M@W - Monsters@Work - Les couteaux du Leb.

Vous créez vous même vos modèles? On peut voir? ;)

Re: M@W - Monsters@Work - Les couteaux du Leb.

Messagepar Maria » 01 Mar 2020 12:51

des-monts a écrit:
Maria a écrit:[Pour l'odeur de l'huile de lin, je manque d'objectivité, mais en sens inverse. :mouarf:

C'est tant qu'elle pue , car ça finit par s'estomper et c'est pas désagréable mais elle est siccative et jaunit à long terme , comme dit Patrick86 il vaut mieux une huile transparente et neutre comme celle de paraffine/vaseline pour garder la teinte du bois d'origine surtout si elle est claire et jolie.



Le jaunissement diminue avec l'exposition au soleil … c'est en tout cas ce que j'ai lu à propos de la peinture à l'huile composée au moins partiellement d'huile de lin.

Et s'il y a des couleurs de bois qu'il vaut mieux garder intactes, d'autres ne perdent rien à être un peu réchauffées, je trouve (là, on a un peu fait Dupont et Dupond, non ? :mouarf: ).
La garse
(pas garce)
Si t'es perdu dans la forêt et que tu restes immobile pendant deux ans, il va pousser de la mousse sur un côté de tes jambes. C'est le nord.
(Pierre Légaré)
Avatar de l’utilisateur
Maria
J'veux du cuir....
 
Messages: 7013
Inscrit le: 06 Déc 2014 00:59

Re: M@W - Monsters@Work - Les couteaux du Leb.

Messagepar Romain J » 01 Mar 2020 13:45

Lebowski a écrit:Salut :) ! Le petit dernier : Plate semelle en acier O2 avec plaquettes en loupe d'amboine et rivets en fibre de carbone.
Image

:pasmal:
J’aime beaucoup cette démarcation sur le manche.
Pis avant que l’aubier pourrisse ou soit mangé par les vers sur un manche faudrait vraiment être un goujat.
Avatar de l’utilisateur
Romain J
 
Messages: 324
Inscrit le: 13 Sep 2018 20:20
Localisation: Maine-et-Loire

Re: M@W - Monsters@Work - Les couteaux du Leb.

Messagepar spiralo » 01 Mar 2020 21:52

Patrick86 a écrit:Siccative ou pas l'huile de lin pue et jaunit le bois, dénaturant sa couleur naturelle

Quand on utilise des bois nobles je trouve dommage de mettre dessus des mixtures qui les dévalorisent

Pas d'accord, sur certains bois c'est vrai que ça nique une belle couleur (chêne ou châtaigner par ex), mais sur d'autres ça révèle bien les lignes et nuances (genre le poirier ).
mort au jigged
Avatar de l’utilisateur
spiralo
François Pignon
 
Messages: 9271
Inscrit le: 17 Déc 2010 20:36
Localisation: 35

Re: M@W - Monsters@Work - Les couteaux du Leb.

Messagepar spiralo » 01 Mar 2020 21:54

Patrick86 a écrit:Je n'utilise que des huiles minérales blanches, principalement de l'huile de paraffine

Du coup ça a les mêmes propriétés "protectrices" ? ça garde la couleur ? c'est bien comme info, merci.
mort au jigged
Avatar de l’utilisateur
spiralo
François Pignon
 
Messages: 9271
Inscrit le: 17 Déc 2010 20:36
Localisation: 35

Re: M@W - Monsters@Work - Les couteaux du Leb.

Messagepar Patrick86 » 02 Mar 2020 01:01

spiralo a écrit:
Patrick86 a écrit:Siccative ou pas l'huile de lin pue et jaunit le bois, dénaturant sa couleur naturelle

Quand on utilise des bois nobles je trouve dommage de mettre dessus des mixtures qui les dévalorisent

Pas d'accord, sur certains bois c'est vrai que ça nique une belle couleur (chêne ou châtaigner par ex), mais sur d'autres ça révèle bien les lignes et nuances (genre le poirier ).


Vade rétro satanas !!! Du poirier à l'huile de lin, je meurs :yeux:
:mouarf:
Heureux celui qui comme moi à une case de vide, au moins il a de la place pour avoir des idées !
C'est parce que la lumière va plus vite que le son que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air con
Avatar de l’utilisateur
Patrick86
 
Messages: 1914
Inscrit le: 10 Nov 2018 21:46
Localisation: A côté de POITIERS

Re: M@W - Monsters@Work - Les couteaux du Leb.

Messagepar ETPhonehome » 02 Mar 2020 10:21

Patrick86 a écrit:Je n'utilise que des huiles minérales blanches, principalement de l'huile de paraffine, mais d'autres préféreront d'autres huiles, chacun à ses préférences et je ne prétends pas détenir LA vérité, car nous avons chacun la notre

Et puis l'utilisation d'huiles n'est pas une règle générale, pour moi c'est inutile sur les bois de très grande densité (+ de 1) puisqu'elles ne pénètrent pas la matière, et dans des bois de moins de 0,4 autant huiler une éponge, ça ne tient pas

Mais plus que l'utilisation d'huile j'utilise des vernis de ma composition, héritage de ma formation d'ébénisterie sans doute et des échanges avec un de les frères, luthier


Pour les bois durs ( buis en autres) je pense que le but de l'huile de lin est plus de créer une imprégnation sur une épaisseur limitée et un glacis en surface plutôt qu'un traitement en grande profondeur.
Eric Plazen, par exemple, laissait tremper très longtemps ses manches en bois durs dans son mélange 50/50 huile de lin exposée au soleil/térébenthine puis faisait plusieurs sessions en frottant ces manches avec de la paille de fer très fine imbibée du même mélange.
C'est vrai qu'en utilisation intensive et conditions assez dures ce glacis de surface fini par disparaître en partie, mais peut être il rénové facilement en utilisant les même méthodes
Mais lui semblait plus considérer ses créations comme des outils destinés à être utilisé régulièrement que comme des œuvres d'art sur lesquels la préservation de la beauté initiale du bois devait être conservée.
Les fabricants de puukko scandinaves qui utilisent pour la plupart des huile siccatives doivent avoir le même type de raisonnement.

Concernant la majorités des vernis, je leur trouve beaucoup d'inconvénients:
- tendance à craqueler, se décoller à certain endroits, se rayer, se ternir, devenir opaque, ou se prendre une couleur plus foncée
Et là l'aspect esthétique n'y gagne pas vraiment.
Puis le boulot important pour décaper les restes de vernis (chimiquement ou mécaniquement) avant de retraiter la surface pour lui redonner un aspect correct me semble assez rédhibitoire.

Attention, je reconnaît, par exemple, que le résultat d'un vernis traditionnel au tampon bien réalisé par un bon ébéniste donne un très beau rendu sur une surface ainsi traitée.
Mais le manche d'un couteau, surtout en utilisation type chasse ou plein air me semble soumis à des contraintes (chimique ou mécanique) bien plus extrêmes que celles que subissent normalement de beaux meubles bénéficiant de ce traitement.
Il me semble d'ailleurs qu'un de nos couteliers reconnus pour la qualité de sa production (Mathieu Herrero qui est luthier de formation si je ne m'abuse) n'utilisent pas vraiment ce type de vernis sur les plaquettes en bois de ces couteaux d'art pourtant plutôt conçu pour des utilisations raisonnable.
Il faudrait peu être lui demander pourquoi?

Mais bon tout cela n'est que mon ressenti d'amateur de couteau et petit bricoleur n'ayant jamais été professionnel dans le domaine du bois.
Par moment j'aimerai me sentir aussi affuté que certains de mes couteaux!
Avatar de l’utilisateur
ETPhonehome
Père de Manches
 
Messages: 15227
Inscrit le: 01 Avr 2013 17:16
Localisation: Gironde

Re: M@W - Monsters@Work - Les couteaux du Leb.

Messagepar baalot » 02 Mar 2020 11:01

Il est cool ce couteau. Comment tu fais pour introduire les rivets en fibre de carbone sans les péter ? Ya pas besoin d'enfoncer un peu en force ?
Ne croyez pas tout ce que vous pensez.
T'facon l'acier c'est pas important du moment que c'est de l'acier. ASR.
Avatar de l’utilisateur
baalot
Vis Versace
 
Messages: 35743
Inscrit le: 07 Nov 2014 13:46

Re: M@W - Monsters@Work - Les couteaux du Leb.

Messagepar hulk. » 02 Mar 2020 12:46

c'est bien beau , pourtant je suis pas un "fan du couteau d'art" ;-)

edit : sophistiqué c'est plutôt le mot qui conviens je crois
Avatar de l’utilisateur
hulk.
 
Messages: 916
Inscrit le: 22 Avr 2016 09:56

Re: M@W - Monsters@Work - Les couteaux du Leb.

Messagepar geiser » 02 Mar 2020 16:48

des rivets en carbone, çà c'est étonnant
Avatar de l’utilisateur
geiser
 
Messages: 1172
Inscrit le: 26 Aoû 2016 15:07

Re: M@W - Monsters@Work - Les couteaux du Leb.

Messagepar buttboardeur » 02 Mar 2020 18:12

C'est stylé ce dernier là avec les rivets en carbone ! :coeur: thup
Avatar de l’utilisateur
buttboardeur
 
Messages: 417
Inscrit le: 26 Aoû 2013 16:13
Localisation: Saint-Girons, Ariège

Re: M@W - Monsters@Work - Les couteaux du Leb.

Messagepar spiralo » 02 Mar 2020 21:49

Patrick86 a écrit:
Vade rétro satanas !!! Du poirier à l'huile de lin, je meurs :yeux:
:mouarf:

:lol:
Sérieux ça rend vraiment bien, mais faut mettre plus de térébenthine que d'huile de lin, genre 2/3-1/3.
mort au jigged
Avatar de l’utilisateur
spiralo
François Pignon
 
Messages: 9271
Inscrit le: 17 Déc 2010 20:36
Localisation: 35

Re: M@W - Monsters@Work - Les couteaux du Leb.

Messagepar Patrick86 » 03 Mar 2020 00:05

spiralo a écrit:
Patrick86 a écrit:
Vade rétro satanas !!! Du poirier à l'huile de lin, je meurs :yeux:
:mouarf:

:lol:
Sérieux ça rend vraiment bien, mais faut mettre plus de térébenthine que d'huile de lin, genre 2/3-1/3.


Chacun fait comme il veut mais moi les poires c'est a l'eau de vie et le poirier = Allo, devis ! :mouarf:
Heureux celui qui comme moi à une case de vide, au moins il a de la place pour avoir des idées !
C'est parce que la lumière va plus vite que le son que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air con
Avatar de l’utilisateur
Patrick86
 
Messages: 1914
Inscrit le: 10 Nov 2018 21:46
Localisation: A côté de POITIERS

Re: M@W - Monsters@Work - Les couteaux du Leb.

Messagepar Lebowski » 05 Mar 2020 20:21

Merci les gars. Oui les rivets carbone, en rappel avec la lame.
@Baalot : Non pas trop dur à rentrer vu qu'en diamètre ils étaient inférieurs aux trous de 2 dixième. Rayés et noyés dans la colle.
Avatar de l’utilisateur
Lebowski
Big Leeb au ski
 
Messages: 10372
Inscrit le: 15 Nov 2013 11:05

Re: M@W - Monsters@Work - Les couteaux du Leb.

Messagepar Fouin'toc » 05 Mar 2020 20:31

hulk. a écrit:c'est bien beau , pourtant je suis pas un "fan du couteau d'art" ;-)

edit : sophistiqué c'est plutôt le mot qui conviens je crois

Les couteaux de lebo (en tous cas les 2 que j'ai) sont complètement utilisables et sont plutôt confortables.
Avatar de l’utilisateur
Fouin'toc
Chimie shake
 
Messages: 13748
Inscrit le: 20 Mai 2008 12:17
Localisation: Haut Languedoc

Re: M@W - Monsters@Work - Les couteaux du Leb.

Messagepar Patrick86 » 05 Mar 2020 22:06

Bon je ne suis pas là pour vexer quiconque, chacun fait en fonction de ce qu'il a appri, entendu ou en fonction de ses goûts ou affinités personnels, je n'ai pas de souci avec ça bien au contraire :lol:

N'ayant aucune culture métal je me fais tout petit à ce sujet et j'essaye de m'informer en ce sens alors que je suis un alien en ce domaine

A contrario je pense avoir une très solide expérience bois de par ma formation et expérience solide dans ce domaine, donc :

Partageons nos savoirs ! Sans jugements ni idées préconçues, qui si l'on est honnête s'avèrent la plupart du temps erronées
Heureux celui qui comme moi à une case de vide, au moins il a de la place pour avoir des idées !
C'est parce que la lumière va plus vite que le son que certains ont l'air brillants avant d'avoir l'air con
Avatar de l’utilisateur
Patrick86
 
Messages: 1914
Inscrit le: 10 Nov 2018 21:46
Localisation: A côté de POITIERS

PrécédentSuivant

Retour vers Vos créations

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : couper au couteau, thomas.R et 5 invités