Les bons couteaux français à moins de 50 euros

Français ou autre

Re: Les bons couteaux français à moins de 50 euros

Messagepar phd29 » 04 Juil 2020 09:56

La Marque au Gamma ,C’est Geoffroy (Madnumforce sur le fofo)qui fait aussi le lierande et les outils Rinaldi maintenant ,suffit de lui demander par Mp et on saura :D
Je m'empresse de rire de tout de peur d'être obligé d'en pleurer.Beaumarchais
Avatar de l’utilisateur
phd29
regard de Breizh
 
Messages: 9164
Inscrit le: 06 Nov 2012 00:36
Localisation: Konkerne finistère

Re: Les bons couteaux français à moins de 50 euros

Messagepar Roland L » 04 Juil 2020 14:08

Il y a d'excellentes prod françaises à moins de 50 balles sur des constructions basiques mais fiables, comme le Douk, l'opinel et maintenant le Lierande.

Il y a aussi des produits plus complexes, fait par des couteliers qui se sous-payent parce qu'il débutent ou ne savent pas encore tout à fait calculer leur prix de revient. Pour ce deuxième cas, je pense que les collectionneurs et amateurs devront à l'avenir se poser la question, si c'est la meilleure façon de soutenir sur le long terme les artisans qui fabriquent les objets de leur passion.

L'achat "responsable" n'est pas tout à fait encore à la mode dans le monde de la coutellerie.

Je dis ça en sachant que ça va égratigner des susceptibilités, mais soucieux de l'avenir de mon métier que je pratique depuis bientôt 23 ans.

C'est un vrai problème qui existe.

Moi je ne suis plus concerné, les boutiques ne me revendent quasi plus depuis que j'ai fait publiquement la transparence sur les marges. Mais j'ai plein de potes qui sont encore dans le bouillon.
Avatar de l’utilisateur
Roland L
Electron sonneur
 
Messages: 4958
Inscrit le: 07 Avr 2007 23:23
Localisation: Thiers

Re: Les bons couteaux français à moins de 50 euros

Messagepar Papat » 04 Juil 2020 16:09

En 2016 le tarif horaire moyen d'un garagiste c'était de 50 à 80€. Pour un couteau à 50 balles il faut soit de la série sur un modèle simple avec un outillage déjà rentabilisé ou que le coutelier mette moins d'une heure pour fabriquer un couteau si c'est un artisan.
Avatar de l’utilisateur
Papat
Casse bonbons
 
Messages: 15565
Inscrit le: 17 Sep 2017 12:32
Localisation: Haute-Savoie

Re: Les bons couteaux français à moins de 50 euros

Messagepar ploc » 04 Juil 2020 16:36

Papat a écrit:En 2016 le tarif horaire moyen d'un garagiste c'était de 50 à 80€.

Je donne pas celui de la cordonnerie, il est risible...
Avatar de l’utilisateur
ploc
Braguette Magique
 
Messages: 5276
Inscrit le: 23 Avr 2012 23:13
Localisation: loire.

Re: Les bons couteaux français à moins de 50 euros

Messagepar baalot » 04 Juil 2020 19:07

Roland L a écrit:Il y a aussi des produits plus complexes, fait par des couteliers qui se sous-payent parce qu'il débutent ou ne savent pas encore tout à fait calculer leur prix de revient. Pour ce deuxième cas, je pense que les collectionneurs et amateurs devront à l'avenir se poser la question, si c'est la meilleure façon de soutenir sur le long terme les artisans qui fabriquent les objets de leur passion.

L'achat "responsable" n'est pas tout à fait encore à la mode dans le monde de la coutellerie.


Moi je serais assez d'accord sur le fond, m'enfin différencier celui qui a bien calculé son coup et s'y retrouve sur la quantité, ou la méthode de production, l'image, et celui qui s'auto dump à mauvais escient pour différentes raisons, c'est pas forcément facile.

Disons que même si je ne suis pas contre un brin de conversation, je n'ai pas vraiment envie de demander au gars comment il calcule son prix de revient, s'il est certain que c'est rentable, si je peux voir son bilan comptable pour être sûr... Pis j'ai pas non plus forcément les compétences pour juger de s'il fait une connerie ou si c'est un fin stratège.
Ne croyez pas tout ce que vous pensez.
T'facon l'acier c'est pas important du moment que c'est de l'acier. ASR.
Avatar de l’utilisateur
baalot
Vis Versace
 
Messages: 35988
Inscrit le: 07 Nov 2014 13:46

Re: Les bons couteaux français à moins de 50 euros

Messagepar Jonathan P. » 04 Juil 2020 19:38

Roland L a écrit:Moi je ne suis plus concerné, les boutiques ne me revendent quasi plus depuis que j'ai fait publiquement la transparence sur les marges.


Ah bon? Il me semblait que la manière dont tu avais pensé tes prix était précisément liée au fait de ne pas faire toi-même (par vente directe) concurrence au marché des coutelleries qui était le réseau de distribution que tu avais envie de privilégier. C'est bizarre du coup, non? Ou je me trompe quelque part?
Avatar de l’utilisateur
Jonathan P.
David Schiffer
 
Messages: 24731
Inscrit le: 11 Avr 2009 10:41
Localisation: Bruxelles

Re: Les bons couteaux français à moins de 50 euros

Messagepar Hieronymus » 04 Juil 2020 22:02

baalot a écrit:je n'ai pas vraiment envie de demander au gars comment il calcule son prix de revient, s'il est certain que c'est rentable, si je peux voir son bilan comptable pour être sûr... Pis j'ai pas non plus forcément les compétences pour juger de s'il fait une connerie ou si c'est un fin stratège.


Personnellement, j'ai évidemment envie lorsque j'achète un couteau, être certain que l'artisans ou l'entreprise arrive à vivre un minimum de son travail. Mais en effet seul le prix final m'importe réellement.
J'ai pas non plus envie de savoir quelle est la marge des baskets Décathlon.

Ce qui compte vraiment pour moi c'est d'où et comment le couteau est fait. (idem pour les vêtements)
Je me doute que la matière première a fait le tour du monde, mais si 80% du produit est fini en asie j'aimerai le savoir.
J'aime savoir si les découpes, la trempe, l'emouture sont fait dans le bassin de Thiers (c'est juste un exemple).
Mais seul un contact avec l'artisan permet de le savoir, s'il rendait cette information publique on dirait "Mais vous soutraitez tout", "mais c'est pas artisanal", "que faites-vous dans tout ça, deux rivets et un coup de polish ?".

Trop de transparence et c'est vite le retour du boomerang.
La population qui ne s' interroge pas a des réponses qu'il ne sais pas analyser et comprendre.

Je donne un exemple un peu eloigné du couteau.
Le patron de la marque de doudounes Patagonia voulait être le plus transparent possible et indique la liste de tous ses fournisseurs et éleveurs.
Il a eu tout de suite des retombées et des commentaires sur les origines ou la qualité des elevages par exemple.
C'est un malin puisqu'il en profite pour se faire connaître de cette manière mais ça pourrait aussi bien tourner mal.

La plupart des gens préfèrent ne rien savoir et imaginer qu'Amazon par exemple est une merveilleuse création, c'est vrai: "1 clic et c'est payé et livré".
Avatar de l’utilisateur
Hieronymus
 
Messages: 2847
Inscrit le: 08 Mar 2019 19:02
Localisation: Moselle, Vallée de la Fensch

Re: Les bons couteaux français à moins de 50 euros

Messagepar Papat » 05 Juil 2020 10:51

Hieronymus a écrit:J'aime savoir si les découpes, la trempe, l'emouture sont fait dans le bassin de Thiers (c'est juste un exemple).
Mais seul un contact avec l'artisan permet de le savoir, s'il rendait cette information publique on dirait "Mais vous soutraitez tout", "mais c'est pas artisanal", "que faites-vous dans tout ça, deux rivets et un coup de polish ?".

Ben le gars va t'expliquer qu'il fait du montage, réglages et finitions sur des fournitures, ce qui est un métier complet dans la coutellerie traditionnelle thiernoise. Et pis si il n'est pas idiot il va te montrer la différence entre un Yssingeaux ou un Laguiole "de base" et le modèle qu'il a monté. Les gens ne sont pas tous des idiots de mauvaise fois et une explication argumentée naturellement suffit bien souvent à expliquer le "comment du pourquoi", pas seulement en coutellerie d'ailleurs.
Avatar de l’utilisateur
Papat
Casse bonbons
 
Messages: 15565
Inscrit le: 17 Sep 2017 12:32
Localisation: Haute-Savoie

Re: Les bons couteaux français à moins de 50 euros

Messagepar DiZ » 05 Juil 2020 11:25

le probleme c'est aussi un peu de tout melanger

une personne qui veut un couteau "authentique" fabriqué a l'ancienne, durable, dans des matériaux nobles, local, traditionnel, fabriqué par un coutelier compétent et reconnu, n'est pas le meme client, qui veut couper du saucisson, avec un couteau, et qui se fou integralement de la coutellerie

a vouloir absolument vendre, pour le second la meme chose qu'au premier on se fourvoie

d'ailleurs, le premier peut avoir l'attitude décrite, et quand meme acheté du chinois d'importation, c'est d'ailleurs meme parfois cette deuxieme solution qui lui permet d'adopter la premiere
M4k3 iT Ph0nKy !
Avatar de l’utilisateur
DiZ
 
Messages: 1687
Inscrit le: 16 Nov 2019 12:24
Localisation: 69

Re: Les bons couteaux français à moins de 50 euros

Messagepar Papat » 05 Juil 2020 12:22

Ben oui, c'est la base du commerce de savoir écouter et comprendre ce que le client demande et de l'orienter vers le meilleur produit pour lui en terme de budget et d'efficacité.
C'est largement valable en coutellerie aussi. C'est un problème si tu tombes sur un vendeur qui a autant de psychologie qu'une plante verte et connaît son boulot comme un énarque.
Ça se complique un peu en effet si le client mélange "envie" et "besoin". À toi de démêler les fils.
Avatar de l’utilisateur
Papat
Casse bonbons
 
Messages: 15565
Inscrit le: 17 Sep 2017 12:32
Localisation: Haute-Savoie

Re: Les bons couteaux français à moins de 50 euros

Messagepar Roland L » 05 Juil 2020 16:16

% 90
Jonathan P. a écrit:
Roland L a écrit:Moi je ne suis plus concerné, les boutiques ne me revendent quasi plus depuis que j'ai fait publiquement la transparence sur les marges.


Ah bon? Il me semblait que la manière dont tu avais pensé tes prix était précisément liée au fait de ne pas faire toi-même (par vente directe) concurrence au marché des coutelleries qui était le réseau de distribution que tu avais envie de privilégier. C'est bizarre du coup, non? Ou je me trompe quelque part?


Ben oui, me prix sont calculés en tenant compte des marges d'un réseau de détaillants. Vu que les plus grosses boutiques allemandes ont quasi stoppé de me vendre et que les boutiques françaises ne faisaient pas grand chose non plus, j'ai du convertir mon site en site boutique, ce qui m'a coûté un petit billet (j'ai fait un post sur Facebook qui explique tout ça).

Le vrai changement, c'est que j'ai surtout monté bien davantage le curseur de la vente aux restaurateurs (avant le Covid bien sûr). Aujourd'hui mes ventes vont à 90% vers la restauration (couteaux de table et de cuisine), un peu moins de 10% aux boutiques et un pouillème sur le site.
Avatar de l’utilisateur
Roland L
Electron sonneur
 
Messages: 4958
Inscrit le: 07 Avr 2007 23:23
Localisation: Thiers

Re: Les bons couteaux français à moins de 50 euros

Messagepar Roland L » 05 Juil 2020 16:18

Hieronymus a écrit:
baalot a écrit:je n'ai pas vraiment envie de demander au gars comment il calcule son prix de revient, s'il est certain que c'est rentable, si je peux voir son bilan comptable pour être sûr... Pis j'ai pas non plus forcément les compétences pour juger de s'il fait une connerie ou si c'est un fin stratège.


Personnellement, j'ai évidemment envie lorsque j'achète un couteau, être certain que l'artisans ou l'entreprise arrive à vivre un minimum de son travail. Mais en effet seul le prix final m'importe réellement.
J'ai pas non plus envie de savoir quelle est la marge des baskets Décathlon.

Ce qui compte vraiment pour moi c'est d'où et comment le couteau est fait. (idem pour les vêtements)
Je me doute que la matière première a fait le tour du monde, mais si 80% du produit est fini en asie j'aimerai le savoir.
J'aime savoir si les découpes, la trempe, l'emouture sont fait dans le bassin de Thiers (c'est juste un exemple).
Mais seul un contact avec l'artisan permet de le savoir, s'il rendait cette information publique on dirait "Mais vous soutraitez tout", "mais c'est pas artisanal", "que faites-vous dans tout ça, deux rivets et un coup de polish ?".

Trop de transparence et c'est vite le retour du boomerang.
La population qui ne s' interroge pas a des réponses qu'il ne sais pas analyser et comprendre.

Je donne un exemple un peu eloigné du couteau.
Le patron de la marque de doudounes Patagonia voulait être le plus transparent possible et indique la liste de tous ses fournisseurs et éleveurs.
Il a eu tout de suite des retombées et des commentaires sur les origines ou la qualité des elevages par exemple.
C'est un malin puisqu'il en profite pour se faire connaître de cette manière mais ça pourrait aussi bien tourner mal.

La plupart des gens préfèrent ne rien savoir et imaginer qu'Amazon par exemple est une merveilleuse création, c'est vrai: "1 clic et c'est payé et livré".


Il y a aussi un gros problème d'auto-censure. Bien des artisan ne répercutent pas le coût horraire car ils ont peur d'être trop cher par rapport au marché ou qu'ils ne s'estiment pas assez connus.
Avatar de l’utilisateur
Roland L
Electron sonneur
 
Messages: 4958
Inscrit le: 07 Avr 2007 23:23
Localisation: Thiers

Re: Les bons couteaux français à moins de 50 euros

Messagepar bpc » 05 Juil 2020 16:37

Roland L a écrit:Vu que les plus grosses boutiques allemandes ont quasi stoppé de me vendre et que les boutiques françaises ne faisaient pas grand chose non plus,


C'est intéressant, mais tu ne dis pas pourquoi?
A cause des prix que tu pratiques?
bpc
 
Messages: 1619
Inscrit le: 21 Avr 2009 19:24

Re: Les bons couteaux français à moins de 50 euros

Messagepar Roland L » 06 Juil 2020 00:17

bpc a écrit:
Roland L a écrit:Vu que les plus grosses boutiques allemandes ont quasi stoppé de me vendre et que les boutiques françaises ne faisaient pas grand chose non plus,


C'est intéressant, mais tu ne dis pas pourquoi?
A cause des prix que tu pratiques?



SI si je l'ai dit. Ces boutiques (allemandes) n'avaient pas de problème avec mes prix avant ça. Elles m'ont viré de leur site quand j'ai décidé de publier le mécanisme des marges dans leur intégralité. Elles ont jugé que ça n'était pas à moi de le faire. Pour ma part je pensais (et je pense toujours) que le client comprendra mieux comment le système de distribution fonctionne et pourra lui même décider s'il souhaite soutenir le commerce spécialisé de proximité (ce que je souhaite moi-même). Nous vivons à l'époque d'internet et il vaut mieux que nous soyons transparents et que nous fassions cette pédagogie plutôt que quelqu'un balance l'info et laisse planer le doute sur notre probité. Les allemands ont une approche très mercantile et si je caricature, pense que l'on vend mieux si l'on ne dit pas tout, sinon ça n'est pas "professionnel".

Pour les boutiques françaises, la raison tient plus (à mon avis) au fait que je ne travaille plus de matière traditionnelle ni noble. En France, notre façon de justifier les prix se base sur la préciosité de la matière plus que sur le temps de travail ou le temps de conception, surtout dans "semi artisanal" (même si je n'aime pas ce terme). J'ai décidé de faire différemment, même s'il aurait été bien plus facile de suivre le même chemin que dans mon précédent job, je ne le regrette pas. Mes couteaux coûtent tout aussi cher mais expliquer leur prix est moins évident que quand il suffit de dire "damas + mammouth". Les boutiques françaises m'ont d'ailleurs demandé de faire du damas pour retrouver cet argument de vente mais j'ai refusé car ça ne collait pas avec l'identité graphique que je cherche à développer.

Il faut aussi dire que plusieurs crises sont passées par là et qu'aujourd'hui les boutiques vendent majoritairement du pur indus pas cher en gardant quelques produits vitrine d'artisans custom recherchés dont les pièces sont exposées sur le principe du dépôt/vente. Pour les petites boites semi indus ou semi ce que vous voulez, c'est la fuite en avant pour se tailler un créneau grâce à une actualité de nouveau produit et tirer momentanément la couverture à soi. Là aussi, je suis sorti de ce jeu.

Je le répète, ça n'enlève rien à ceux qui continuent dans le style tradi et ça n’empêche pas pas les clients qui aiment ça de trouver leur bonheur ailleurs. Il y a bien assez de bons couteliers partout. Je suis le seul à vivre avec les conséquences de mes choix (mon collègues aussi mais on est d'accord).

L'histoire est simple : j'étais lassé de faire comme tout le monde. J'ai essayé de proposer autre chose. les amateurs et les gens du métiers n'ont en majorité pas suivi. Tant pis pour moi. Je suis passé à autre chose et je suis toujours très heureux. Et probablement tous les autres aussi.
Avatar de l’utilisateur
Roland L
Electron sonneur
 
Messages: 4958
Inscrit le: 07 Avr 2007 23:23
Localisation: Thiers

Re: Les bons couteaux français à moins de 50 euros

Messagepar ilium » 06 Juil 2020 07:41

baalot a écrit:Disons que même si je ne suis pas contre un brin de conversation, je n'ai pas vraiment envie de demander au gars comment il calcule son prix de revient, s'il est certain que c'est rentable, si je peux voir son bilan comptable pour être sûr... Pis j'ai pas non plus forcément les compétences pour juger de s'il fait une connerie ou si c'est un fin stratège.


En effet, on n'a pas à juger son bilan comptable et ses marges, qu'elles soient excellentes ou mauvaises et comme on le jugerait sur ce qu'il veut bien nous dire, on part d'infos plus ou moins biaisées. De plus, on parle de commerce, pas d'une oeuvre humanitaire (quand je dis ça, ça ne veut pas dire aucune empathie voire sympathie pour la personne) et en tant qu'acheteur, on aura une impression finale de payer un juste prix ou pas et c'est ça qu'on retiendra bien au delà de la réalité pour le coutelier.
Je gueule, c'est vrai, j'suis un peu sec, tout ça, mais pour quelqu'un comme moi qui a facilement tendance à la dépression c'est très important ce que vous faites, parce que... comment vous dire... c'est systématiquement débile mais c'est toujours inattendu. Et ça c'est très important pour la santé du cigare...
Avatar de l’utilisateur
ilium
Maud Passeur
 
Messages: 29612
Inscrit le: 04 Juil 2007 00:11
Localisation: Alsacie du Sud

PrécédentSuivant

Retour vers Régionaux et néo régionaux

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités