Couteaux Scout

Couteaux anciens, antiques ou d'intérêt historique. Identifications

Re: Couteaux Scout

Messagepar BetterCallSal » 23 Déc 2017 01:11

Bedreskungs a écrit:Le petit catalogue de la ligne "Nogent" (couteaux de cuisine anciens de stock) de chez Thiers-Issard, réalisé par la coutellerie Pitelet à Thiers, comporte un petit récapitulatif de l'historique de l'acier fondu :

Origine acier fondu

La marque "Sheffield" était une référence qualité, d'où l'utilisation du nom de cette ville par les fabricants de Thiers.
Sheffield a eu, pendant 100 ans, la prédominance sur la qualité de l'acier à rasoir. Ville sidérurgique, elle a su mettre au point, en 1740 la fabrication de l'acier au creuset (acier fondu dans des creusets en terre cuite), ce qui a contribué à fortement améliorer la qualité des rasoirs. Cette méthode rendait la composition de l'acier parfaitement homogène dans toutes ses parties.
Ce procédé, largement répandu à Sheffield par un fondeur d'acier n'avait pas été breveté. Grâce à cette méthode, l'Angleterre, à travers ce bassin, est passée, en 1840 à une production de 80 000 tonnes d'acier par an, (contre 200 tonnes par an en 1740), soit la moitié de la production européenne.
L'acier utilisé par les Français, les Allemands, les Suédois présentait quant à lui des scories (impuretés), pailles). Dans le coefficient de calcul du prix de revient, il fallait compter 16 rebuts pour 160 lames, ce qui augmentait fortement ce coût. Les fabricants de Thiers obtenaient le même niveau de qualité qu'à Sheffield, mais avec surcoût dû à la perte subie à cause des rebuts.
C'est un ouvrier européen, qui, après s'être fait embaucher quelques années à Sheffield a diffusé la méthode de fabrication de l'acier au creuset en Europe.

HISTORIQUE ACIER HOLTZER - Ancien stock lames de rasoirs TI en carbone Holtzer

Jacob Holtzer exploitait à Unieux dans la Loire, une usine qui bénéficiait de l'installation d'une aciérie et de fours à fabriquer le fameux acier puddlé. Il était propriétaire également, entre autres, des forges de Firminy près de Saint-Étienne. L'acier puddlé est fondu suivant un procédé d'affinage, puis martelé et laminé. L'acier obtenu a moins d'impuretés ou défauts (il est débarrassé d'une partie de ses scories). Il est plus malléable et plus facile à travailler.
Gustave Eiffel a opté pour l'acier puddlé pour ses nombreux édifices, dont la Tour Eiffel.
L'industriel alsacien a également mis au point de l'acier spécifiquement pour la fabrique des lames de rasoirs, l'acier carbone "As de Cœur" ainsi qu'un acier destiné à la fabrication des couteaux, l'acier "Comète".
Ce qui différenciait ces deux aciers, c'est le raffinement. L'acier carbone à rasoir "As de Cœur" subissait trois raffinements (donc, il était épuré par coulage, trois fois). Pour les lames de couteaux, l'acier carbone "Comète" subissait un raffinement.
La qualité de cet acier était optimisée par la méthode de forge. Chaque lame était étirée à chaud, à la main, à l'aide d'un martinet.
La combinaison de la qualité de cet acier fin d'une teneur de 1 % de carbone, la méthode de fabrication, la méthode de forge permettaient d'obtenir des lames d'une coupe exceptionnelle et surtout plus faciles à aiguiser. L'acier des lames "Historiques" THIERS-ISSARD était produit à Unieux dans la Loire par les forges Holtzer, qui fournissaient plus de 80 fabricants de rasoirs coupe-chou à Thiers.


Et voilà !



Merci thup
Depuis que Sal et Eric Glesser ont inventé le Para 3, tous les autres couteaux moches n'ont pas de sens à part se faire plaisir...
Avatar de l’utilisateur
BetterCallSal
Syntaxe du mâle
 
Messages: 29500
Inscrit le: 18 Juin 2016 17:57
Localisation: A Bicycletteuuuuuuuuuuuuu....

Re: Couteaux Scout

Messagepar Papat » 23 Déc 2017 10:01

Vitaly a écrit:J'avais posté des photo pour l'identifier, c'est un pompier portant une échelle.
http://forum.neoczen.org/viewtopic.php?f=21&t=7129&p=1889386#p1889386

Merci, j'aime bien les poinçons qui sortent de l'ordinaire sur les vieux couteaux.
Avatar de l’utilisateur
Papat
Casse bonbons
 
Messages: 15190
Inscrit le: 17 Sep 2017 12:32
Localisation: Haute-Savoie

Re: Couteaux Scout

Messagepar Papat » 23 Déc 2017 10:04

Bedreskungs a écrit:Le petit catalogue de la ligne "Nogent" (couteaux de cuisine anciens de stock) de chez Thiers-Issard, réalisé par la coutellerie Pitelet à Thiers, comporte un petit récapitulatif de l'historique de l'acier fondu :

Origine acier fondu

La marque "Sheffield" était une référence qualité, d'où l'utilisation du nom de cette ville par les fabricants de Thiers.
Sheffield a eu, pendant 100 ans, la prédominance sur la qualité de l'acier à rasoir. Ville sidérurgique, elle a su mettre au point, en 1740 la fabrication de l'acier au creuset (acier fondu dans des creusets en terre cuite), ce qui a contribué à fortement améliorer la qualité des rasoirs. Cette méthode rendait la composition de l'acier parfaitement homogène dans toutes ses parties.
Ce procédé, largement répandu à Sheffield par un fondeur d'acier n'avait pas été breveté. Grâce à cette méthode, l'Angleterre, à travers ce bassin, est passée, en 1840 à une production de 80 000 tonnes d'acier par an, (contre 200 tonnes par an en 1740), soit la moitié de la production européenne.
L'acier utilisé par les Français, les Allemands, les Suédois présentait quant à lui des scories (impuretés), pailles). Dans le coefficient de calcul du prix de revient, il fallait compter 16 rebuts pour 160 lames, ce qui augmentait fortement ce coût. Les fabricants de Thiers obtenaient le même niveau de qualité qu'à Sheffield, mais avec surcoût dû à la perte subie à cause des rebuts.
C'est un ouvrier européen, qui, après s'être fait embaucher quelques années à Sheffield a diffusé la méthode de fabrication de l'acier au creuset en Europe.

HISTORIQUE ACIER HOLTZER - Ancien stock lames de rasoirs TI en carbone Holtzer

Jacob Holtzer exploitait à Unieux dans la Loire, une usine qui bénéficiait de l'installation d'une aciérie et de fours à fabriquer le fameux acier puddlé. Il était propriétaire également, entre autres, des forges de Firminy près de Saint-Étienne. L'acier puddlé est fondu suivant un procédé d'affinage, puis martelé et laminé. L'acier obtenu a moins d'impuretés ou défauts (il est débarrassé d'une partie de ses scories). Il est plus malléable et plus facile à travailler.
Gustave Eiffel a opté pour l'acier puddlé pour ses nombreux édifices, dont la Tour Eiffel.
L'industriel alsacien a également mis au point de l'acier spécifiquement pour la fabrique des lames de rasoirs, l'acier carbone "As de Cœur" ainsi qu'un acier destiné à la fabrication des couteaux, l'acier "Comète".
Ce qui différenciait ces deux aciers, c'est le raffinement. L'acier carbone à rasoir "As de Cœur" subissait trois raffinements (donc, il était épuré par coulage, trois fois). Pour les lames de couteaux, l'acier carbone "Comète" subissait un raffinement.
La qualité de cet acier était optimisée par la méthode de forge. Chaque lame était étirée à chaud, à la main, à l'aide d'un martinet.
La combinaison de la qualité de cet acier fin d'une teneur de 1 % de carbone, la méthode de fabrication, la méthode de forge permettaient d'obtenir des lames d'une coupe exceptionnelle et surtout plus faciles à aiguiser. L'acier des lames "Historiques" THIERS-ISSARD était produit à Unieux dans la Loire par les forges Holtzer, qui fournissaient plus de 80 fabricants de rasoirs coupe-chou à Thiers.


Et voilà !

Merci pour les infos, l'utilisation d'un creuset pour purifier l'acier peut elle se rapprocher alors de la fabrication du fameux wootz qui utilise aussi un creuset ?
Avatar de l’utilisateur
Papat
Casse bonbons
 
Messages: 15190
Inscrit le: 17 Sep 2017 12:32
Localisation: Haute-Savoie

Re: Couteaux Scout

Messagepar Vitaly » 23 Déc 2017 12:12

Papat a écrit:
Vitaly a écrit:J'avais posté des photo pour l'identifier, c'est un pompier portant une échelle.
http://forum.neoczen.org/viewtopic.php?f=21&t=7129&p=1889386#p1889386

Merci, j'aime bien les poinçons qui sortent de l'ordinaire sur les vieux couteaux.


Moi aussi et c'est en parti pour ça que je l'ai acheté :D
Le petit pompier me faisait de l'oeil :wink:
Le pardon n'est pas l'oubli...
Avatar de l’utilisateur
Vitaly
 
Messages: 517
Inscrit le: 14 Aoû 2009 23:08
Localisation: Bretagne

Re: Couteaux Scout

Messagepar stephane_ » 21 Jan 2018 14:28

stephane_ a écrit:Mon couteau le plus ancien, un Scout K Sabatier Jeune dans son jus qui me vient de mon père, et je crois bien que lui même le tenait de son oncle (mais je ne suis pas sûr et il n'est plus là pour le confirmer) :

Image


Image
Mes étuis / www.larainette.fr / Facebook

Yep !

(C'est juste pour dire Yep !)
Avatar de l’utilisateur
stephane_
Dur à cuir
 
Messages: 6702
Inscrit le: 14 Jan 2018 17:16
Localisation: à la lisière de la forêt vosgienne

Re: Couteaux Scout

Messagepar stancaiman » 21 Jan 2018 15:26

:pasmal: avec Pierre Joubert en illustrateur...
:o:рганизация

ATTENTION, certains textes peuvent heurter la sensibilité des plus susceptibles ainsi que des personnes non averties.
Avatar de l’utilisateur
stancaiman
Quantum of Solex
 
Messages: 64375
Inscrit le: 31 Oct 2006 19:21
Localisation: Paris

Re: Couteaux Scout

Messagepar stephane_ » 21 Jan 2018 15:53

stancaiman a écrit::pasmal: avec Pierre Joubert en illustrateur...


C'est contextuel 8)
Mes étuis / www.larainette.fr / Facebook

Yep !

(C'est juste pour dire Yep !)
Avatar de l’utilisateur
stephane_
Dur à cuir
 
Messages: 6702
Inscrit le: 14 Jan 2018 17:16
Localisation: à la lisière de la forêt vosgienne

Re: Couteaux Scout

Messagepar stancaiman » 21 Jan 2018 15:55

c'est clair, avec des ados en short ……
:o:рганизация

ATTENTION, certains textes peuvent heurter la sensibilité des plus susceptibles ainsi que des personnes non averties.
Avatar de l’utilisateur
stancaiman
Quantum of Solex
 
Messages: 64375
Inscrit le: 31 Oct 2006 19:21
Localisation: Paris

Re: Couteaux Scout

Messagepar Rouge » 21 Jan 2018 16:00

J'dois avoir les Prince Eric quelque part...

:wink:
ImageImage
Un crâne et une bière, à emporter, svp
Club Columérin du Couteau
Rouge La main du fou Qui fouille dans les lames
Avatar de l’utilisateur
Rouge
raide butte
 
Messages: 22511
Inscrit le: 28 Avr 2013 14:52

Re: Couteaux Scout

Messagepar stephane_ » 21 Jan 2018 16:10

Mon dessin a été publié dans "Aventure au Katanga", (signe de piste n°155) en 1962.
Mes étuis / www.larainette.fr / Facebook

Yep !

(C'est juste pour dire Yep !)
Avatar de l’utilisateur
stephane_
Dur à cuir
 
Messages: 6702
Inscrit le: 14 Jan 2018 17:16
Localisation: à la lisière de la forêt vosgienne

Re: Couteaux Scout

Messagepar Papat » 21 Jan 2018 16:14

Ça nous rajeunit pas !
Avatar de l’utilisateur
Papat
Casse bonbons
 
Messages: 15190
Inscrit le: 17 Sep 2017 12:32
Localisation: Haute-Savoie

Re: Couteaux Scout

Messagepar BetterCallSal » 21 Jan 2018 16:22

Rouge a écrit:J'dois avoir les Prince Eric quelque part...

:wink:


Moi aussi...

Enfin, les 4 premiers tomes...
Depuis que Sal et Eric Glesser ont inventé le Para 3, tous les autres couteaux moches n'ont pas de sens à part se faire plaisir...
Avatar de l’utilisateur
BetterCallSal
Syntaxe du mâle
 
Messages: 29500
Inscrit le: 18 Juin 2016 17:57
Localisation: A Bicycletteuuuuuuuuuuuuu....

Re: Couteaux Scout

Messagepar drassij » 21 Jan 2018 17:25

Bien conservé avec le décalcomanie d'origine!
drassij
 
Messages: 7
Inscrit le: 18 Sep 2016 12:14

Re: Couteaux Scout

Messagepar BetterCallSal » 21 Jan 2018 17:27

Plutôt l'édition france loisir des année 80 :mouarf:
Depuis que Sal et Eric Glesser ont inventé le Para 3, tous les autres couteaux moches n'ont pas de sens à part se faire plaisir...
Avatar de l’utilisateur
BetterCallSal
Syntaxe du mâle
 
Messages: 29500
Inscrit le: 18 Juin 2016 17:57
Localisation: A Bicycletteuuuuuuuuuuuuu....

Re: Couteaux Scout

Messagepar Alexdeden » 01 Juil 2018 17:49

Reçu hier ce petit canif multi-lames marrant qui peut aussi figurer dans les slipjoints US.

Image

Image

Image

Image

Lames en acier carbone, plaquettes en "jigged delrin", fabriqué par Camillus New York USA.


L'écusson montre une tête de loup et la mention "Cub Scouts BSA". Les "Cub Scouts" sont les louveteaux et BSA je suppose que cela signifie "Boy Scouts of America". Un marquage sur la lame, presque disparu au cours du nécessaire décrassage, indique "Official Cub Scouts Knife".

Image


En plus de sa lame principale il a un tournevis décapsuleur et un poinçon (pas de tire-bouchon, ce n'est donc pas un canif de louveteau français...).

Image


La lame principale est à cran plat sans blocage mais un double liner lock en laiton sécurise le tournevis-décapsuleur et le poinçon. Ce qui n'est pas idiot puisque protégeant les doigts des gosses sur des actions nécessitant un peu d'effort.

Image


La forme de la lame m'a rappelé quelque chose et je lui trouve finalement une silhouette très proche de celle de la lame des SAK Wenger.

Image


Avec ses 2 mitres nickelées, il a un côté fifties très sympa. Il est en très bon état, j'ai seulement dû le nettoyer et l'affûter. Il coupe maintenant de façon fort honorable.
Avatar de l’utilisateur
Alexdeden
 
Messages: 3843
Inscrit le: 13 Avr 2014 18:41
Localisation: Revenu dans le SO

PrécédentSuivant

Retour vers Couteaux anciens

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité