Rénovation et transformation d'un four haute température

Aspect technique du couteau, réalisation, etc.

Re: Rénovation et transformation d'un four haute température

Messagepar G-M » 17 Déc 2019 11:19

:|
Bolino+petrol hann+ carburol+(WD40×1,5L de vin rouge 12%)=puissance.
Mon fil / mes couteaux sans le flood
Avatar de l’utilisateur
G-M
honky Tonc-man
 
Messages: 21985
Inscrit le: 28 Aoû 2012 07:52
Localisation: Jean Paul Sarthe

Re: Rénovation et transformation d'un four haute température

Messagepar grand goule » 17 Déc 2019 11:58

:pasgrave:
Je ne perds jamais, quand je ne gagne pas, j'apprends
Heureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière
Avatar de l’utilisateur
grand goule
que la forge soit avec toi...
 
Messages: 8447
Inscrit le: 04 Oct 2013 13:44
Localisation: centre

Re: Rénovation et transformation d'un four haute température

Messagepar freddy1 » 17 Déc 2019 13:17

faut dire, 4 lames d'un coup, sans échauffement préalable...
burn-out, évidement ! :spamafote:
Ce couteau : comme icone, objet de discussion et signe de l'inutilité qui rend notre esprit heureux je te le conseille et pourqoui pas la vie est déjà triste et réaliste assez.
Avatar de l’utilisateur
freddy1
Saint Pet
 
Messages: 52631
Inscrit le: 01 Nov 2006 19:29
Localisation: sceaux

Re: Rénovation et transformation d'un four haute température

Messagepar baalot » 17 Déc 2019 13:40

Je vous préviens tous, que si le mot "surmenage" disparaît, je vous tiendrais collectivement pour responsables hein. J'l'ai d'jà dit au boulot, y sont prévenus.
Ne croyez pas tout ce que vous pensez.
T'facon l'acier c'est pas important du moment que c'est de l'acier. ASR.
Avatar de l’utilisateur
baalot
Vis Versace
 
Messages: 35108
Inscrit le: 07 Nov 2014 13:46

Re: Rénovation et transformation d'un four haute température

Messagepar Octopus » 17 Déc 2019 14:34

Bin voilà, on essaie de faire un post sérieux et tout et tout, et puis ça part en cacahuètes...

Si c'est ça! (j'espère que c'est à votre goût)

Image
Octopus
 
Messages: 39
Inscrit le: 23 Nov 2019 10:13
Localisation: A l'est

Re: Rénovation et transformation d'un four haute température

Messagepar Octopus » 09 Jan 2020 21:39

Après quelques semaines d'attente de l'arrivée des résistances, quelques excès alimentaires et de boisson plus tard, j'alimente le fil de mes avancées.

Résistances 1500 w reçues donc.

Une seule nécessaire pour l'installation. Comme j'ai dû en dérouler une partie pour réaliser mes connexions, elles sont raccourcies et donc légèrement plus puissantes qu'à leur état de vente.

Après quelques essais de chauffe jusqu'à 800/900 °c, 1er constat: avec la chaleur, les résistances se dilatent et conservent cette nouvelle forme après refroidissement. Du coup, c'est un peu le dawa là dedans. Hop on démonte, on réajuste la longueur et on redéroule une partie (chauffe au chalumeau) pour refaire les connexions plus courtes. J'ai fixé le tout, qui évidemment ne tenait pas correctement, avec des cavaliers coupés dans un morceau de fil de Kanthal.

Re-essai concluant jusqu'à 1000°c

Mise en route de l'autotune (autocalibration) avec une consigne à 1050°c.

Vérification de l'état du four: ça va, pas de dégâts majeurs si ce n'est la peinture extérieure qui fait la tête par endroits et la résistance qui fait un petit ventre sur la partie posée au plafond de la chambre du four.

Hop, dernier essai à blanc: consigne à 1150°c dont voici les résultats relevés:
- 600°c en 6 min 30 : ça part fort! (comme les briques ne sont pas collées entre elles mais emboîtées, moins de risques de fissures dues au choc thermique)
- 700°c en 13 min
- 880 en 37 min: ça monte moins vite, les parois sont encore froides dans une pièce à 15°c.
- 944 en 52 min : les parois commencent à chauffer. On touche mais pas trop longtemps. Le four est stable en température et revient rapidement à valeur de consigne (quelques minutes au plus) après avoir ouvert la porte quelques dizaines de secondes. Première victoire!
- 1027° c en 1 h 15
- 1100 °c en 1h 56
- 1150 °c en 2h15: objectif atteint dans un temps raisonnable! Le four oscille alors autour de sa valeur de consigne de 1143 à 1151 °c. Il peut certainement monter encore un peu.

Prochain essai avec une trempe d'un bout de truc en xc75 pour commencer.
Cool, je vais pour tremper correctement et m'essayer aux zinox!!
Octopus
 
Messages: 39
Inscrit le: 23 Nov 2019 10:13
Localisation: A l'est

Re: Rénovation et transformation d'un four haute température

Messagepar byhb » 09 Jan 2020 21:59

thup
...le couteau, un objet tout à fait à soi, qui gonfle inutilement les poches, et que l'ont sort de temps en temps, jamais pour s'en servir, mais pour le toucher, le regarder, pour la satisfaction benoîte de l'ouvrir et de le refermer.
Philippe DELERM
Avatar de l’utilisateur
byhb
p'tite Bip !
 
Messages: 13710
Inscrit le: 13 Fév 2015 22:03
Localisation: Seinomarin du nord

Re: Rénovation et transformation d'un four haute température

Messagepar Forgeron68 » 10 Jan 2020 18:00

1150° en 2h :shock: :shock: :shock: pfiou, c'est sacrément long...
Quel est l’intérêt de monter aussi haut?
La plus part des inox se trempent entre 1050 et 1070°… :songeur:
Avatar de l’utilisateur
Forgeron68
 
Messages: 211
Inscrit le: 03 Mai 2015 17:31

Re: Rénovation et transformation d'un four haute température

Messagepar Octopus » 10 Jan 2020 19:35

Effectivement, c'est peu utile.

Mais ça sert: à tester les capacités du four, à la trempe de certains inox, à faire causer les haut-rhinois!

Pour les 2 h de montée en température, ça ne me semble pas excessif. Et l'avantage que j'y vois c'est que passé ce laps de temps, le four est chaud en totalité et donc bien stable thermiquement.
Octopus
 
Messages: 39
Inscrit le: 23 Nov 2019 10:13
Localisation: A l'est

Re: Rénovation et transformation d'un four haute température

Messagepar Nickn@me » 28 Jan 2020 02:11

Hello les bricoleurs,

Merci pour le partage Octopus !
Je vais avoir besoin d'un four comme le tiens alors j'ai parcouru ce fil, puis d'autres.… et encore... et quelques questions persistent si jamais une âme charitable de bons conseils passe par là :

1. Pourquoi pratiquement personne n'isole son four au delà des briques jm23 car les isolants ne sont pas trop chers, la consommation et la montée en température seraient améliorés ?

2. Pourquoi limiter la puissance de son four ? les installations électriques standard supportent 3500W sur une simple prise, nos petits bouts de ferrailles supportent des chauffes en qq minutes et devoir attendre 1h que le four monte en température peu être contraignant !?

3. si je lis bien les posts précédents nombreux sont ceux qui ont commencé par se prendre la tête avec les facteur de charge, tableau excel et tout l'attirail et au final on acheté les résistances de nature inconnue sur la baie dit "résistance de four 220V 2500W" et ça se passe like a charm ?
J'ai lu de la part de nwar que deux résistances aboutées et recoupées pour avoir environ 33 ohm faisait bien l'affaire. 33 ohm avec du 230V doit fournir 1600W. Retour à la question (2).

Voilà désolé si mes questions sont nulles. Les réponses sont probablement évidentes mais je rame, je rame, je rame :bave:
Quand j'étais jeune, j'étais très con. Je suis resté très jeune.
Avatar de l’utilisateur
Nickn@me
 
Messages: 41
Inscrit le: 21 Sep 2019 18:48
Localisation: Paris

Re: Rénovation et transformation d'un four haute température

Messagepar Sah » 28 Jan 2020 18:51

Je rajoute une question, c’est quoi le budget pour faire un four ? Les briques et l’électronique surtout, la carcasse en acier je vois a peu près.
Sah
 
Messages: 229
Inscrit le: 25 Oct 2019 16:54

Re: Rénovation et transformation d'un four haute température

Messagepar Nickn@me » 28 Jan 2020 21:57

Je n'ai encore rien construit mais je crois pouvoir éclairer cette dernière question avec mon approche au nez :truffe: basée low cost ci-dessous.
Les pro pourront infirmer/confirmer ?

2020-01-28 20_55_41-.png
2020-01-28 20_55_41-.png (11.15 Kio) Consulté 414 fois
Quand j'étais jeune, j'étais très con. Je suis resté très jeune.
Avatar de l’utilisateur
Nickn@me
 
Messages: 41
Inscrit le: 21 Sep 2019 18:48
Localisation: Paris

Re: Rénovation et transformation d'un four haute température

Messagepar Octopus » 29 Jan 2020 20:01

Tes questions sont pertinentes et ta démarche (se renseigner, se questionner un minimum) vont dans le bon sens.

Pour ma part, et à mon avis pour beaucoup d'autres qui se sont lancés dans la construction d'un four, le critère numéro 1, c'est de faire à pas cher! D'où le choix de la résistance low cost ou l'absence d'isolation extérieure.

Mes choix ont été orientés par plusieurs contraintes:
- jm26 au lieu de jm23 parce que le fournisseur n'avait plus suffisamment de jm23 en stocks et que j'étais impatient de terminer;
- absence d'isolation complémentaire pour 2 raisons: j'étais contraint en dimensions par la structure métallique que je possédais déjà (suis parti d'un four existant) et ajouter une isolation complémentaire à l'intérieur m'aurait amené à une chambre de trempe trop petite, de plus le prix d'une nappe céramique, seul matériau qui m'aurait assuré à la fois une bonne isolation et bonne résistance thermique, était trop important pour mon budget
- isolation extérieure complémentaire? oui, c'est surement une bonne idée mais là encore, l'idéal est de la fibre céramique qui est assez chère et se pose le problème de l'aspect, du transport, de la tenue dans le temps du matériau...peut-être que de la laine de roche irait … Dans tous les cas un supplément d'isolation est une bonne idée si tu le peut. Les fours pros pour certains sont conçus en 2 ou 3 couches de différents matériaux réfractaires et isolants.
- résistance: j'ai opté pour le pas cher au détriment de la tenue dans le temps (et aussi au détriment du vendeur local qui m'a pourtant bien aidé...j'ai honte) . La puissance était cohérente sur la papier et le seul risque que j'ai pris c'est qu'elle claque rapidement.
- pourquoi ne pas taper trop haut en puissance de résistance? pour éviter d'abimer trop vite le four (?) Les matériaux étant soumis à des contraintes thermiques d'autant plus fortes que la montée en température est importante (intérieur chaud quand l'extérieur est encore froid), leur dilatation suit le même mouvement (forte dilatation côté intérieur et plus faible côté extérieur) et le risque de casse augmente. Si tu colles tes briques, ce que je ne conseille pas, ça va péter c'est certain (les fours pros n'ont pas leurs briques collées).

Enfin, petit conseil, fixe bien les résistances. Elles se dilatent à la chaleur et ne reprennent pas leur forme d'origine au refroidissement.

Voilà ce que j'en dirai de ma toute petite expérience.
Souhaitant avoir fait rouler un peu ton schmilblick!
Octopus
 
Messages: 39
Inscrit le: 23 Nov 2019 10:13
Localisation: A l'est

Re: Rénovation et transformation d'un four haute température

Messagepar Nickn@me » 29 Jan 2020 22:16

Merveilleuses réponses. Tu n’aurais pu être plus clair!
C’est très instructif et inspirant de comprendre vos choix.
Je partagerais mon expérience une fois le projet concrétisé

A très vite
Quand j'étais jeune, j'étais très con. Je suis resté très jeune.
Avatar de l’utilisateur
Nickn@me
 
Messages: 41
Inscrit le: 21 Sep 2019 18:48
Localisation: Paris

Re: Rénovation et transformation d'un four haute température

Messagepar Sah » 30 Jan 2020 19:46

Je suis très surpris, je pensais que ça revenais beaucoup plus cher. Merde je vais y penser tout le temps maintenant...
Sah
 
Messages: 229
Inscrit le: 25 Oct 2019 16:54

PrécédentSuivant

Retour vers Fabrication

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités