Qu'est qui fait un bon couteau de camp ?

Ici c'est pour les velus des jambes, sales et méchants, qui tuent des arbres morts à grands coups de couteau et font des feux de joie au fond des bois.

Re: Qu'est qui fait un bon couteau de camp ?

Messagepar christobal » 08 Avr 2013 20:30

giom a écrit:Mince, le troisième en partant du haut ?

C'est un Survive GSO-10 .

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
christobal
Professeur Rollin
 
Messages: 1770
Inscrit le: 14 Mar 2008 13:30

Re: Qu'est qui fait un bon couteau de camp ?

Messagepar giom » 08 Avr 2013 20:38

Merci ! Ça c'est de la réponse ! thup

Pas trop carré l'arrière du manche ?

En tout cas ça a l'air sympa...
Si tu mets ceux qui brassent de l'air d'un coté et ceux qui te le pompent de l'autre... Tu as la climatisation gratuite !
Avatar de l’utilisateur
giom
cap'tain trombonne
 
Messages: 3827
Inscrit le: 01 Fév 2012 08:33
Localisation: 68

Re: Qu'est qui fait un bon couteau de camp ?

Messagepar christobal » 08 Avr 2013 20:48

giom a écrit:Pas trop carré l'arrière du manche ?

Non pas trop carré, du côté de la poignée ça le fait à peu près, c'est la lame qui est un peu ¨spéciale¨, genre pelle à tarte on va dire ! :wink:
Avatar de l’utilisateur
christobal
Professeur Rollin
 
Messages: 1770
Inscrit le: 14 Mar 2008 13:30

Re: Qu'est qui fait un bon couteau de camp ?

Messagepar felipe » 08 Avr 2013 20:50

un couteau de camp c'est mieux quand c'est pas beau,
un truc qui est déjà prêt à se salir, à en prendre plein la gueule,
parce que la vie bushcraft c'est pas de la rigolade

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
felipe
relooking extrême
 
Messages: 14647
Inscrit le: 17 Oct 2007 15:40

Re: Qu'est qui fait un bon couteau de camp ?

Messagepar christobal » 08 Avr 2013 21:16

felipe a écrit:un couteau de camp c'est mieux quand c'est pas beau,
un truc qui est déjà prêt à se salir, à en prendre plein la gueule,
parce que la vie bushcraft c'est pas de la rigolade

Image

Image


Beau, pas beau, je ne vois pas ou est le problème même si c'est pour les salir et leurs en faire prendre plein la gueule comme tu dis, ce qui compte pour moi c'est qu'ils possèdent une bonne ergonomie et qu'il soient efficace après si c'est pour aller jusqu'à creuser une tranchée je préfère utiliser une pelle et une pioche .

En jetant un oeil à tes outils je constate qu'apparemment tu n'en es qu'au stade de la théorie . :wink:
Avatar de l’utilisateur
christobal
Professeur Rollin
 
Messages: 1770
Inscrit le: 14 Mar 2008 13:30

Re: Qu'est qui fait un bon couteau de camp ?

Messagepar giom » 08 Avr 2013 21:19

:mouarf:
Si tu mets ceux qui brassent de l'air d'un coté et ceux qui te le pompent de l'autre... Tu as la climatisation gratuite !
Avatar de l’utilisateur
giom
cap'tain trombonne
 
Messages: 3827
Inscrit le: 01 Fév 2012 08:33
Localisation: 68

Re: Qu'est qui fait un bon couteau de camp ?

Messagepar cassca » 08 Avr 2013 21:22

christobal a écrit: :wink:

rptd
Avatar de l’utilisateur
cassca
Raquin Marteau
 
Messages: 22684
Inscrit le: 10 Mar 2008 20:57

Re: Qu'est qui fait un bon couteau de camp ?

Messagepar Madnumforce » 08 Avr 2013 21:22

Pour moi, le couteau de camp doit être un barreau. Je veux dire un gros machin qu'on peut utiliser pour chopper pendant longtemps. Hélas, j'apprécie tellement la serpe italienne (type Bergamo 28cm) que j'ai acheté dans le commerce que c'est elle que je prend dès que je dois sortir. Après avoir bien repris et affiné le tranchant, qui était trop épais, c'est d'une efficacité qui n'est simplement pas égalable, sinon par une meilleure serpe. Cependant, le manche en cuir, à force de boue, de sueur, etc, a fini par devenir complètement lisse, et c'est un peu handicapant pour la coupe car on a pas un excellent contrôle de l'angle.

Autant au niveau performance, les couteaux de camp que je fais ne jouent pas dans la même cour que cet outil testé et développé à partir de l'expérience de terrain de plus d'un millénaire de vie et de travail en plein air, autant j'essaye de faire extrêmement attention à l'ergonomie des "couteaux de camp", et là c'est un domaine où j'arrive assez bien à ce que je cherche.

Voici un petit exemple de mes expériences:

Image

Sur cette photo, aucun des couteaux n'est fini, pas d'inquiétude donc quand à leur aspect un peu brut.
-Celui tout en haut a une bonne lame (55Si7), étonnement polyvalente et efficace pour sa forme qu'on pourrait croire bonne à rien, mais le manche est d'une ergonomie complètement pourrave, obligé de sécuriser par une dragonne en permanence.
-La lame est celle d'un Bowie que je n'ai jamais fini (90MCV8), mais qui serait plus pour faire le cake que pour vraiment servir (je veux dire que si un gars arrive et me dis: "Je veux un gros chopper", je lui ferrais pas ça).
-L'espèce de machin avec des pointes sur le dos de la lame (12C27) est inspiré des fauchons représentés entre les mains des soldats de la Bible de Maciejowsky, que je trouvais amusante. Le manche a une bonne ergonomie, mais qui demande à être plus travaillée. La lame fait 3mm d'épaisseur, mais une émouture un peu à la va-vite (c'était vraiment pour test) en réduit le potentiel. C'est pas vraiment une machette, pas vraiment un couteau de camp, c'est la "machiettowsky".
-Le Nessmuk avec le manche en corne de buffle est en 90MCV8, et son propriétaire, un américain qui travail sur un ranch, en est tout à fait satisfait. C'était un des premiers couteaux "sérieux" que je faisais, et ce serait à recommencer, le bec arrière du manche serait plus prononcé. Mais là on commence déjà à être dans le bon couteau de camp, bien qu'à mon goût encore un peu court.
-Les deux lames découpées laser ne sont là que parce que c'est une vieille photo, que j'avais prise dans le cadre d'un projet qui est aujourd'hui globalement tombé à l'eau. Cependant, le gros couteau de camp/tartineur qui est sur la droite, et qui est fait d'une de ces lames finie 'X46Cr14), s'est révélé relativement efficace. Pour moi encore trop court, mais une bonne polyvalence malgré que j'ai laissé le tranchant un peu trop épais. Seul problème, l'espèce de garde qui a un rayon trop faible, et gêne un peu l'index.

Pour l'instant, le couteau le plus fou que j'ai fait pèse 1.4kg, a une lame de 10mm d'épaisseur à la base, en Calmax, pour une longueur de lame d'environ 32cm. Manche en Amourette pour faire le cake, et manche en micarta (non figuré) pour s'en servir pour de vrai. Hélas, comme le client est roi, je n'ai pas pu faire le manche que j'avais prévu au départ. C'est le premier que je fais comme ça, et il y a dessus des "erreurs" que je ne commettrais plus, par exemple la semelle est en pleine épaisseur, ce qui rende le couteau très lourd pour rien, et transmet les vibrations et chocs de manière désagréable. Voilà le monstre (je suppose que vous vous doutez duquel je parle):

Image

Sauf qu'à la base, mon projet, c'était ça (à la longueur de la lame près):

Image

Le client tenait absolument à avoir un choil sur la lame, ce qui est inutile et irréaliste, à mon sens, vu la taille du machin. L'ergonomie aurait été infiniment meilleure avec un manche en "tête d'oiseau" (par analogie avec les poignées de revolver "bird's head"), un peu comme j'avais dessiné. Evidement, 1cm c'est un peu épais, un peu trop épais, 7mm seraient amplement suffisants si l'on part sur une optique utilitaire. Mais comme là c'est plutôt un couteau de survie pour apocalypse nucléaire, comme disent les ricains: "better safe than sorry". Il est actuellement visible jusqu'à fin Avril au musée de la coutellerie de Thiers, et il sera aussi présent à Coutellia, puisque j'y participe et que le client n'a pas encore payé…

Probablement un des meilleurs couteaux de camp que j'ai fait, bien que là encore un peu trop court à mon goût, et qui n'avait pas la semelle affinée, le couteau suivant, en 90MCV8, 8mm d'épaisseur, côtes en paperstone bordeaux-à-vue-de-nez, et une ergonomie de revolver incroyable, pour une sensation de hachette en chopping. Hélas, je n'ai pas pris de bonnes photos du couteau avant qu'il parte, mais on peut voir celles prises par le client sur le forum de Knifetest:
http://www.knifetest.com/forum/showthread.php?t=2512

Un Autre couteau de camp pas trop mal que j'ai fait, bien que le manche soit un peu trop lisse: le Hudson Bay Camp Knife, lame en X50CrMoV15 et manche en paperstone marron, vendu à Cliff Stamp, et qui en a fait une "review" complète ICI. Pareil, pas de bonne photo à montrer, mais Cliff a fait des vidéos, où on le voit facilement tenir tête à la hachette Fiskars réaffûtée par ses soins (et il est loin d'être un manchot, le bonhomme):
http://www.youtube.com/watch?v=siU-udjKXCg

Bref, je fais mes petites expériences dans mon coin. Le couteau de camp, c'est un peu ma passion, mais il y a tellement de variables qui entrent en compte, qu'il semble toujours qu'une nouvelle "avancée" fait découvrir aussi une nouvelle erreur. Et en matière de performance et d'ergonomie, je suis un éternel insatisfait: je voudrais faire des couteaux ultra-efficaces, qu'on peut manier des heures, sans effort, ni fatigue. Mais les lois de la physique sont d'intransigeantes maîtresses...
Avatar de l’utilisateur
Madnumforce
Kaliméro
 
Messages: 981
Inscrit le: 17 Mai 2010 20:18

Re: Qu'est qui fait un bon couteau de camp ?

Messagepar cassca » 08 Avr 2013 21:25

Image

suiduba !
Avatar de l’utilisateur
cassca
Raquin Marteau
 
Messages: 22684
Inscrit le: 10 Mar 2008 20:57

Re: Qu'est qui fait un bon couteau de camp ?

Messagepar giom » 08 Avr 2013 21:38

Madnumforce a écrit:
Image



Celui de droite m’intéresse fortement, sans la "goutte d'eau" sur le ricasso et en 9'… je vais peut être te contacter un de ces quatre... thup
Si tu mets ceux qui brassent de l'air d'un coté et ceux qui te le pompent de l'autre... Tu as la climatisation gratuite !
Avatar de l’utilisateur
giom
cap'tain trombonne
 
Messages: 3827
Inscrit le: 01 Fév 2012 08:33
Localisation: 68

Re: Qu'est qui fait un bon couteau de camp ?

Messagepar Madnumforce » 09 Avr 2013 08:44

cassca a écrit:suiduba !


Hélas, les deux sont vendus et vont partir aux USA. Mais Il n'y a rien que je peux faire qui ne peut être fait, rien que je peux chanter qui peut être chanté, c'est faaacile, tou doum, tou doum, tou doudoum, tou doudoum (sur l'air de All You Need Is Love). Mais juste pour être bien clair, tu parles bien de l'espèce de machine pointu et obèse, pas le truc rondouillard et obèse?



giom a écrit:Celui de droite m’intéresse fortement, sans la "goutte d'eau" sur le ricasso et en 9'… je vais peut être te contacter un de ces quatre... thup


Aucun problème. Par contre, j'ai bien l'impression que mon site est en rade (et j'ai un mauvais pressentiment à ce sujet...), donc il faudrait voir ça par MP, si tu continues à être intéressé.
Avatar de l’utilisateur
Madnumforce
Kaliméro
 
Messages: 981
Inscrit le: 17 Mai 2010 20:18

Re: Qu'est qui fait un bon couteau de camp ?

Messagepar belerofon26 » 09 Avr 2013 12:28

L'idéal reste d'avoir des éclaireurs et des porteurs qui s'occupent d'établir le camp.….
La papillote, y'a que ça de vrai !
Avatar de l’utilisateur
belerofon26
Dernier tango
 
Messages: 5789
Inscrit le: 24 Mai 2011 11:21

Re: Qu'est qui fait un bon couteau de camp ?

Messagepar deovolens » 09 Avr 2013 12:32

Tiens t'a aussi vécu au Congo je vois thup
deovolens
XX Hell
 
Messages: 6310
Inscrit le: 17 Sep 2007 21:23
Localisation: Belgique

Re: Qu'est qui fait un bon couteau de camp ?

Messagepar belerofon26 » 09 Avr 2013 12:47

deovolens a écrit:Tiens t'a aussi vécu au Congo je vois thup


Oui, Congo Belge.….
La papillote, y'a que ça de vrai !
Avatar de l’utilisateur
belerofon26
Dernier tango
 
Messages: 5789
Inscrit le: 24 Mai 2011 11:21

Re: Qu'est qui fait un bon couteau de camp ?

Messagepar manda » 09 Avr 2013 20:23

Mhhhh les joies du colonialisme :roll:

Bon, j'y vais de ma petite revue illustrée :)

J'ai eu quelques couteaux de camp dans les mains et voilà ceux que j'ai gardé.
C'est pas les meilleurs du monde mais de bons couteaux comme y'en a des tas.

La PPP pour illustrer :

Image

Voici donc mes deux "gros" couteaux de camp avec des tronches et des conceptions totalement différentes.

Le Lurquin fait 21cm de lame et le PHM 27.

Sur le Lurquin, j'aime beaucoup de recurve qui permet d'avoir un poids orienté sur l'avant de la lame et une grosse force de frappe.
J'ai mis du temps à apprendre comment l'utiliser car au début je tapais comme une brute et les fameuses vibrations se transmettaient à la main causant des douleurs au bout d'une grosse heure d'utilisation.
Aujourd'hui j'y vais tranquille, laissant le couteau bosser pour moi et ça roule tip top.

L'acier ultrafort est très bon. Le tranchant s'obtient facilement avec un fusil céramique mais fait assez facilement un morfil qu'il faut retirer au cuir ensuite. Je n'ai même pas essayé l'aiguisage sur la pierre :o
Il a un bon maintien de fil mais sur du bois, je ne vois pas la différence avec le XC75 traité par PHM. Faudrait certainement les utiliser plusieurs jours de suite intensément pour noter une réelle différence et encore, je n'en suis pas convaincu.
Le tranchant est légèrement convexe.

Le manche est tout plein de forme ce qui lui donne une excellente préhension ….. pour l'estoc :lol:
J'ai pratiqué l'escrime pendant des années et j'adore cette prise en main mais soyons francs, ces gros manches n'apportent pas grand chose dans les bois et ont même tendance à fatiguer beaucoup la main et le poignet.

La garde est pour moi un indispensable car elle permet bien souvent de protéger les doigts de l'écrasement sur le bois.

Sam fait sur ses couteaux des soies courbées et les plus longues possible. Moi ça me rassure de savoir ça. C'est un montage que j'aime et qui à mon avis ne risque rien.

Voilà, que dire de plus ? Il est beau !


Le PHM maintenant.
Pas mal plus gros mais pas plus lourd (5mm d'épaisseur sur toute la longueur de la lame contre 8mm qui s'affinent sur le Lurquin)
C'est un excellent couteau de boulo à mon sens.
La pénétration du bois est excellente et bien meilleure que sur le Lurquin. Je ne le trimbale pas trop dans les bois à cause de son encombrement mais je l'ai utilisé régulièrement pour "nettoyer" des arbres tombées et c'est une tuerie.
Ça et une bonne scie et j'suis partie pour l'aprem !

Pas de courbe dans la lame donc mais une excellente inertie et une taille qui lui donne suffisamment de poids pour passer à travers des branches de 5cm sans problèmes.

L'acier XC75 est particulièrement bien travaillé par PHM. Presque l'équivalent de Perrin qui reste pour moi la référence en la matière. Le tranchant est mordant, s'affile très facilement et sur du bois en tout cas, tiens l'aprem de taff sans problème.

Le manche en plus d'être magnifique tiens parfaitement dans mes grosses mains. Le bois de fer est super pour ça, il donne un excellent grip. Le cul permet de parer aux éventuels dérapages et la garde protège les doigts.
Sa finesse le rends confortable et permet de varier la prise en main ce qui repose lorsqu'on l'utilise longtemps.
Le montage sur soie transversante est très sécurisant. C'est un de mes préférés sur les gros couteaux.
De plus, je ne sais pas exactement pourquoi mais le couteau ne transmet que très peu de vibrations à la main.
Peut être grâce à la souplesse du XC75.

Un seul "défaut" qui n'en est pas un. Je ne bâtonne plus avec du XC75 8)

Voilà quoi :wink:
Ah oui, la dragonne c'est pour moi une grosse connerie. Si le couteau part, je préfère qu'il parte au loin devant plutôt qu'il me revienne dans la gueule en mode boomerang. Et j'ai appris quand j'avais six ans qu'on ne bosse pas avec un outil style hache si il y a du monde autour.
Et quand la main n'est plus assez forte pour tenir correctement l'outil … on pose l'outil :lol:
En plus, c'est chiant de la retirer dés qu'on pose le schlass.

La prochaine fois, je vous parlerais des couteaux que j'emporte réellement dans les bois. Ceux-ci sont bien évidemment trop gros pour une balade tranquille et inutiles pour une simple nuit dehors 8)
Plus ça va, moins j'appuie.

"Finalement, dîner en terrasse à Paris c'est comme pique-niquer dans un parking …"
Avatar de l’utilisateur
manda
Mage Orette
 
Messages: 19483
Inscrit le: 07 Sep 2009 01:47

PrécédentSuivant

Retour vers Boyz'n da Wood

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités