nature d'une pierre

Entretien, affutage, etc.

Re: nature d'une pierre

Messagepar littlecity » 13 Jan 2019 02:33

Sur certaine pierres synthétiques très poreuses, l'eau s'emboit tout de suite, laissant la surface toujours sèche et donc trop sujette à l'encrassement. L'huile, plus visqueuse permet de garder du liquide en surface et donc de maintenir les particules d'acier en suspension pour éviter que les pores ne se bouchent et qu'on ne forme une crasse compacte.
Évidemment une huile siccative (lin, carthame, etc.) est proscrite, elle va sécher et boucher hermétiquement la pierre. Une huile minérale genre degrip-oil marche très bien. Une huile moteur diluée avec un peu d'essence, c' est bon aussi.
J'ai lu que le conseil de huiler la pierre venait d'une erreur de traduction qui ferait prendre l'américain "oil" pour de l'huile alors qu'il désignait le pétrole. J'ai essayé l'essence (le pétrole, donc) sur une pierre à huile. C'est pas mal, mais sur certaines pierres poreuses, ça s'enfonce quand même un peu vite dans la pierre. Moins que l'eau, mais assez pour que ça soit chiant. Le fluide d'aiguisage huile moteur + essence est meilleur.
Pour finir, le débat sur le choix huile / essence existe depuis un moment :
Gaius Plinius Secundus a écrit:Passons maintenant aux pierres dont les ouvriers se servent, et commençons par la pierre à aiguiser le fer. Celle-ci est de plusieurs sortes : la crétoise eut longtemps le plus grand renom; puis vint celle de la Laconie, tirée du mont Taygète, toutes deux ayant besoin d'huile. Quant à celles dont on se sert avec l'eau, le premier rang appartenait à la pierre de Naxos, le second à celle d'Arménie; nous avons parlé de l'une et de l'autre (XXXVI, 10). Celle de Cilicie et excellente, tant a l'eau qu'a l'huile; celle d' Arsinoé (V, 35; V, 22), à l'eau seulement. On en a trouvé en Italie qui à l'eau affilent parfaitement le tranchant. Les contrées d'au delà des Alpes en fournissent aussi: on les nomme passernices Au quatrième rang sont celles qui mordent sur le fer avec la salive de l'homme; on s'en sert dans les boutiques des barbiers, mais elles n'ont guère d'autre emploi, à cause de la facilité avec laquelle elles se brisent : en ce genre, les laminitanes (III, 2, 1) de l'Espagne ultérieure sont les meilleures.
(Vous avez tous reconnu un passage de Pline l'ancien, Histoire Naturelle, tome II, livre XXXVI, chapitre XLVII, "Des pierres à aiguiser".)
·NVLLA·DIES·SINE·LINEA·
Avatar de l’utilisateur
littlecity
Kraft Werk
 
Messages: 5766
Inscrit le: 25 Oct 2010 18:01
Localisation: Paris, Moscou, Goujon-Sur-Epuisette

Re: nature d'une pierre

Messagepar Papat » 13 Jan 2019 10:14

J'ai laissé dégorger une pierre de brocante saturée d'huile dans un bac "eau+produit dégraissant ménager" pendant plusieurs semaines en changeant le bain tous les 3 ou 4 jours. C'est long mais quand la pierre ne rend plus d'huile c'est ok pour l'utiliser à l'eau. Sinon les pierres courantes baignent en permanence dans un petit bac et sont utilisables 24h/24h.
Avatar de l’utilisateur
Papat
Casse bonbons
 
Messages: 8667
Inscrit le: 17 Sep 2017 12:32
Localisation: Haute-Savoie

Re: nature d'une pierre

Messagepar freddy1 » 13 Jan 2019 10:39

littlecity a écrit:Sur certaine pierres synthétiques très poreuses, l'eau s'emboit tout de suite, laissant la surface toujours sèche et donc trop sujette à l'encrassement. L'huile, plus visqueuse permet de garder du liquide en surface et donc de maintenir les particules d'acier en suspension pour éviter que les pores ne se bouchent et qu'on ne forme une crasse compacte.
Évidemment une huile siccative (lin, carthame, etc.) est proscrite, elle va sécher et boucher hermétiquement la pierre. Une huile minérale genre degrip-oil marche très bien. Une huile moteur diluée avec un peu d'essence, c' est bon aussi.
J'ai lu que le conseil de huiler la pierre venait d'une erreur de traduction qui ferait prendre l'américain "oil" pour de l'huile alors qu'il désignait le pétrole. J'ai essayé l'essence (le pétrole, donc) sur une pierre à huile. C'est pas mal, mais sur certaines pierres poreuses, ça s'enfonce quand même un peu vite dans la pierre. Moins que l'eau, mais assez pour que ça soit chiant. Le fluide d'aiguisage huile moteur + essence est meilleur.
Pour finir, le débat sur le choix huile / essence existe depuis un moment :
Gaius Plinius Secundus a écrit:Passons maintenant aux pierres dont les ouvriers se servent, et commençons par la pierre à aiguiser le fer. Celle-ci est de plusieurs sortes : la crétoise eut longtemps le plus grand renom; puis vint celle de la Laconie, tirée du mont Taygète, toutes deux ayant besoin d'huile. Quant à celles dont on se sert avec l'eau, le premier rang appartenait à la pierre de Naxos, le second à celle d'Arménie; nous avons parlé de l'une et de l'autre (XXXVI, 10). Celle de Cilicie et excellente, tant a l'eau qu'a l'huile; celle d' Arsinoé (V, 35; V, 22), à l'eau seulement. On en a trouvé en Italie qui à l'eau affilent parfaitement le tranchant. Les contrées d'au delà des Alpes en fournissent aussi: on les nomme passernices Au quatrième rang sont celles qui mordent sur le fer avec la salive de l'homme; on s'en sert dans les boutiques des barbiers, mais elles n'ont guère d'autre emploi, à cause de la facilité avec laquelle elles se brisent : en ce genre, les laminitanes (III, 2, 1) de l'Espagne ultérieure sont les meilleures.
(Vous avez tous reconnu un passage de Pline l'ancien, Histoire Naturelle, tome II, livre XXXVI, chapitre XLVII, "Des pierres à aiguiser".)

J'aime bien quand il parle du débat acier inox vs acier carbone, aussi. :mouarf:
Ce couteau : comme icone, objet de discussion et signe de l'inutilité qui rend notre esprit heureux je te le conseille et pourqoui pas la vie est déjà triste et réaliste assez.
Avatar de l’utilisateur
freddy1
tout en un
 
Messages: 47031
Inscrit le: 01 Nov 2006 19:29
Localisation: sceaux

Re: nature d'une pierre

Messagepar littlecity » 13 Jan 2019 12:52

T'façon, il avait déjà tout écrit : l'inox c'est le mal parce que c'est mou sauf quand c'est dur mais alors c'est mégaplus chiant à aiguiser que la carbone. Voilà.
Je sais plus où c'est écrit. Je vous laisse chercher.
Et j'aimerais bien savoir ce qu'étaient les laminitanes d'Espagne.
·NVLLA·DIES·SINE·LINEA·
Avatar de l’utilisateur
littlecity
Kraft Werk
 
Messages: 5766
Inscrit le: 25 Oct 2010 18:01
Localisation: Paris, Moscou, Goujon-Sur-Epuisette

Re: nature d'une pierre

Messagepar abouaswad » 13 Jan 2019 15:41

faudrait chercher dans les publications archeo sur le sud de l'Espagne
je dois recevoir un de ces jours la thèse d'une jeune belge sur les pierres à aiguiser romaines, elle a écumé nos collections (Belgique et nord de la France) et essayé de déterminer les provenances, je ne sais pas si ce boulot a été fait pour l'Espagne
Avatar de l’utilisateur
abouaswad
Truella
 
Messages: 38048
Inscrit le: 05 Avr 2011 21:37
Localisation: au sud de la Belgique

Précédent

Retour vers Entretien

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités