Fabrication d'une dague à décors métal sculptés

Sculpture, étui, etc.

Re: Fabrication d'une dague à décors métal sculptés

Messagepar grand goule » 02 Jan 2019 19:15

:pop:
Je ne perds jamais, quand je ne gagne pas, j'apprends
Heureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière
Avatar de l’utilisateur
grand goule
que la forge soit avec toi...
 
Messages: 8183
Inscrit le: 04 Oct 2013 13:44
Localisation: centre

Re: Fabrication d'une dague à décors métal sculptés

Messagepar MrBlu » 02 Jan 2019 19:18

:pop:
[cherche] Spyderco Delica : s30v, supergold
Avatar de l’utilisateur
MrBlu
Spydermane
 
Messages: 9228
Inscrit le: 03 Juin 2016 15:06
Localisation: 92

Re: Fabrication d'une dague à décors métal sculptés

Messagepar MrBlu » 02 Jan 2019 19:29

C’est fantastique cette pâte métal.…. thup thup
[cherche] Spyderco Delica : s30v, supergold
Avatar de l’utilisateur
MrBlu
Spydermane
 
Messages: 9228
Inscrit le: 03 Juin 2016 15:06
Localisation: 92

Re: Fabrication d'une dague à décors métal sculptés

Messagepar Patrick86 » 02 Jan 2019 19:45

MrBlu a écrit:C’est fantastique cette pâte métal.…. thup thup


C'est pas mal en effet mais pour des moulages en pleins relief il y a sans doute beaucoup à améliorer

La pâte de métal est difficile à maîtriser et il y a pas mal de reprises à faire

Pour des pièces à plat c'est très facile par contre

L'avantage est aussi que le four de base ne coûte pas cher et on peut commencer avec un budget très modeste, de plus ça prend très peu de place, il n'y a vraiment pas besoin d'un grand atelier

Mais quoiqu'il en soit ça va pour des pièces de petits volumes, j'ai des projets de fabrication plus grands et il faudra que je passe a la cire perdue et à la fusion du métal, mais c'est une autre histoire :wink:
Heureux celui qui comme moi à une case de vide, au moins il a de la place pour avoir des idées !
C'est parce que la lumière va plus vite que le son que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air con
Avatar de l’utilisateur
Patrick86
 
Messages: 1670
Inscrit le: 10 Nov 2018 21:46
Localisation: A côté de POITIERS

Re: Fabrication d'une dague à décors métal sculptés

Messagepar Patrick86 » 05 Jan 2019 18:58

Bon, après pas mal de travail pour restaurer la pièce après démoulage (oreille cassée, arrachements divers de matière, etc - - -) me voila presque au bout de ma galère
En effet, comme je l'ai dit la pâte de métal se démoule très mal et il faut faire pas mal de réparations après démoulage, on voit ici l'oreille récollée, les arrachements ont été rebouchés, certains détails regravés, etc - - - ce qui prend beaucoup de temps
Image
Image

Cette première pièce a été moulée en pâte de bronze, mais pendant que je la "retapais" j'en ai moulée une en pâte d'acier, et on voit bien la différence entre une pièce sortant du moule et une pièce retravaillée pour passage au four
La pâte acier a pour particularité dans le moule, puisqu'elle est faite avec un mélange de poudre et d'eau, de faire apparaître au démoulage des traces de rouille, celles-ci disparaîtront à la retouche de la pièce et ne se reformeront plus ensuite, car le frittage a pour particularité d'être anti-rouille, par contre dans sa version cuivre rouge on aura souvent de formations d'oxydation vert de gris (chaque pâte ayant ses avantage et inconvénients
Image
Imagepicture upload

Donc beaucoup de travail de rebouchage de fissures pour cette pièce acier et d'ébavurage

Par contre je vais laisser sécher 2 ou 3 jour la pièce bronze par sécurité (il ne faut absolument plus de trace d'humidité sur et dedans la pièce avant passage au four) puisqu'il y a eu des rajouts de pâte, et ensuite je ferai le déliantage et le passage au four de transformation en métal, ce qui sera la suite de notre "feuilleton
Heureux celui qui comme moi à une case de vide, au moins il a de la place pour avoir des idées !
C'est parce que la lumière va plus vite que le son que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air con
Avatar de l’utilisateur
Patrick86
 
Messages: 1670
Inscrit le: 10 Nov 2018 21:46
Localisation: A côté de POITIERS

Re: Fabrication d'une dague à décors métal sculptés

Messagepar grand goule » 05 Jan 2019 19:04

tu peux réutiliser tes moules combien de fois ?
Je ne perds jamais, quand je ne gagne pas, j'apprends
Heureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière
Avatar de l’utilisateur
grand goule
que la forge soit avec toi...
 
Messages: 8183
Inscrit le: 04 Oct 2013 13:44
Localisation: centre

Re: Fabrication d'une dague à décors métal sculptés

Messagepar Patrick86 » 05 Jan 2019 19:26

grand goule a écrit:tu peux réutiliser tes moules combien de fois ?


Autant de fois que je le souhaite, il n'y a pas de limite, le moule ne s'abîme absolument pas lors de son utilisation

Je précise toutefois que la tête de cheval est une pièce difficile à mouler et surtout à démouler, c'est pourquoi il y a pas mal de reprises par la suite, mais en général il y a beaucoup moins de travail de restauration de la pièce

La difficulté de moulage, que j'ai beaucoup améliorée depuis un an doit être encore perfectionnée pour diminuer le travail de reprise, mais j'y travaille :roll:
Heureux celui qui comme moi à une case de vide, au moins il a de la place pour avoir des idées !
C'est parce que la lumière va plus vite que le son que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air con
Avatar de l’utilisateur
Patrick86
 
Messages: 1670
Inscrit le: 10 Nov 2018 21:46
Localisation: A côté de POITIERS

Re: Fabrication d'une dague à décors métal sculptés

Messagepar phd29 » 05 Jan 2019 21:39

Chouette,encore merci du partage,vivement la suite.
Je m'empresse de rire de tout de peur d'être obligé d'en pleurer.Beaumarchais
Avatar de l’utilisateur
phd29
regard de Breizh
 
Messages: 8069
Inscrit le: 06 Nov 2012 00:36
Localisation: Konkerne finistère

Re: Fabrication d'une dague à décors métal sculptés

Messagepar Patrick86 » 06 Jan 2019 14:37

phd29 a écrit:Chouette,encore merci du partage,vivement la suite.


La suite arrive mais il faut attendre un petit peu que la pâte soit parfaitement sèche

Comme je l'ai dit la pâte de métal à des propriétés différentes suivant sa matière : acier, bronze, cuivre, argent

Pour la tête de cheval qui a été pris en en exemple j'ai choisi du bronze, mais c'est une des matière les plus difficiles à maîtriser

En effet il va falloir passer par la phase de deliantage (sans assurance de réussite) puis le contrôle de la température sans marge d'erreur ni surtout depassement) car il y a un grand risque de liquéfaction du sujet (contrairement à la cire perdue ou le métal reste dans fin moule après le coulage en fusion)

Avec l'acier il y a plus de tolérance, notamment par le fait qu'il n'y a pas de deliantage et aucun risque d'arriver à la température de fusion
Heureux celui qui comme moi à une case de vide, au moins il a de la place pour avoir des idées !
C'est parce que la lumière va plus vite que le son que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air con
Avatar de l’utilisateur
Patrick86
 
Messages: 1670
Inscrit le: 10 Nov 2018 21:46
Localisation: A côté de POITIERS

Re: Fabrication d'une dague à décors métal sculptés

Messagepar Patrick86 » 09 Jan 2019 11:37

Le pommeau "tête de cheval" est au séchage, il n'y a pas de délai minimum mais avec le bronze comme je l'ai dit il y a déliantage, donc un risque très important de détérioration de la pièce pendant son passage au four, et plus la pièce sera sèche, plus les chances de réussite seront grandes, donc je ne me précipite pas

Vous devez bien vous douter que pour la réalisation d'une dague je ne vais pas faire une seule pièce, le pommeau nous en avons parlé, donc en temps masqué j'ai commencé à réaliser une partie de la garde (celle-ci suivant les options sera composée de une ou plusieurs pièces)

Avant la réalisation d'une dague à thème, il faut définir le sujet, comme je l'ai dit je n'ai pas fait de dessin mais le projet est assez bien défini dans ma tête, il s'affine bien entendu au fur et à mesure de l'avancement du projet

Le thème choisi est le cheval, donc la garde se doit être dans le même esprit, j'ai donc choisi de la faire en forme de fer à cheval

Je l'ai réalisée dans de la bakélite, c'est un matériau très résistant qui a l'avantage de bien se travailler en sculpture
Donc la poignée bois va venir s'insérer parfaitement à l'intérieur du fer à cheval, directement en appui sur le fond de la garde, la rainure au centre est un pré-usinage pour la passage de la soie

Imageimage sharing

Cette plaque de garde étant un motif très simple elle sera juste moulée à plat dans de la résine thermo-ducissable Re-form,
Il me suffit de poser à plat sur un plan stratifié la pièce en bakélite et d'appliquer le résine de moulage dessus, ceci après ramollissement dans de l'eau chaude, et il ne reste plus qu'a attendre le refroidissement du moule
On peu accélérer le processus de refroidissement, quand la résine commence à se figer, tout en laissant la pièce moulée dedans on passe l'ensemble sous le robinet d'eau froide pendant quelques instant, si on est pressé

Attention à ne pas faire un moule épais, il faut qu'il garde un tout petit peu de souplesse pour faciliter le démoulage

Image

Une fois le moule refroidi, il suffit d'un petit coup de WD40 et de presser fortement la pâte dans le moule, et attendre le séchage complet de la pièce

Image

Comme je crois l'avoir déjà dit, la pâte de métal perd environ 5% de son volume au séchage, ce qui facilitera grandement son démoulage, puisqu'en se rétractant par l'évaporation de son eau elle se désolidarisera du moule

A propos de rétractation de la matière, ce paramètre est à prendre en compte dès la conception des pièces, car entre l'évaporation de l'eau et le déliantage les pièces vont perdre au total entre 15 et 20% de leur volume, donc il faudra en tenir compte dès le début de la sculpture des pièces
J'ai donc surdimensionné la sculpture de la tête de cheval, et je réalise la garde par rapport à cette première sculpture, ainsi la rétractation sera homogène pour l'ensemble des pièces
Cette anticipation de la modification des volumes ne simplifie pas la création du projet, mais c'est un passage obligé pour réaliser un produit à l'échelle voulue

C'est donc à partir de la lame prévue qu'il faut définir les sur-côtes des volumes à réaliser = nécessité faisant loi

Image
Heureux celui qui comme moi à une case de vide, au moins il a de la place pour avoir des idées !
C'est parce que la lumière va plus vite que le son que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air con
Avatar de l’utilisateur
Patrick86
 
Messages: 1670
Inscrit le: 10 Nov 2018 21:46
Localisation: A côté de POITIERS

Re: Fabrication d'une dague à décors métal sculptés

Messagepar baalot » 09 Jan 2019 12:12

Attention, bêtise en apprcohe, je vous aurais prévenu.

Tu as beaucoup d'étapes et de temps jusqu'ici. Pourquoi ne pas directement sculpter dans un "bloc" de ta pâte de métal ? Elle est visiblement "usinable" une fois sèche, vu que tu retravailles les pièces démoulées.

Est-ce parce qu'elle est vraiment trop chère et que les chutes vaudraient plus que le temps et les matériaux passés pour les moulages ? Ou parce qu'on peut la travailler un peu à la marge mais que c'est vraiment pas faisable pour de la sculpture à proprement parler ? Ou un peu des deux ? Ou une autre raison ?
Ne croyez pas tout ce que vous pensez.
T'facon l'acier c'est pas important du moment que c'est de l'acier. ASR.
Avatar de l’utilisateur
baalot
Vis Versace
 
Messages: 34115
Inscrit le: 07 Nov 2014 13:46

Re: Fabrication d'une dague à décors métal sculptés

Messagepar Patrick86 » 09 Jan 2019 13:47

Ha, il y en a un qui suit :wink: Et la question est loin d'être idiote, bien au contraire :wink:

Reprendre une forme de base en pâte de métal est complexe mais maîtrisable dans la mesure où justement j'ai cette forme sortant de moule (volume et forme de base) et donc que je peux la reproduire à l'infini puisque j'ai le moule, quitte à me retaper les reprises

Partir d'une "motte " de pâte sèche à chaque fois veut dire re-sculpter à chaque fois toute la forme en partant de zero, oups !!!

Reprendre des détails pas de souci, sculpter une forme totale dans un bloc friable, ça craint !

La pâte coûte cher (en moyenne 10 à 12 euros les 100 gr) mais tant que l'on n'a pas passé la forme au four, la poudre de poncage/reusinage peut être reutilisable (on en reparlera car c'est un point interessant)

La pâte est à l'origine sous forme de poudre qu'il faut hydrater pour la mouler, une fois sèche elle devient dure mais reste friable et fragile, donc on peut recharger, poncer, graver, sculpter cette forme durcie, et récupérer la poudre pour la réhydrater et s'en resservir ultérieurement

Une fois passée au four, c'est fini, la pièce s'est transformée en métal proprement dit, que l'on peut graver, poncer et polir, mais on ne peut plus réutiliser la poussière de ponçage
Heureux celui qui comme moi à une case de vide, au moins il a de la place pour avoir des idées !
C'est parce que la lumière va plus vite que le son que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air con
Avatar de l’utilisateur
Patrick86
 
Messages: 1670
Inscrit le: 10 Nov 2018 21:46
Localisation: A côté de POITIERS

Re: Fabrication d'une dague à décors métal sculptés

Messagepar Patrick86 » 12 Jan 2019 13:21

Fabrication de la pièce en pâte métal : EPILOGUE en 3 temps

1) LE DELIANTAGE

Comme j'en ai déja parlé, le déliantage se fait au four, pour une petite pièce métal cela peut se faire dans un four domestique, s'il peut atteindre 350° environ, et cela pendant 1/2 heure

Dans le cas présent la pièce est trop volumineuse, il faudra donc atteindre pour un bon déliantage 550°, et cela se fera dans un four à double résistance

Le four en question est composé de plusieurs plaques isolantes, de 2 résistances et de 2 transformateurs 12 v (transfos que l'on utilise pour des lampes halogènes et que l'on trouve dans le commerce à prix très modique

Image

Photo d'un des transfos

Image

La pièce à délianter étant extrêmement fragile lors de cette première chauffe elle est donc mise dans une atèle de grillage pour qu'elle soit bien tenue et ne se fissure pas)

Image

Une fois la pièce déliantée à 550° (température contrôlée par une sonde électronique à moins de 20 euros) il suffit d4ouvrir le four et laisser refroidir totalement la pièce avant la phase suivante

2) LA TRANSFORMATION EN METAL

La pièce doit passer au four, pour cela elle doit être mise dans un récipient en inox et noyée dans du charbon actif

Ce récipient doit être le plus ajusté possible à la dimension de la pièce et ensuite ne pas toucher les résistances pendant la chauffe, et n'ayant pas de récipient à la dimension voulue, qu'à cela ne tienne, j'en adapte un sur la base de 2 récipients recoupés, un ou 2 coups de disqueuse et le tout est joué

Image

Image

Image

Un lit de charbon actif dans le fond, on pose la pièce qui sera ensuite totalement recouverte de ce charbon, pour ce dernier passage au four j'ai bien entendu enlevé la coque en grillage

Image

Il suffit de refermer le four et de le brancher, la température doit atteindre 850° pour du bronze (elle est variable suivant les métaux utilisés)
Attention, il ne s'agit pas d'atteindre la température de fusion du métal, si cela était le cas, n'étant pas dans un moule il se liquéfierait et on ne retrouverait qu'une boule fondue
Le frittage c'est l'amalgame des particules de métal entre elles, et non leur fusion

Image

on voit ici l'ensemble de l'installation, et notamment les 2 transfos

Imageimage sur forum

On voit ci dessous les petits perçages (dans le couvercle permettant de contrôler la température dans le récipient et à côté avec la sonde

Image

Un peu moins de 2 heures de chauffe et j'ai obtenu les 850° nécessaires dans le récipient, donc on débranche, on laisse fermé pendant 1/4 d'heure, et ensuite on entre-ouvre progressivement un peu plus tous les quarts d'heure

Image

Une fois refroidie la pièce sera sortie du four et n'aura pas l'aspect ci-dessous, il faudra la décaper, la polir, etc - jusqu'à son aspect final

3) LE DECAPAGE ET POLISSAGE

Ci-dessous la pièce avec un décapage grossier pour vous la montrer sous sa forme métallique, son aspect définitif viendra donc après un bon polissage

Image

Image

Une fois la pièce bien polie, il ne restera plus qu'à faire le montage sur la dague avec les autres pièces, mais celles-ci sont en cours de réalisation

Voila en gros le processus de fabrication des pièces en pâte de métal, en espérant que cela vous aura plu :wink:
Dernière édition par Patrick86 le 14 Jan 2019 10:49, édité 2 fois au total.
Heureux celui qui comme moi à une case de vide, au moins il a de la place pour avoir des idées !
C'est parce que la lumière va plus vite que le son que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air con
Avatar de l’utilisateur
Patrick86
 
Messages: 1670
Inscrit le: 10 Nov 2018 21:46
Localisation: A côté de POITIERS

Re: Fabrication d'une dague à décors métal sculptés

Messagepar Jonathan P. » 12 Jan 2019 13:27

Quelle aventure ! thup
Avatar de l’utilisateur
Jonathan P.
David Schiffer
 
Messages: 22721
Inscrit le: 11 Avr 2009 10:41
Localisation: Bruxelles

Re: Fabrication d'une dague à décors métal sculptés

Messagepar Jerry Lee » 12 Jan 2019 13:48

Image


c'est de la sorcellerie ton truc :lol:

et la pièce finie est aussi dur et solide que du vrai métal ?

en tout cas chapeau bas Image t'as du en passer des nuits avant de réussir ce tour de magie (même Jonathan va te piquer des trucs) :mouarf:
Couteau,Moto,Rock'n'Roll ! Rebelle je suis. Rebelle je resterai ! ! !
Avatar de l’utilisateur
Jerry Lee
War in Buffet
 
Messages: 4674
Inscrit le: 11 Avr 2010 18:42
Localisation: Val de Marne

PrécédentSuivant

Retour vers A côté du couteau

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités