Montages de lames Nordiques .

Aspect technique du couteau, réalisation, etc.

Re: Montages de lames Nordiques .

Messagepar HAGAKURE » 17 Fév 2019 17:44

Je me vois pas posté mon premier "custom" ailleurs que sur ton post. thup
Ma seule inquiétude c'est de foirer le manche, je comptais faire ça avec du matos basique (lime, râpe à bois, feuilles abrasives, etc). Y'a un début à tout...
Pis ça me changera un peu de l'affûtage.
:chin:
Avatar de l’utilisateur
HAGAKURE
de Camaret
 
Messages: 815
Inscrit le: 16 Déc 2009 21:26
Localisation: Lyon

Re: Montages de lames Nordiques .

Messagepar ETPhonehome » 17 Fév 2019 17:55

HAGAKURE a écrit:Je me vois pas posté mon premier "custom" ailleurs que sur ton post. thup
Ma seule inquiétude c'est de foirer le manche, je comptais faire ça avec du matos basique (lime, râpe à bois, feuilles abrasives, etc). Y'a un début à tout...
Pis ça me changera un peu de l'affûtage.
:chin:


A part une perceuse et une petite scie à guichet en plus pour le trou de soie ce que tu as prévu est suffisant.
Si tu avais des doutes les renseignements par MP son gratuits. :wink:
Par moment j'aimerai me sentir aussi affuté que certains de mes couteaux!
Avatar de l’utilisateur
ETPhonehome
Père de Manches
 
Messages: 14964
Inscrit le: 01 Avr 2013 17:16
Localisation: Gironde

Re: Montages de lames Nordiques .

Messagepar HAGAKURE » 17 Fév 2019 18:20

Je prends note.
Et oui il est possible que je te mp en cas de doute...
thup
Avatar de l’utilisateur
HAGAKURE
de Camaret
 
Messages: 815
Inscrit le: 16 Déc 2009 21:26
Localisation: Lyon

Re: Montages de lames Nordiques .

Messagepar ETPhonehome » 18 Mar 2019 12:46

Projet de bidouillage suivant, un FinlanSavoyardais Pliant
Au moins deux Néoczéniens se sont déjà essayé à cet exercice, et comme on dit "jamais deux sans trois".

Base du projet:
- Un Opinel des années 70 neuf de stock acheté à 7€ car il a quelques imperfections qui ont du lui valoir de na pas être vendu jusqu'alors.
- Une lame Roselli Carpenter UHC.

Le bois du manche est bien joli (merisier?) et au profil à l'ancienne que j'affectionne particulièrement
Image
On voit que la lame de l'Opi a un poinçon mal frappé, un onglet pas super beau en partie haute et un contre-tranchant qui s'arrête avant d'arriver à la pointe, donc pas top dans l'ensemble.
Image
Un autre soucis est une fissure du bois à l'extrémité du collet (partie sous la virole).
Je pense que cette petite fente a du apparaître lors du matage de l'axe de lame qui a du plier un peu ce pivot.
J'espère que cette fente s'arrête au trou de percement du passage de l'axe et qu'elle disparaître complètement quand je déplacerais l'emplacement de virole pour raccourcir le manche.

Pour voir la faisabilité et les soucis à régler il faut que je commence par démonter l'opi.
Voilà le démontage du N°10 a été proprement effectué.
Et un repérage pour l'instant approximatif tracé sur la lame et le manche.
Image

Il y a pas mal de boulot à prévoir et une chose qui me chagrine.

Pour le manche il va falloir :
- élargir la rainure de lame car la lame Roselli est légèrement plus épaisse.
- le raccourcir en sortant le morceau entre son extrémité et l'ancien passage de l'axe.
- reformer le cône (jusqu'au deuxième trait proche du tampon Opinel) pour pouvoir y positionner la virole qui sera décalée de manière à ce que la pointe de la nouvelle lame arrive en bout de rainure en position fermée.
- percer dans le bois le nouveau passage de l'axe au travers de la virole insérée sur le cône reformé.

Après cela il me faudra sur la lame :
- la percer au bon endroit pour y passer son futur axe, là il faut avant tout bien vérifier le positionnement du trou.
(par rapport à la zone de contact lame/haut de virole couteau ouvert et au positionnement pointe de lame/extrémité de la rainure au cul du manche couteau fermé)
- raccourcir la soie à la même longueur que sur la lame d'opi par rapport au trou d'axe.(déjà tracé mais à revérifier).
Et dans l'UHC c'est pas gagné. :bouhouhou:
Ce qui me gène beaucoup sur la lame Roselli c'est sa soie beaucoup moins haute que celle de l'opi dans la partie autour de l'axe de rotation.
A cet endroit la surface de contact entre l'intérieur du manche et la lame va être bien moindre et j'ai peur que la force de friction soit un peu trop limite.
J'ai bien quelques idées pour éventuellement pallier à cela mais pour l'instant aucune n'est évidente à réaliser avec mes "moyens du bord". :ouinon:

J'ai l'habitude de faire une liste comme celle ci dessus quand je bricole pour m'éviter le plus possible les gros loupés.
Du coup cette fois je vous la fais partager

La fente de lame est élargie proprement et la lame rentre en étant bien serrée par le bois.
Image

Mise en forme du nouveau collet pour décaler les viroles amorcé, cela à été dégrossi avec le matos sur la photo et de l'huile de coude.
Image
Pour l'instant seul le virobloc rentre, il va falloir retirer encore du bois sur une épaisseur qui correspond à celle de la virole fixe pour qu'elle puisse rentrer.
Il reste moins de bois à retirer mais cela ne va se faire qu'au papier abrasif pour un ajustage au poil, donc cela va prendre plus de temps pour essayer d'éviter de merder!
Maintenant la virole fixe est à sa place:
Image
Prochains épisodes, les percements pour le passage de l'axe , dans le manche et la soie qu'il va falloir aussi recouper.

Recherche du positionnement du trou dans la lame pour qu'elle soit bien verrouillé en position ouverte.
Image
J'ai récupéré les deux extrémités du collet coupées pour le raccourcir afin de caler la lame bien centrée dans la virole fixe.
Puis le virobloc a été enfilé dessus et tourné de l'angle souhaité pour la position de blocage, et j'ai poussé la lame en appui entre sur les 2 points de contact.(contre les tranchants de la virole fixe en haut et du virobloc en bas).
Si j'arrive à retirer le virobloc sans que le calage ne bouge je pourrais marquer au travers des trous de viroles l'emplacement auquel je dois percer le trou de l'axe dans la soie .
Je vérifierais ensuite si ce marquage est assez exacte en plaquant la lame Opinel d'origine (points de contacts alignés) sur la lame Carpenter à percer et verrais au travers de l'orifice de la première si je suis en face du marquage sur la deuxième.
Après ça si ça foire c'est que j'aurai mal percé.

Lame avec futurs perçage et découpe de soie tracés et manche percé.
Image
Pour l'instant ça va encore, mais pourvu que ça dure! :roll:
La suite va être délicate nécessitant une grande précision,surtout pour le perçage dans l'UHC que je ne maitrise pas.
J'ai pas le droit à l'erreur autrement tout sera foiré. :bouhouhou:

Toujours pas réussi pour l'instant à percer ce pkt d'UHC pour y faire passer l'axe.
Le foret "Solid Carbide drill" dérape en latérale sans vraiment mordre la soie en profondeur. :bouhouhou:
Image

Image
Cela commence à me faire c---r, va bien falloir que je trouve une solution car j'ai vraiment envie d'achever correctement ce Rospinel.
La lame avec encore sa soie indemne mise en place pour tracer précisément le point de perçage montre la bouille assez sympa qu'il devrait avoir ouvert au final:
Image
Il me tarde de l'avoir fini mais j'ai encore peur de foirer la lame en faisant n'importe quoi pour aller plus vit.

Après moultes péripéties et avoir ouvert un thread sur le percement des aciers trempés durs.
La Soie est enfin percée et recoupée
Image
J'ai compensé la réduction de surface de friction due à la soie moins haute en la découpant un peu plus longue que sur la lame d'origine.

Avant montage final avec tous les restes de mon bricolage.
Image
Vue de dessous pour visualisation de la rainure de manche que j'ai élargie pour que la lame plus épaisse passe et ferme.
Image

Montage terminé en photo avec Opinel N°8 du forum pour donner un idée de la taille de mon bidouillage trapu et compact;
Image

Image

Et photo de famille du petit métis européen pliant entre papa manche et maman lame :
Image
Par moment j'aimerai me sentir aussi affuté que certains de mes couteaux!
Avatar de l’utilisateur
ETPhonehome
Père de Manches
 
Messages: 14964
Inscrit le: 01 Avr 2013 17:16
Localisation: Gironde

Re: Montages de lames Nordiques .

Messagepar ETPhonehome » 18 Mar 2019 13:30

Bidouillage en détail pour réaliser un "FinlanSavoyardais" Pliant

Base du projet:
- Un Opinel des années 70 neuf de stock acheté à 7€ car il a quelques imperfections qui ont du lui valoir de na pas être vendu jusqu'alors.
- Une lame Roselli (marque de couteau la plus réputées en Finlande) modèle Carpenter en acier UHC WOOTZ (acier très dur entre 64 et 66 HRC)

Le bois du manche est bien joli (merisier?) et au profil à l'ancienne que j'affectionne particulièrement
Image
On voit que la lame de l'Opi a un poinçon mal frappé, un onglet pas super beau en partie haute et un contre-tranchant qui s'arrête avant d'arriver à la pointe, donc pas top dans l'ensemble.
Image
Un autre soucis est une fissure du bois à l'extrémité du collet (partie sous la virole).
Je pense que cette petite fente a du apparaître lors du matage de l'axe de lame qui a du plier un peu ce pivot.
J'espère que cette fente s'arrête au trou de percement du passage de l'axe et qu'elle disparaître complètement quand je déplacerais l'emplacement de virole pour raccourcir le manche.

Pour voir la faisabilité et les soucis à régler il faut que je commence par démonter l'opi.
Voilà le démontage du N°10 a été proprement effectué.
Et un repérage pour l'instant approximatif tracé sur la lame et le manche.
Image

Il y a pas mal de boulot à prévoir et une chose qui me chagrine.

Pour le manche il va falloir :
- élargir la rainure de lame car la lame Roselli est légèrement plus épaisse.
- le raccourcir en sortant le morceau entre son extrémité et l'ancien passage de l'axe.
- reformer le cône (jusqu'au deuxième trait proche du tampon Opinel) pour pouvoir y positionner la virole qui sera décalée de manière à ce que la pointe de la nouvelle lame arrive en bout de rainure en position fermée.
- percer dans le bois le nouveau passage de l'axe au travers de la virole insérée sur le cône reformé.

Après cela il me faudra sur la lame :
- la percer au bon endroit pour y passer son futur axe, là il faut avant tout bien vérifier le positionnement du trou.
(par rapport à la zone de contact lame/haut de virole couteau ouvert et au positionnement pointe de lame/extrémité de la rainure au cul du manche couteau fermé)
- raccourcir la soie à la même longueur que sur la lame d'opi par rapport au trou d'axe.(déjà tracé mais à revérifier).
Et dans l'UHC c'est pas gagné. :bouhouhou:
Ce qui me gène beaucoup sur la lame Roselli c'est sa soie beaucoup moins haute que celle de l'opi dans la partie autour de l'axe de rotation.
A cet endroit la surface de contact entre l'intérieur du manche et la lame va être bien moindre et j'ai peur que la force de friction soit un peu trop limite.
J'ai bien quelques idées pour éventuellement pallier à cela mais pour l'instant aucune n'est évidente à réaliser avec mes "moyens du bord". :ouinon:

J'ai l'habitude de faire une liste comme celle ci dessus quand je bricole pour m'éviter le plus possible les gros loupés.
Du coup cette fois je vous la fais partager

La fente de lame est élargie proprement et la lame rentre en étant bien serrée par le bois.
Image

Mise en forme du nouveau collet pour décaler les viroles amorcé, cela à été dégrossi avec le matos sur la photo et de l'huile de coude.
Image
Pour l'instant seul le virobloc rentre, il va falloir retirer encore du bois sur une épaisseur qui correspond à celle de la virole fixe pour qu'elle puisse rentrer.
Il reste moins de bois à retirer mais cela ne va se faire qu'au papier abrasif pour un ajustage au poil, donc cela va prendre plus de temps pour essayer d'éviter de merder!
Maintenant la virole fixe est à sa place:
Image
Prochains épisodes, les percements pour le passage de l'axe , dans le manche et la soie qu'il va falloir aussi recouper.

Recherche du positionnement du trou dans la lame pour qu'elle soit bien verrouillé en position ouverte.
Image
J'ai récupéré les deux extrémités du collet coupées pour le raccourcir afin de caler la lame bien centrée dans la virole fixe.
Puis le virobloc a été enfilé dessus et tourné de l'angle souhaité pour la position de blocage, et j'ai poussé la lame en appui entre sur les 2 points de contact.(contre les tranchants de la virole fixe en haut et du virobloc en bas).
Si j'arrive à retirer le virobloc sans que le calage ne bouge je pourrais marquer au travers des trous de viroles l'emplacement auquel je dois percer le trou de l'axe dans la soie .
Je vérifierais ensuite si ce marquage est assez exacte en plaquant la lame Opinel d'origine (points de contacts alignés) sur la lame Carpenter à percer et verrais au travers de l'orifice de la première si je suis en face du marquage sur la deuxième.
Après ça si ça foire c'est que j'aurai mal percé.

Lame avec futurs perçage et découpe de soie tracés et manche percé.
Image
Pour l'instant ça va encore, mais pourvu que ça dure! :roll:
La suite va être délicate nécessitant une grande précision,surtout pour le perçage dans l'UHC que je ne maitrise pas.
J'ai pas le droit à l'erreur autrement tout sera foiré. :bouhouhou:

Toujours pas réussi pour l'instant à percer ce pkt d'UHC pour y faire passer l'axe.
Le foret "Solid Carbide drill" dérape en latérale sans vraiment mordre la soie en profondeur. :bouhouhou:
Image

Image
Cela commence à me faire c---r, va bien falloir que je trouve une solution car j'ai vraiment envie d'achever correctement ce Rospinel.
La lame avec encore sa soie indemne mise en place pour tracer précisément le point de perçage montre la bouille assez sympa qu'il devrait avoir ouvert au final:
Image
Il me tarde de l'avoir fini mais j'ai encore peur de foirer la lame en faisant n'importe quoi pour aller plus vit.

Après moultes péripéties la Soie est enfin percée et coupée
Image
J'ai compensé la réduction de surface de friction due à la soie moins haute en la découpant un peu plus longue que sur la lame d'origine.

Avant montage final avec tous les restes de mon bricolage.
Image
Vue de dessous pour visualisation de la rainure de manche que j'ai élargie pour que la lame plus épaisse passe et ferme.
Image

Montage terminé en photo avec Opinel N°8 du forum pour donner un idée de la taille de mon bidouillage trapu et compact;
Image

Image

Et photo de famille du petit métis européen pliant entre papa manche et maman lame :
Image[/quote]
Par moment j'aimerai me sentir aussi affuté que certains de mes couteaux!
Avatar de l’utilisateur
ETPhonehome
Père de Manches
 
Messages: 14964
Inscrit le: 01 Avr 2013 17:16
Localisation: Gironde

Re: Montages de lames Nordiques .

Messagepar Bandit » 18 Mar 2019 14:35

c'est du beau boulot thup
Il donne envie ton rospinel, bravo!
Avatar de l’utilisateur
Bandit
 
Messages: 724
Inscrit le: 26 Aoû 2017 00:15
Localisation: Au Sud y'avait les chouros

Re: Montages de lames Nordiques .

Messagepar ETPhonehome » 18 Mar 2019 15:35

Merci!

Tiens, une petite photo du bébé calé en main pour finir:
Image
Par moment j'aimerai me sentir aussi affuté que certains de mes couteaux!
Avatar de l’utilisateur
ETPhonehome
Père de Manches
 
Messages: 14964
Inscrit le: 01 Avr 2013 17:16
Localisation: Gironde

Re: Montages de lames Nordiques .

Messagepar MartinJ » 18 Mar 2019 15:52

Excellent
Pas là pour épiler des kiwis
Avatar de l’utilisateur
MartinJ
 
Messages: 5188
Inscrit le: 08 Déc 2017 12:57

Re: Montages de lames Nordiques .

Messagepar byhb » 18 Mar 2019 16:53

+1
...le couteau, un objet tout à fait à soi, qui gonfle inutilement les poches, et que l'ont sort de temps en temps, jamais pour s'en servir, mais pour le toucher, le regarder, pour la satisfaction benoîte de l'ouvrir et de le refermer.
Philippe DELERM
Avatar de l’utilisateur
byhb
p'tite Bip !
 
Messages: 13921
Inscrit le: 13 Fév 2015 22:03
Localisation: Seinomarin du nord

Re: Montages de lames Nordiques .

Messagepar wawi » 19 Mar 2019 20:43

Bonjour,
Je suis en train de refaire des manches en olivier pour des couteaux de cuisine qui avaient des manches en plastique. Je rencontre un problème car je n'arrive pas à trouver les rivets qui vont bien dans le commerce. Où peut-on acheter des rivets en cuivre ou en laiton (diamètre 3 ou 4 et longueur 25 mm) ?
Par avance merci pour votre aide
wawi05
Wawi
Avatar de l’utilisateur
wawi
 
Messages: 18
Inscrit le: 20 Jan 2017 10:18
Localisation: Gap 05

Re: Montages de lames Nordiques .

Messagepar rosalux » 19 Mar 2019 23:01

Dans les boutiques de maquettes, mais là, c'est déjà du gros diamètre, ce que tu cherches.
Moi, je ne trouve pas ces diamètres dans mon Berry profond ; alors je démonte les entretoises en laiton sur des mécanismes de vieux réveils. C'est fileté aux deux bouts mais même en sciant le filetage, il reste trois centimètres environs.
Pour des diamètres plus fins, j'utilise de la baguette de brasure argent ou cupronickel.
Mes deux thunes.
la vieille taupe
Avatar de l’utilisateur
rosalux
Lidl des jeunes...
 
Messages: 860
Inscrit le: 07 Déc 2018 09:33

Re: Montages de lames Nordiques .

Messagepar Quincey » 19 Mar 2019 23:04

Tu as essayé brisa.fi ?
Quincey
duke Cool
 
Messages: 15469
Inscrit le: 01 Déc 2012 22:25

Re: Montages de lames Nordiques .

Messagepar wawi » 20 Mar 2019 09:27

Merci pour votre aide, je pense que je vais trouver.
Wawi
Avatar de l’utilisateur
wawi
 
Messages: 18
Inscrit le: 20 Jan 2017 10:18
Localisation: Gap 05

Re: Montages de lames Nordiques .

Messagepar blam59 » 20 Mar 2019 12:54

wawi a écrit:Où peut-on acheter des rivets en cuivre ou en laiton (diamètre 3 ou 4 et longueur 25 mm) ?


J'ai déjà utilisé ce genre de tige :
https://www.leroymerlin.fr/v3/p/produits/rond-plein-laiton-satine-dore-l-1-m-x-l-0-4-cm-x-h-0-4-cm-x-diam-4-mm-e1501604607

Un coup de scie pour mettre à longueur, et collage epoxy qui n'a jamais bougé depuis.

Mais c'est des vrais rivets que tu cherches je suppose ?
Avatar de l’utilisateur
blam59
 
Messages: 475
Inscrit le: 24 Fév 2008 02:57
Localisation: A côté de Lille

Re: Montages de lames Nordiques .

Messagepar ETPhonehome » 11 Mai 2019 20:08

Une autre lame Carpenter mais à marquage UHC Nano et soie rallongée par Francis.
Niveau manche j'ai hésité entre un traditionnel bouleau madré et un If local, finalement j'ai voulu voir ce que donnerait le dernier.
Image
Je me suis aussi demandé si je mettais une férule ou si je profitais de la sécurisante soie traversante pour faire un tout bois.
Comme j'hésitais aussi pour la forme à donner au manche; type Carpenter vintage ou autre, j'ai pensé former le manche sans mater la soie que j'ai fini de renter en force.
Si le résultat ne me plaisait pas je pouvait ainsi démonter et refaire un autre manche, par contre si il me convenait je pourrais fixer définitivement la lame.

Finalement j'ai opté pour une version simple et dépouillée, lame et if point barre:
Image

Image
Les photos ne sont pas top au niveau couleurs, le manche sort dans des tons jaunes/orange alors qu'au réel est à variantes plus oranges.
Il me plaisait bien et me tombait très correctement en main comme ça!
Il ne faisait pas aussi traditionnel qu'avec un manche en bouleau à forme plus scandi, mais je me suis dit que j'allais le laisser comme ça finalement.

Donc soie collée et matée :
Image
Mais à ce stade la colle fini de sécher et le surplus côté lame sera retiré ultérieurement:
Image

Image

Image

Image

Surplus de colle viré et if un peu huilé:
Image
La flemme de lui faire un étui spécial donc pour l'instant il est dans ce scandi:
Image
Par moment j'aimerai me sentir aussi affuté que certains de mes couteaux!
Avatar de l’utilisateur
ETPhonehome
Père de Manches
 
Messages: 14964
Inscrit le: 01 Avr 2013 17:16
Localisation: Gironde

PrécédentSuivant

Retour vers Fabrication

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités