précisions sur les aciers poudres

Messagepar arthur » 30 Juil 2007 22:17

non, non, Dago, j'avais bien compris, :wink:

simplement, je faisais allusion aux formes diverses que les spécialistes ont d'aborder les différents aspects techniques en fonction des sensibilités de chacun.…

ne soit pas , comment dire, dépité, tu te méprendrais.… :wink:
Membre peu actif du PPP.
Avatar de l’utilisateur
arthur
Plombier Plombé
 
Messages: 4572
Inscrit le: 24 Fév 2007 18:34
Localisation: Ardeche sud

Messagepar Phare Aeon » 30 Juil 2007 22:24

arthur a écrit:ne soit pas , comment dire, dépité, tu te méprendrais.… :wink:


hihi, tu me prêtes là une sensibilité que je n'ai pas, je suis un monolithe inébranlable (vas-y Freddy, défoule-toi ;)) :D
Le monde où l'on pense n'est pas le monde où l'on vit - Gaston Bachelard
Avatar de l’utilisateur
Phare Aeon
Flu
 
Messages: 55315
Inscrit le: 31 Oct 2006 10:04
Localisation: Sur les épaules de Leibniz

Messagepar nerthus » 31 Juil 2007 10:29

Juste une petite précision, sur les 2.4% de C il y en a 0.8 dans le métal et le restre sous forme de carbures de fer ( Fe3C), en fait ce Fe3C se retrouvera en grande majorité sous forme de (en fonction des éléments d'additions):
Cr23C6 (dureté 1800 à 2500 HV 0,5) et oui on oublie la duteré HRC
Cr7C3, (Cr3C2 et CrC)
VC (dureté 2900 HV 0,5)
WC (dureté 2350 HV 0,5)
TiC (3200 HV 0,5) on le recontre peut dans les aciers PM
Mo2C (1660 HV0,5)
NbC (1800 HV0,5)
En fait la fonction première des aciers obtenus par métallurgie des poudres et de garantir une structure homogène (taille des carbures d'une dimension très faible et uniformément répartis) et d'etre transformable à chaud (laminage, forgeage), et pour certains avec une composition chimique dont la transformation à chaud s'ils étaient obtenus par voie de métallurgique classique seraient impossibles à déformer à chaud ou avec un taux de rebut trop important pour etre commercialisable.
En fait pour une grande majorité des ces aciers c'est surtout l'opération de forgeage (celle du maitre coutellier) qui est importante (pas de décarburation) et les opérations de traitement thermique.
Ca ne sert à rien d'utiliser des aciers de ce type si les opérations de traitements thermiques ne sont pas faites dans les règles de l'art.
Mon expérience dans le milieu du tth (traitement thermique) me fait penser que ceux qui maîtrisent les tth ne sont pas nombreux, quid d'une installation de fortune.… (autre vaste sujet).
nerthus
 
Messages: 10
Inscrit le: 30 Juil 2007 16:14

Messagepar oufti » 31 Juil 2007 10:34

nerthus a écrit:Mon expérience dans le milieu du tth (traitement thermique) me fait penser que ceux qui maîtrisent les tth ne sont pas nombreux, quid d'une installation de fortune.… (autre vaste sujet).

Des conseils pour ceux qui ont des "installation de fortune" ? :)
Échange Renault Twingo 16V de 2002 contre 4L.
Sturgeon's Law: "Ninety percent of everything is crap".
Avatar de l’utilisateur
oufti
REVIENS!!
 
Messages: 37819
Inscrit le: 30 Oct 2006 21:17
Localisation: Grivegnée, BE

Messagepar Jay-ko » 31 Juil 2007 10:50

Et le CPM-S30V dans tout ça????
Dernière édition par Jay-ko le 31 Juil 2007 11:01, édité 1 fois au total.
Le beau naitrait donc de la fonction et serait l'égal du bien.… [Marc Held]
Avatar de l’utilisateur
Jay-ko
le retour de Martin Guerre
 
Messages: 4843
Inscrit le: 03 Jan 2007 12:50

Messagepar Doud » 31 Juil 2007 10:54

oufti a écrit:
nerthus a écrit:Mon expérience dans le milieu du tth (traitement thermique) me fait penser que ceux qui maîtrisent les tth ne sont pas nombreux, quid d'une installation de fortune.… (autre vaste sujet).

Des conseils pour ceux qui ont des "installation de fortune" ? :)


ben si j'ai bien compris, le premier conseil... c'est de choisir de travailler sur d'autres types d'acier :D !
Avatar de l’utilisateur
Doud
Père Séverance
 
Messages: 21717
Inscrit le: 15 Jan 2007 18:16
Localisation: ... au nord

Messagepar oufti » 31 Juil 2007 10:56

Doud a écrit:ben si j'ai bien compris, le premier conseil... c'est de choisir de travailler sur d'autres types d'acier :D !

C'est vrai que je n'ai pas une super expérience de la chose, tout ce que j'ai traité pour le moment c'est XC75 1.2842 A2 D2 N690 Niolox et un copain m'envoie un peu de RWL-34 pour essayer...
Échange Renault Twingo 16V de 2002 contre 4L.
Sturgeon's Law: "Ninety percent of everything is crap".
Avatar de l’utilisateur
oufti
REVIENS!!
 
Messages: 37819
Inscrit le: 30 Oct 2006 21:17
Localisation: Grivegnée, BE

Messagepar Doud » 31 Juil 2007 10:57

au fait, euh :oops: … salut Nerthus, et bienvenue sur CZen :wink: :czn: !
Avatar de l’utilisateur
Doud
Père Séverance
 
Messages: 21717
Inscrit le: 15 Jan 2007 18:16
Localisation: ... au nord

Messagepar freddy1 » 31 Juil 2007 11:14

oufti a écrit:
Doud a écrit:ben si j'ai bien compris, le premier conseil... c'est de choisir de travailler sur d'autres types d'acier :D !

C'est vrai que je n'ai pas une super expérience de la chose, tout ce que j'ai traité pour le moment c'est XC75 1.2842 A2 D2 N690 Niolox et un copain m'envoie un peu de RWL-34 pour essayer...


donc pas des masses d'aciers "poudreux" ! :lol:
est-ce que le RWL-34 en est un, j'me souviens plus. :oops:
Avatar de l’utilisateur
freddy1
Jeb's Dîme
 
Messages: 53166
Inscrit le: 01 Nov 2006 19:29
Localisation: sceaux

Messagepar stancaiman » 31 Juil 2007 11:16

oui le RWL-34 est un acier poudre qui se rapproche si je ne me trompe pas de l'ATS34
Avatar de l’utilisateur
stancaiman
Quantum of Solex
 
Messages: 64881
Inscrit le: 31 Oct 2006 19:21
Localisation: Paris

Messagepar oufti » 31 Juil 2007 11:23

stancaiman a écrit:oui le RWL-34 est un acier poudre qui se rapproche si je ne me trompe pas de l'ATS34

Si j'ai bien compris ce sont les même à part que l'ats 34 est un acier classique et que le RWL est issu de la techno des poudres et à du vanadium en plus.
Échange Renault Twingo 16V de 2002 contre 4L.
Sturgeon's Law: "Ninety percent of everything is crap".
Avatar de l’utilisateur
oufti
REVIENS!!
 
Messages: 37819
Inscrit le: 30 Oct 2006 21:17
Localisation: Grivegnée, BE

Messagepar Phare Aeon » 31 Juil 2007 16:45

oufti a écrit:
stancaiman a écrit:oui le RWL-34 est un acier poudre qui se rapproche si je ne me trompe pas de l'ATS34

Si j'ai bien compris ce sont les même à part que l'ats 34 est un acier classique et que le RWL est issu de la techno des poudres et à du vanadium en plus.


donc c'est pas le même.
Le monde où l'on pense n'est pas le monde où l'on vit - Gaston Bachelard
Avatar de l’utilisateur
Phare Aeon
Flu
 
Messages: 55315
Inscrit le: 31 Oct 2006 10:04
Localisation: Sur les épaules de Leibniz

Messagepar oufti » 31 Juil 2007 17:10

DagueHaubert a écrit:donc c'est pas le même.

Oui, enfin, c'est pour simplifier quoi...
Échange Renault Twingo 16V de 2002 contre 4L.
Sturgeon's Law: "Ninety percent of everything is crap".
Avatar de l’utilisateur
oufti
REVIENS!!
 
Messages: 37819
Inscrit le: 30 Oct 2006 21:17
Localisation: Grivegnée, BE

Messagepar arthur » 31 Juil 2007 17:28

je crois que si tu rajoutes ou enlève une quantité même extrèmement faible d'un élément, tu modifie radicalement les propriétés d' un acier.
Membre peu actif du PPP.
Avatar de l’utilisateur
arthur
Plombier Plombé
 
Messages: 4572
Inscrit le: 24 Fév 2007 18:34
Localisation: Ardeche sud

Messagepar freddy1 » 31 Juil 2007 17:33

DagueHaubert a écrit:donc c'est pas le même.


réponse oufti 's stayle typique ! :lol:

la photo est bonne mais mal réduite = "donc elle est pas bonne !"
c'est du D2 semi inox qui parfois rouille = "donc c'est pas de l'inox !" :P
Avatar de l’utilisateur
freddy1
Jeb's Dîme
 
Messages: 53166
Inscrit le: 01 Nov 2006 19:29
Localisation: sceaux

PrécédentSuivant

Retour vers Divers

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités