar Opiwan » 28 Juil 2014 14:05

Robustesse et performance, il a tout subit, il a survécu, j'ai pas vu mieux depuis :czn:

Image
"Dans la forêt, quand on ne bouge pas, on voit plein de choses..."
FXS
Avatar de l’utilisateur
Opiwan
Papa Castor
 
Messages: 8255
Inscrit le: 24 Sep 2007 22:47
Localisation: Essonne et Haut-Doubs

Re: Robustesse versus performance

Messagepar manda » 28 Juil 2014 14:07

C'était quoi l'acier de celui-là déjà ?
Plus ça va, moins j'appuie.

"Finalement, dîner en terrasse à Paris c'est comme pique-niquer dans un parking …"
Avatar de l’utilisateur
manda
Mage Orette
 
Messages: 19635
Inscrit le: 07 Sep 2009 01:47

Re: Robustesse versus performance

Messagepar Opiwan » 28 Juil 2014 14:09

XC45, what else ?

Edit :

Tiens l'engin en statique,

crédit photo Fedami thup
Image
"Dans la forêt, quand on ne bouge pas, on voit plein de choses..."
FXS
Avatar de l’utilisateur
Opiwan
Papa Castor
 
Messages: 8255
Inscrit le: 24 Sep 2007 22:47
Localisation: Essonne et Haut-Doubs

Re: Robustesse versus performance

Messagepar aquinatis » 28 Juil 2014 14:14

Ah oui celui ci c'est un bon truc à méditer: acier à l'ancienne, super résilient, trempe adaptée, émoutures impeccables, et un truc increvable au final.
Avatar de l’utilisateur
aquinatis
Doc Martens
 
Messages: 11579
Inscrit le: 07 Déc 2008 10:19
Localisation: Mourmansk, capitale du bushcraft extrême.

Re: Robustesse versus performance

Messagepar Alexdeden » 28 Juil 2014 15:14

Opiwan a écrit:Robustesse et performance, il a tout subit, il a survécu, j'ai pas vu mieux depuis :czn:

Image


Et on peut savoir de qui est cet indéstructible Camp quand (cancan ?) on n'est pas assez vieux ici ni assez calé pour avoir l'ADN du coutelier rien qu'en voyant une lame sans logo ?
Avatar de l’utilisateur
Alexdeden
 
Messages: 3817
Inscrit le: 13 Avr 2014 18:41
Localisation: Revenu dans le SO

Re: Robustesse versus performance

Messagepar ZOrg » 28 Juil 2014 15:35

si je dis pas de conneries, j'arrive pas a retrouver le post du BAB qui en parlait: c'est de PH
Avatar de l’utilisateur
ZOrg
 
Messages: 913
Inscrit le: 09 Déc 2009 21:55

PrécédentSuivant

Retour vers Couteaux fixes

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités