Détrempe du D2

Vous créez vous même vos modèles? On peut voir? ;)

Re: Argh !

Messagepar oufti » 20 Déc 2006 11:04

Efix a écrit:Tu n'as vraiment pas choisi le plus simple !
Pour la trempe et le traitement thermique, le plus simple pour toi, c'est Wolf Borger.

Tiens, ça fait 6 semaines que j'ai une commande chez eux, pas de nouvelles, vont finir par ne plus en avoir de moi, ça c'est certain.
Échange Renault Twingo 16V de 2002 contre 4L.
Sturgeon's Law: "Ninety percent of everything is crap".
Avatar de l’utilisateur
oufti
REVIENS!!
 
Messages: 37819
Inscrit le: 30 Oct 2006 21:17
Localisation: Grivegnée, BE

Messagepar galene » 11 Fév 2007 15:20

je ranime un peu ce vieux post.
Si ton D2 est trempé impossible de l'attaquer à la lime. POur la trempe il faut imperativement un four. Le faire faire par un pro est un bonne idée. J'ai déjà fait quelques lames dans cet acier et je peux dire que je n'ai encore rien trouvé de plus chiant à trempé. Mais c'est à mon avis l'un des tout meilleurs aciers de coutellerie. Le revenu doit (enfin c'est mieux) se faire à 550 ° parce qu'a 250 il est encore cassant. donc si grande lame mieux vaut ne pas faire le con.
Avatar de l’utilisateur
galene
 
Messages: 203
Inscrit le: 05 Fév 2007 00:39
Localisation: strasbourg-entzheim

Messagepar Parmentier Eric » 11 Fév 2007 16:11

mmb a écrit:Z'avez des adresses pour la trempe ?

;o)


Passe à l'atelier et hop!!! :D
Il n'est pas nécessaire d'aller vite, le tout est de ne pas s'arrêter,et de faire toujours... Pas pareils...!
http://www.pbase.com/lautla/neoczen_parmentier
Avatar de l’utilisateur
Parmentier Eric
Monsieur Patate
 
Messages: 685
Inscrit le: 08 Jan 2007 20:52
Localisation: Enghien Belgique

Messagepar oufti » 11 Fév 2007 16:30

Parmentier Eric a écrit:Passe à l'atelier et hop!!! :D

Pas impossible que je passe avec quelques lames alors... proposé si gentiment :)
Échange Renault Twingo 16V de 2002 contre 4L.
Sturgeon's Law: "Ninety percent of everything is crap".
Avatar de l’utilisateur
oufti
REVIENS!!
 
Messages: 37819
Inscrit le: 30 Oct 2006 21:17
Localisation: Grivegnée, BE

Messagepar Parmentier Eric » 11 Fév 2007 18:48

oufti a écrit:
Parmentier Eric a écrit:Passe à l'atelier et hop!!! :D

Pas impossible que je passe avec quelques lames alors... proposé si gentiment :)

Avec plaisir et une bonne bouteille à la main :D
Il n'est pas nécessaire d'aller vite, le tout est de ne pas s'arrêter,et de faire toujours... Pas pareils...!
http://www.pbase.com/lautla/neoczen_parmentier
Avatar de l’utilisateur
Parmentier Eric
Monsieur Patate
 
Messages: 685
Inscrit le: 08 Jan 2007 20:52
Localisation: Enghien Belgique

Messagepar stancaiman » 11 Fév 2007 18:50

et bien, les trempeurs vont être bien trempés rptd
Avatar de l’utilisateur
stancaiman
Quantum of Solex
 
Messages: 62703
Inscrit le: 31 Oct 2006 19:21
Localisation: Paris

Messagepar oufti » 11 Fév 2007 18:51

Parmentier Eric a écrit:Avec plaisir et une bonne bouteille à la main :D

Pas de problèmes des bouteuilles j'en ai plein... vu que je ne bois pas :)
Échange Renault Twingo 16V de 2002 contre 4L.
Sturgeon's Law: "Ninety percent of everything is crap".
Avatar de l’utilisateur
oufti
REVIENS!!
 
Messages: 37819
Inscrit le: 30 Oct 2006 21:17
Localisation: Grivegnée, BE

Messagepar EffeBé » 17 Fév 2007 15:51

Pareil, un petit MP et un petit colis si vous avez des pièce à tremper, je fait quasiment un TT toute les semaines.

D2 et barbec, ça n'a jamais marché, il n'a pas une grande latitude de température de trempe (+/-5°) et il n'aime pas la flamme en direct, c'est un acier qui décarbure un max, on se tretrouve avec une couche noir très épaisse et très très dure.
Avatar de l’utilisateur
EffeBé
 
Messages: 434
Inscrit le: 19 Jan 2007 17:29
Localisation: France

trempe du d2

Messagepar kochiba » 14 Avr 2007 10:36

La dureté de l'acier à la livraison ne dépasse pas celle de l'état recuit, soit environ 800 N/mm2. Traitement thermique : La dureté maximum que l'on peut obtenir est de 64 HRC. Le cycle de trempe, après un préchauffage initial à 350-400°C, démarre par un chauf-fage lent jusqu'à 850°C avec un palier de maintien en température de 10 à 20 mn. La température de chauffe pour la trempe varie de 990°C à 1030°C selon que celle-ci est à l'huile, à l'air ou en bain de sels. Les températures de revenu conseillées sont : - 180°-200°C pour les utilisations nécessitant une dureté maximum tels que poinçons de découpage fin. - 480°-560°C pour les utilisations nécessitant une résistance maximum à l'usure tels que matrices d'emboutissage.
Avatar de l’utilisateur
kochiba
P'tit Gibus
 
Messages: 2479
Inscrit le: 24 Mar 2007 01:25
Localisation: jura

Messagepar MMB » 14 Avr 2007 11:46

Je vais bientôt la travailler, cette lame !

;o)
Avatar de l’utilisateur
MMB
Basic Instinct
 
Messages: 1935
Inscrit le: 31 Oct 2006 09:34
Localisation: Outreau - 62

Messagepar Roland L » 14 Avr 2007 13:25

Pour tous les aciers inox fortement alliés, je vous déconseille vivement la trempe dans la forge et à fortiori sur le barbec !

Le D2 est un acier pour faire des cales d'usinage ou des roulements, si on le trempe mal, on génère des carbures gros comme le poing et la coupe en prend un grand coup dans les dents. Je te conseille la trempe à l'air pulsé ou sous vide (il faut deux revenus à 500° sinon ça casse comme du verre). Y a des boites près de thiers qui le font et si tu y vas pour juste une lame avec une bouteille sous le bras, il te le feront à l'oeil.

Fais une ébauche d'émouture avant la trempe et prépare toi quand-même à tuer pas mal d'abrasif et de limes. L'avantage (il y en a un), ça se lustre facilement

Franchement, je sais qu'il y a eu une mode des aciers d'outillage-super-durs-qui-gardent-leur-fil-super-longtemps, mais Je vous invite vraiment à retourner vers du 1% de carbone maxi, bien trempé, Bien émout, largement suffisant niveau tranchant et facile d'entretien...
Avatar de l’utilisateur
Roland L
Electron sonneur
 
Messages: 4903
Inscrit le: 07 Avr 2007 23:23
Localisation: Thiers

Messagepar arthur » 14 Avr 2007 13:39

Chuis bien d'accord.…


mais quand même le D2....j'aime bien... :wink:
Membre peu actif du PPP.
Avatar de l’utilisateur
arthur
Plombier Plombé
 
Messages: 4170
Inscrit le: 24 Fév 2007 18:34
Localisation: Ardeche sud

Messagepar MMB » 14 Avr 2007 16:18

Je finis mon premier en cours, et je m'attaque ensuite à la forme en D2.

Je pense que je trouverais une bonne âme pour la trempe, le moment venu.

;o)
Avatar de l’utilisateur
MMB
Basic Instinct
 
Messages: 1935
Inscrit le: 31 Oct 2006 09:34
Localisation: Outreau - 62

Messagepar oufti » 14 Avr 2007 16:50

Perceval a écrit:Pour tous les aciers inox fortement alliés, je vous déconseille vivement la trempe dans la forge et à fortiori sur le barbec !

Petite question, pour une fois qu'on àun maître à bord, j'en profite :)

Donc, je suis en train de me construire mon four de trempe, électrique tout le toutim, tu saurais me donner la recette d'une trempe d'un couteau en D2 pour avoir le meilleur compromis tenue de coupe / résistance ?

Temp de chauffe, paliers, trempe à l'eau ou à l'huile, revenus(s) durées etc...

Ce serait sympa tout plein :)
Échange Renault Twingo 16V de 2002 contre 4L.
Sturgeon's Law: "Ninety percent of everything is crap".
Avatar de l’utilisateur
oufti
REVIENS!!
 
Messages: 37819
Inscrit le: 30 Oct 2006 21:17
Localisation: Grivegnée, BE

Messagepar Roland L » 16 Avr 2007 21:31

Pas un maître, juste un ouvrier.

Je me suis juré de ne plus jamais travailler ce genre de cochonneries, mais de mémoire, il faut le tremper au moins à 1060°C avec des paliers (je sais plus où). Sous vide ou à l'air pulsé (surtout pas à l'eau si tu tiens à la vie et pas à l'huile si tu veux avoir autre chose qu'un puzzle).

Après trempe, tu dépasses allègrement les 64 HRC, donc il faut 2 revenus à 500°. Je t'invite à contacter eurotechni pour plus de détails, c'est leur produit...

Perso, je ne me suis jamais amusé à tremper des inox moi-même, ça requiert une trop grande précision, et je ne suis pas équipé. D'après C. Moretti, un des seuls que l'on puisse travailler soi-même sans trop de risque, c'est le 12C27.

Je vous rappelle que le D2 est un gadget américain conçu pour l'usinage et les pièces éxigeant une grande résitance aux chocs sur une masse importante. Pour la coupe, c'est zéro (comme la céramique). Il y aura toujours des amateurs de ce genre de trucs, mais perso je préfère un couteau qui retrouve son fil en deux coups de fusil...

Ceci dit j'ai donné aussi dans le panneau du D2, comme tout le monde...
Avatar de l’utilisateur
Roland L
Electron sonneur
 
Messages: 4903
Inscrit le: 07 Avr 2007 23:23
Localisation: Thiers

PrécédentSuivant

Retour vers Vos créations

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités