Parlons Aciers et lames de couteaux

Messagepar Phare Aeon » 01 Nov 2006 11:52

coutelleriesevilla a écrit:Et le x15tn, alors, quelle est son apellation normée? il est fantastique cet acier non ?


c'est un acier à l'azote, comme le H1 utilisé dans les Salt de Syderco.

Les carbures habituellement dissous dans le grain de fer pur(donc ceux qui occasionnent la corrosion intercristaline) sont remplacés par des nitrures, restent les carbures intergranulaires.

Donc un acier :
- plus inox que les inox 420 (un exploit)
- les nitrures donnent une tenue du tranchant supérieure, notamment en coupe poussée et jetée
- les carbures intergranulaires donnent une capacité de coupe sciée supérieure.

L'inconvénient des nitrures, c'est que ça doit être un peu couillu à affûter, ça dépend du traitement thermique employé.
Dernière édition par Phare Aeon le 03 Nov 2006 12:06, édité 1 fois au total.
Le monde où l'on pense n'est pas le monde où l'on vit - Gaston Bachelard
Avatar de l’utilisateur
Phare Aeon
Flu
 
Messages: 55319
Inscrit le: 31 Oct 2006 10:04
Localisation: Sur les épaules de Leibniz

Messagepar arthur » 01 Nov 2006 12:52

G-Dagger , ta réponse me comble...mais je n'avais pas trouvé ton post et c'est pas faute d'avoir cherché...la "Philosophie" de F.Bignon , je la fais mienne...faudra que je le rencontre ce bonhomme...
arthur
 

Messagepar G-dagger » 01 Nov 2006 13:13

C. Gaganire a la même (et il est plus prêt de chez toi dans le 69, FB vivant dans le 45). F.Bignon sera sûrement à Thiers cette année, mais avant à Strasbourg.

N'étant pas un scientifique "durs" de formation ni de goût (mois c'est les sciences humaines et sociales), j'apprécie ce type de fil.
Je me suis fais deux trois repères simples et certains critères (tenue de fil et facilité à affiler) histoire de m'y retrouver sans courir après les aciers. J'en reste aux basiques XC75, D2, 12C27 et 440C pour les pliants.
Patt me fait la pub du C130 pour les fixes. il semblerait que pour les gros fixes le 90MCV8 et le 100C6 soient pas mal.
G-dagger
 
Messages: 840
Inscrit le: 31 Oct 2006 12:22

Messagepar Luc » 01 Nov 2006 19:02

G-dagger a écrit:
coutelleriesevilla a écrit:Si je peux me permettre, Alain descy est revenu à mon grand desespoir au 12c27 ! j'en ai discuté avec lui et c'est en fait à la demande de ses clients qu'il est "revenu en arrière". Ses clients lui reprochaient de ne pas pouvoir affuter leur couteau facilement.


Alors ça, c'est pas mal. Mais dans un sens, c'est aussi un certain gage de qualité du 12C27. A. Descy n'aurait pas accepter de revenir vers un acier qu'il ne "sentait" pas.

Au merci DH pour tes infos.


je suis d'accord, il doit "sentir" cet acier, mais les 2 couteaux de lui que je possède( le proto du pirate et 1 d6 ) s'affutent bien. je pense que sa clientèle veut pouvoir affuter "rapidement", ce qui n'est pa possible avec le d2, enfin je crois.
Avatar de l’utilisateur
Luc
 
Messages: 2771
Inscrit le: 31 Oct 2006 08:33
Localisation: montpellier

Messagepar arzh » 01 Nov 2006 19:23

salut Luc

juste par curiosité le proto du pirate est celui avec des plaquettes carbone?
vu dans un artcicle dans axcamachin ya 1 ou 2 ans?

a+ jerome
arzh
 
Messages: 2073
Inscrit le: 31 Oct 2006 06:27

Messagepar Luc » 01 Nov 2006 21:12

arzh a écrit:salut Luc

juste par curiosité le proto du pirate est celui avec des plaquettes carbone?
vu dans un artcicle dans axcamachin ya 1 ou 2 ans?

a+ jerome


oui, il est en photo dans l'ancien forum, en fait son vrai nom, je crois que c'est "l'obscur".

Je suis fan de Decsy, et si je pouvais je les achèterais tous. Normalement, je devrais avoir le proto du "o secour", mais je ne sais pas si il y a pensé… a mon avis il m'a filé entre les doigts, mais il en faut pour tous le monde !
Fan de Sire aussi, et pleins d'autres. j'ai une petite collection de sire dont je vous ferai des photos dès que j'aurai le temps.
Avatar de l’utilisateur
Luc
 
Messages: 2771
Inscrit le: 31 Oct 2006 08:33
Localisation: montpellier

Messagepar arzh » 01 Nov 2006 21:59

je serai heureux de voir ces photos

merci par avance
arzh
 
Messages: 2073
Inscrit le: 31 Oct 2006 06:27

Messagepar G-dagger » 01 Nov 2006 23:16

Moi aussi. Moi aussi.
G-dagger
 
Messages: 840
Inscrit le: 31 Oct 2006 12:22

Messagepar arthur » 01 Nov 2006 23:26

a pierrelatte, je m'arrête devant le stand de Sire. je dis à sa femme , : "c'est tout ce que vous avez ???"

"bin oui on a tout vendu..."

moi : "ah ouais , je vois qui c'est..."

elle : " :?: :?: :?: "
arthur
 

La métallurgie des poudres

Messagepar Phare Aeon » 02 Nov 2006 10:22

Pour ceux qui se posent des questions à ce sujet :

Elaborée au début du siècle, la métallurgie des poudres se décompose en deux étapes: le pressage ou la compaction des poudres, puis le frittage ou une consolidation à haute température.

La poudre de base est d'abord mélangée avec des poudres d'alliages et un lubrifiant. La mise en forme à froid est effectuée par une presse de 100 à 10000 tonnes suivant la pièce finale. Par ce système, on obtient directement une pièce formée sans usinage. Pas encore assez solide mais la forme est là.

Le frittage ou la consolidation est réalisé dans un four à une température proche de la fusion du métal. Il est souvent réalisé sous vide ou sous atmosphère protectrice pour éviter l'oxydation par l'oxygène de l'air.

Il existe également une méthode de frittage par laser (sandwich Mcusta). Dans ce cas, on applique sur une surface plate une mince couche de poudre de métal mélangée à un liant. Les lasers, dont la précision n'est plus à démontrer délimitent la pièce et solidifient la poudre. Une autre couche de poudre est ensuite appliquée jusqu'à l'obtention de la pièce finale.

Cette technique permet notamment de former des cavités avec une bonne précision. Au final, la pièce est "agitée" pour éliminer les poudres non agglomérées.

Avantages de cette technique :

- Ce procédé de mise en forme des matériaux limite le nombre d'étapes pour la production de produits finis usinés. La diminution des étapes a un impact direct sur les coûts de production.
- Le procédé permet la réalisation de pièces à partir de métaux dont les méthodes classiques de fusion sont impossibles à adapter. Par exemple: le tungstène pour les filaments de lampe à incandescence ou encore des compositions de métal et de céramique pour les plaquettes de freins d'avions.
- Grâce à l'adjonction de polymères, il est possible d'utiliser directement le principe de l'injection plastique.

Domaines d'applications :

- Industrie automobile pour les plaquettes de frein, les engrenages...
- Industrie électriques pour les aimants ou des noyaux magnétiques.
- Dans les abrasifs: meules
- L'aérospatiale: écrans thermiques
Dernière édition par Phare Aeon le 02 Aoû 2007 14:41, édité 1 fois au total.
Le monde où l'on pense n'est pas le monde où l'on vit - Gaston Bachelard
Avatar de l’utilisateur
Phare Aeon
Flu
 
Messages: 55319
Inscrit le: 31 Oct 2006 10:04
Localisation: Sur les épaules de Leibniz

Messagepar Sebastien » 02 Nov 2006 18:42

Super le poste sur la métallurgie des poudres !
Si je comprends bien, la régularité des motifs sur les lames Mcusta est due à l'emploi de lasers ?
Sebastien
 
Messages: 3807
Inscrit le: 01 Nov 2006 02:51

Messagepar arthur » 02 Nov 2006 20:16

oui,
il est super
dagobert
un sacré compère
dur comme la pierre
mais comme un père
le dagobert
fidèle envers ses pairs...


:oops: :oops: :wink:
arthur
 

Messagepar Phare Aeon » 03 Nov 2006 00:09

Sebastien a écrit:Super le poste sur la métallurgie des poudres !
Si je comprends bien, la régularité des motifs sur les lames Mcusta est due à l'emploi de lasers ?


Oui, c'est ça.
Le monde où l'on pense n'est pas le monde où l'on vit - Gaston Bachelard
Avatar de l’utilisateur
Phare Aeon
Flu
 
Messages: 55319
Inscrit le: 31 Oct 2006 10:04
Localisation: Sur les épaules de Leibniz

Messagepar Phare Aeon » 03 Nov 2006 00:11

arthur a écrit:oui,
il est super
dagobert
un sacré compère
dur comme la pierre
mais comme un père
le dagobert
fidèle envers ses pairs...


:oops: :oops: :wink:


Le bon roi Dagobert
Enfilait les femmes à l'envers
Le grand Saint-Eloi
Lui dit oh mon roi
Vous êtes entré
Du mauvais côté
"Crétin" lui dit le roi
"Tu sais bien que l'envers vaut l'endroit".


king :oops:
Le monde où l'on pense n'est pas le monde où l'on vit - Gaston Bachelard
Avatar de l’utilisateur
Phare Aeon
Flu
 
Messages: 55319
Inscrit le: 31 Oct 2006 10:04
Localisation: Sur les épaules de Leibniz

Messagepar Luc » 03 Nov 2006 00:24

Image
Avatar de l’utilisateur
Luc
 
Messages: 2771
Inscrit le: 31 Oct 2006 08:33
Localisation: montpellier

PrécédentSuivant

Retour vers Divers

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités