Sabatier de cuisine

Allez... à la demande générale, une rubrique pour les fixes.

Re: Sabatier de cuisine

Messagepar BetterCallSal » 04 Nov 2018 23:21

Moi j’apprends :snob:


Et je me rend compte que la route sera longue :mouarf:
Depuis que Sal et Eric Glesser ont inventé le Para 3, tous les autres couteaux moches n'ont pas de sens à part se faire plaisir...
Avatar de l’utilisateur
BetterCallSal
Syntaxe du mâle
 
Messages: 29504
Inscrit le: 18 Juin 2016 17:57
Localisation: A Bicycletteuuuuuuuuuuuuu....

Re: Sabatier de cuisine

Messagepar Madnumforce » 05 Nov 2018 02:29

Juste un truc, rapport aux éminceurs "récents": je pense qu'il y a eu une grosse perte de qualité sur les géométries lorsque la production est passée sur machine à émoudre. Les premières étaient un peu de vieilles gronles avec très peu de réglages, du coup pour faire ton distal taper non-linéaire, tintin! Je sais que quand mon émouleur me parle des "Géfar" (mais alors, aucune idée de l'othographe), il roule des yeux et il pouffe. Maintenant en CN, on peut refaire ça sans trop de problème. Le seul truc qu'on peut pas faire, c'est des émoutures "pas plates", comme ils le faisaient à la meule dans le temps: un peu creux vers le talon, plat/bombé vers la pointe. Ou disons, dans l'absolu c'est possible, mais c'est une machine à gaz, comme on travaille perpendiculairement à l'axe sur des meules boiseau, il faudrait entrer à l'entablure pointe sortante de la meule, et finir l'émouture pointe rentrante dans la meule. Apparement c'est des options que les nouvelles Berger CN ont, mais c'est un investissement en plus, ça demande une formation supplémentaire, et concrètement, m'a-t-il expliqué, y'a pas de demande, ça servirait trois fois l'an, ça serait jamais rentabilisé. Par contre, en soi, en forge, on fait absolument ce qu'on veut: si on veut forger du distal taper, on forge du distal taper. En estampage quoi.
Avatar de l’utilisateur
Madnumforce
Kaliméro
 
Messages: 1026
Inscrit le: 17 Mai 2010 20:18

Re: Sabatier de cuisine

Messagepar BetterCallSal » 05 Nov 2018 08:04

L'estampage, pour moi, c'est de la découpe de lame à froid avec une presse et une forme dans un rouleau d'acier.

Je me trompe?

Comment avoir du Distal Taper dans ces conditions?
Depuis que Sal et Eric Glesser ont inventé le Para 3, tous les autres couteaux moches n'ont pas de sens à part se faire plaisir...
Avatar de l’utilisateur
BetterCallSal
Syntaxe du mâle
 
Messages: 29504
Inscrit le: 18 Juin 2016 17:57
Localisation: A Bicycletteuuuuuuuuuuuuu....

Re: Sabatier de cuisine

Messagepar Bedreskungs » 05 Nov 2018 09:45

Ben comme tu le dis, c'est une presse et un "moule", quoi. Suivant la forme du moule, tu peux faire un peu n'importe quelle épaisseur suivant l'endroit. Par exemple pour les Idéal, les entablures et les mitres massives étaient faites par estampage, donc t'avais des endroits très épais et la semelle était plus fine. Après, il ré-étiraient au martinet par là-dessus pour faire le distal taper.
Ungl unl . . . rrlh . . . chchch . . .
[H.P. Lovecraft, The Rats in the Wall, 1923]
Avatar de l’utilisateur
Bedreskungs
Serpe Picot
 
Messages: 1316
Inscrit le: 26 Aoû 2017 10:42
Localisation: Rhemanien

Re: Sabatier de cuisine

Messagepar BetterCallSal » 05 Nov 2018 10:44

Estampage, pour moi, c'était juste de la découpe...

Je me rend compte que ça peut aussi être de la mise en forme à chaud... de la forge en moule :mouarf:
Depuis que Sal et Eric Glesser ont inventé le Para 3, tous les autres couteaux moches n'ont pas de sens à part se faire plaisir...
Avatar de l’utilisateur
BetterCallSal
Syntaxe du mâle
 
Messages: 29504
Inscrit le: 18 Juin 2016 17:57
Localisation: A Bicycletteuuuuuuuuuuuuu....

Re: Sabatier de cuisine

Messagepar bpc » 05 Nov 2018 20:30

Faut pas être naïf :
La mécanisation est comme l'industrialisation de la nourriture, ça n'a jamais était fait pour le bien de l'utilisateur.
bpc
 
Messages: 1608
Inscrit le: 21 Avr 2009 19:24

Re: Sabatier de cuisine

Messagepar ASR » 05 Nov 2018 20:34

Faudra que je fasse une photo de la plate semelle amincie de mon sabatier inox, un truc des années 70, ça finit a même pas 0.5mm au cul, c'est super fin.
Avatar de l’utilisateur
ASR
Sweeney Todd
 
Messages: 3330
Inscrit le: 29 Mai 2012 11:40
Localisation: Vaucluse

Re: Sabatier de cuisine

Messagepar ASR » 05 Nov 2018 20:39

BetterCallSal a écrit:Estampage, pour moi, c'était juste de la découpe...

Je me rend compte que ça peut aussi être de la mise en forme à chaud... de la forge en moule :mouarf:


les CC sont fait comme ça, regarde a 40sec, dos de 6mm, fil de 1mm, emouture creuse, en 5 coups de marteaux :lol:
Avatar de l’utilisateur
ASR
Sweeney Todd
 
Messages: 3330
Inscrit le: 29 Mai 2012 11:40
Localisation: Vaucluse

Re: Sabatier de cuisine

Messagepar BetterCallSal » 05 Nov 2018 23:49




Voilà, c'est exactement ça que je pensais comme de la forge industrielle. Et c'est aujourd'hui que je découvre que c'est de l'estampage.

Avant, pour moi l'estampage ce faisait à froid



comme ce qu'on voit ici à 6.57 minutes...
Depuis que Sal et Eric Glesser ont inventé le Para 3, tous les autres couteaux moches n'ont pas de sens à part se faire plaisir...
Avatar de l’utilisateur
BetterCallSal
Syntaxe du mâle
 
Messages: 29504
Inscrit le: 18 Juin 2016 17:57
Localisation: A Bicycletteuuuuuuuuuuuuu....

Re: Sabatier de cuisine

Messagepar MartinJ » 06 Nov 2018 00:25

ASR a écrit:
BetterCallSal a écrit:Estampage, pour moi, c'était juste de la découpe...

Je me rend compte que ça peut aussi être de la mise en forme à chaud... de la forge en moule :mouarf:


les CC sont fait comme ça, regarde a 40sec, dos de 6mm, fil de 1mm, emouture creuse, en 5 coups de marteaux :lol:


Classe quand même!
Pas là pour épiler des kiwis
Avatar de l’utilisateur
MartinJ
 
Messages: 5195
Inscrit le: 08 Déc 2017 12:57

Re: Sabatier de cuisine

Messagepar Madnumforce » 06 Nov 2018 01:57

Pour moi, l'estampage c'est n'importe quelle technique impliquant la "mise en forme" d'acier, par frappe ou pression directe, avec un outillage, et qui n'est pas de l'emboutissage. Mais on s'en fout du nom. Les possibilités permises par la technique elle-même sont assez vastes, et notament on peut faire du distal taper si on veut. Mais chez les forges Pinay, à Thiers, ils forgent à froid du Z20 pour en faire des couteaux de table monobloc, et par exemple eux ont fait le choix d'étirer la lame dans une étape distincte (a priori ça ferait trop de contrainte de passer directement du barreau rond de 12 ou 16mm à la lame de 1-2mm d'épaisseur). Mais ils étirent les lames dans une sorte de laminoir chelou, qui fait du distal taper au passage. C'est fait en une seule passe, en automatique: il suffit de placer les ébauches dans les porte-couteaux, d'appuyer sur un bouton, une pince les sert, et le chariot les amène entre les rouleaux.

Tout ce qui se faisait avant "à main levée" au marteau-pilon ou au martinet a été remplacé par un travail plus efficace et plus rapide, avec un besoin de main d'oeuvre extrêmement réduit, mais un coût d'outillage plus élevé. D'ailleurs, à Solingen et à Sheffield, vers la fin du XIXe siècle, ils se sont mis à entièrement laminer les sabres en une seule passe dans des espèces de rouleaux-matrices, avec gouttières, distal taper et tout. C'est un peu mal tombé que cette technologie soit arrivée à l'époque où les sabres étaient déjà devenus presque complètement obsolètes. Et encore aujourd'hui, il existe au moins une entreprise russe qui utilise une technique extrêmement similaire pour forger des faux. On peut faire tellement de choses dans l'industrie, mais il faut vouloir le faire en assez grande quantité pour que ce soit réalisable.

Avatar de l’utilisateur
Madnumforce
Kaliméro
 
Messages: 1026
Inscrit le: 17 Mai 2010 20:18

Re: Sabatier de cuisine

Messagepar Bedreskungs » 22 Nov 2018 15:04

J'ai passé deux thiernois Idéal achetés en début d'année au contrôle technique ce matin, donc j'en profite pour les mettre ici. Un coup de marteau sur les rivets (les plaquettes avaient un peu de jeu), un coup de cire d'abeille sur les plaquettes, un bon coup de polissage sur les lames, que je n'avais pas fini à l'époque. Sans les petites chiures de mouche de corrosion un peu plus profondes ils auraient l'air neufs (bon, désolé pour le PPP par contre, j'avais pas l'appareil sous la main) :

Image

Image

Image

On est sur des Idéal années 60 ou tout début 70 je pense, ils ont encore la lame étirée, le distal taper et la semelle amincie, l'émouture à la meule et tout le bazar. Pour les avoir utilisés en cuisine pendant plusieurs mois, franchement, ils doivent faire partie des meilleurs chlasses que j'ai eu l'occasion de manipuler. Assez légers, bien équilibrés, émouture de fou, aiguisage facile, entretien au fusil assez minimal pour garder le tranchant longtemps...
Impressionné ! Pour 60 boules les deux, franchement, bonne affaire...
Ungl unl . . . rrlh . . . chchch . . .
[H.P. Lovecraft, The Rats in the Wall, 1923]
Avatar de l’utilisateur
Bedreskungs
Serpe Picot
 
Messages: 1316
Inscrit le: 26 Aoû 2017 10:42
Localisation: Rhemanien

Re: Sabatier de cuisine

Messagepar BetterCallSal » 22 Nov 2018 17:18

Ils sont beau.

Le fabriquant, c'est qui?
Depuis que Sal et Eric Glesser ont inventé le Para 3, tous les autres couteaux moches n'ont pas de sens à part se faire plaisir...
Avatar de l’utilisateur
BetterCallSal
Syntaxe du mâle
 
Messages: 29504
Inscrit le: 18 Juin 2016 17:57
Localisation: A Bicycletteuuuuuuuuuuuuu....

Re: Sabatier de cuisine

Messagepar juanin » 22 Nov 2018 19:42

BetterCallSal a écrit:Ils sont beau.

Le fabriquant, c'est qui?

Idéal le monsieur a dit. :D
"Selon les statistiques, il y a une personne sur cinq qui est déséquilibrée.
S'il y a 4 personnes autour de toi et qu'elles te semblent normales, c'est pas bon."
JCVD
Avatar de l’utilisateur
juanin
 
Messages: 6685
Inscrit le: 19 Fév 2009 22:35
Localisation: Sud-Est du Sud-Est

Re: Sabatier de cuisine

Messagepar Bedreskungs » 22 Nov 2018 19:49

Vorex ! C'est une boîte qui existe encore apparemment, mais je sais pas trop ce qu'ils font à l'heure actuelle...

Image

Idéal c'est le type de couteau, avec la mitre massive et le manche plate semelle, pas la marque. :capello:
Dernière édition par Bedreskungs le 22 Nov 2018 19:52, édité 1 fois au total.
Ungl unl . . . rrlh . . . chchch . . .
[H.P. Lovecraft, The Rats in the Wall, 1923]
Avatar de l’utilisateur
Bedreskungs
Serpe Picot
 
Messages: 1316
Inscrit le: 26 Aoû 2017 10:42
Localisation: Rhemanien

PrécédentSuivant

Retour vers Couteaux fixes

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités