Bon bin voilà : mes couteaux bretons

Vous créez vous même vos modèles? On peut voir? ;)

Re: Bon bin voilà : mes couteaux bretons

Messagepar Leïla » 28 Déc 2018 14:05

Besoin, nécessité et esthétique ne sont pas toujours amis et c'est parfois dommage.

Nous serons tous d'accord et moi la première (puisque pas stupide non plus) pour dire que des trous à cet endroit sont des nids à saletés. Je le sais depuis que j'en ai dessiné l'esquisse.

Cependant, même s'ils sont faciles à nettoyer, puisque ces couteaux ne craignent en aucun cas d'être passés sous l'eau et que nous avons tous des éviers et des éponges, comme je l'ai déjà indiqué, ces trous seront remplacés par de simples creux sur les versions finales.

Mais je ne les ai pas mis là par simple lubie futile qui tendrait seulement à se décaler par rapport à la mode du brut de forge (dont certains se servent parfois seulement pour économiser des finitions laborieuses) et des lames courtes et trapues (souvent liées à la nécessité de manches en loupes trop petites), mais à cause d'un constat face à l'aspect de ces lames sans eux.

L'effet d'optique créé par ces interruptions dans la masse casse le volume de la lame et allège sa silhouette. Sans ces éclaircissages, la lame prend un aspect très différent,trop massif à mon goût.

Ce sont de grandes lames pour des couteaux pliants de poche et elles sont plutôt larges par rapport au manche.

L'harmonie des proportions serait totalement déstabilisée si je laissai ces lames sans rien faire à cet endroit. C'est un problème que j'ai retourné dans tous les sens. On aurait sous les yeux un manche riche avec une lame triste et disproportionnée.

Une gravure aurait été idéale, mais je n'ai pas cette compétence (pas encore).

Alors à moins de faire des couteaux totalement différents...

Finalement, est-ce que ces trous sont utiles ? Oui, ils le sont d'un point de vue esthétique.
Est-ce qu'on pourrait s'en passer ? Oui aussi, mais au détriment de l'harmonie de la lame avec le manche.


Des éléphants à pattes de girafes démesurées, ce n'est peut-être pas du goût de tous. Certains diront même que, en vrai, ça ne peut pas tenir debout (au cas où on aurait pas remarqué), mais un certain peintre en a décidé autrement. On peut en penser ce qu'on veut, n'empêche que si ils avaient eu des pattes d'éléphants standard, ça n'aurait pas donné pareil.
Savoir et se dire que l'on ne sait pas est bien... Ne pas savoir et se dire que l'on sait conduit à la difficulté… Le sage vit dans la conscience des difficultés et donc, n'en souffre pas. (Lao Tseu)
Avatar de l’utilisateur
Leïla
 
Messages: 45
Inscrit le: 18 Déc 2018 20:23
Localisation: Finistère

Re: Bon bin voilà : mes couteaux bretons

Messagepar Leïla » 04 Mar 2019 12:51

Alors après réflexion, j'ai fait quelques modifs sur le dernier couteau.

J'ai pas encore ma fraiseuse, mais j'ai un graveur pour métal.


Vous en pensez quoi ?

Image

C'est un acier japonais. Suminagashi 67 couches dont le cœur est en VG10. Toujours impeccablement trempé, à la bonne température (1070°C) pendant le temps nécessaire.

Image
Le manche est fait dans ma superbe loupe de saule. Imbibée de résine époxyde sous vide.
D'ailleurs, j'ai cherché partout et je n'en trouve nulle part sur internet. Il semblerait que je sois la seule à en posséder une et à faire des manches de couteaux avec.
Si quelqu'un ici sait quelque chose à ce sujet ? Car j'ai bien l'impression que ce phénomène est encore plus rare que je ne le pensai. Dans ce cas, ça en ferai un matériau des plus précieux, non ?
Image

La mitre est en cupro-aluminium coulé à la maison (d'où les petites inclusions). Mais cette fois, je l'ai soudée aux platines à la brasure argent.
Image
La pierre dans le manche est un Péridot vert.
Image

Le tout est toujours waterproof. Solide, tout inox et cette fois, avec cette lame en acier Suminagashi, c'est bien cool, hein ???
Savoir et se dire que l'on ne sait pas est bien... Ne pas savoir et se dire que l'on sait conduit à la difficulté… Le sage vit dans la conscience des difficultés et donc, n'en souffre pas. (Lao Tseu)
Avatar de l’utilisateur
Leïla
 
Messages: 45
Inscrit le: 18 Déc 2018 20:23
Localisation: Finistère

Re: Bon bin voilà : mes couteaux bretons

Messagepar R_madrun » 04 Mar 2019 15:53

Je trouve un peu chargé ton style (guilloche, triskell, péridot, trou trou et gravure) mais c'est des histoires de goûts.
Techniquement la jonction mitre/plaquette pourrait être améliorée, le triskell est très enfoncé dans le manche et il reste des rayures sur la lame...
J'aime bien la ligne et le talon de lame dégagé
Pour la stab regarde Cactus juice
L'acier c'est bien... Le faire c'est mieux !

Fesses du bouc: Les Couteaux de l'Ogre
Avatar de l’utilisateur
R_madrun
 
Messages: 213
Inscrit le: 23 Sep 2016 06:03
Localisation: Cordillère des Andes

Re: Bon bin voilà : mes couteaux bretons

Messagepar des-monts » 04 Mar 2019 16:13

Moi pareil !
(Mais je déteste les trous/creux, moins la gravure assez jolie) J'aime beaucoup la forme et l'aspect général ,le dos de lame un peu trop guilloché à mon avis sur la longueur.
des-monts
de mi-nuit
 
Messages: 1013
Inscrit le: 23 Juin 2007 19:24
Localisation: Ile de France

Re: Bon bin voilà : mes couteaux bretons

Messagepar kokoro » 04 Mar 2019 18:12

J'aime bien l'équilibre général du couteau. Les creux et la gravure sur la lame ne me plaisent pas trop mais ce n'est pas rédibitoire. (en ce qui me concerne je préfère aux trous de l'autre version).
Avatar de l’utilisateur
kokoro
 
Messages: 97
Inscrit le: 01 Fév 2019 01:53
Localisation: Oise

Re: Bon bin voilà : mes couteaux bretons

Messagepar Patrick86 » 05 Mar 2019 11:38

Leïla a écrit:
Image
Le manche est fait dans ma superbe loupe de saule. Imbibée de résine époxyde sous vide.
D'ailleurs, j'ai cherché partout et je n'en trouve nulle part sur internet. Il semblerait que je sois la seule à en posséder une et à faire des manches de couteaux avec.
Si quelqu'un ici sait quelque chose à ce sujet ? Car j'ai bien l'impression que ce phénomène est encore plus rare que je ne le pensai. Dans ce cas, ça en ferai un matériau des plus précieux, non ?


J'aime bien la ligne de tes couteaux thup

Loupe de saule, heu !!!!! 2 ou 3 petits noeuds n'en font pas une loupe pour autant

Quant à savoir si ce qui est rare est précieux, ce n'est pas automatique, le saule est loin d'être un bois noble, et encore moins précieux, loupe ou pas

Mais c'est très subjectif, ce que certains trouveront exceptionnel et précieux, d'autres n'y apporteront que peu d'attention, et dans le cas du saule je ne pense pas que cela soulève le coeur des foules
Heureux celui qui comme moi à une case de vide, au moins il a de la place pour avoir des idées !
Si tu te tapes la tête contre un pot et que cela sonne creux, dis toi que ce n'est pas forcément le pot qui est vide
Avatar de l’utilisateur
Patrick86
 
Messages: 417
Inscrit le: 10 Nov 2018 21:46
Localisation: A côté de POITIERS

Re: Bon bin voilà : mes couteaux bretons

Messagepar Leïla » 09 Mar 2019 11:01

Merci les gars, j'ai bûché sur cette ligne pour qu'elle soit adaptée à la main en faisant fi du coût supplémentaire en matière. en effet, les manches plus droits sont bien plus économiques et plus faciles à travailler, mais peu adaptés à la main et moins esthétiques, finalement.

Entre ça et la crosse du ressort qui referme l'arrière du manche, j'ai plein de chutes, mais c'est plus classe.

Quand à cette loupe de saule, c'en est bien une, c'est indéniable. En effet méconnue et d'un bois peu attirant au départ, ses nuances à l’œil nu sont pourtant vraiment extra. Je n'arrive pas à les faire apparaître en photo, mais j'ai un pote qui a un bon appareil et j'essaierai de montrer ce que ceux qui la voient en direct peuvent distinguer.

Ça vaut vraiment le coup de voir ça. C'est comme regarder une image holographique (les vignettes pour gamins). Quand tu le bouge, les reflets changent.

Techniquement la jonction mitre/plaquette pourrait être améliorée, le triskell est très enfoncé dans le manche et il reste des rayures sur la lame...


Ouais, galère avec seulement une ponceuse à bande fixée à l'envers sur mon établi. la précision des angles craint et quand ça colle bien au moment où je fixe la plaquette, c'est après, quand je réalise les courbes, qu'apparaissent ces petits écarts qui me révoltent. par toujours, mais bien trop. Il faudra que j'achète un outil spécial pour des angles parfaits. Quand j'achetai du laiton en barres, c'était plus facile, puisque le bord était déjà parfaitement rectiligne. Mais depuis que je coule des bronzes et des cupro-aluminiums, c'est devenu problématique.

Cependant, j'y travaille.

C'est sur qu'avec un backstant, je passerai pas des plombes à travailler mon polissage, mais ça peut encore se travailler à la main.
Et le Suminagashi ressort mal, je maîtrise pas encore l'après trempage au perchlorure de fer.

J'essaierai d'en faire un sans les trois creux, Je sais que la mode actuelle est au minimalisme et que je fais tâche au milieu des bruts de forge, lames courtes ou effilées, etc., mais je pense que ces décorations cassent l'impression d'une lame disproportionnée par rapport au manche, justement parce qu'elle est bien mastoc, mais je me trompe peut-être, il faut essayer pour voir. Et puis quand le ressort est bien fort, c'est pas évident de la déplier sans accroche pour les doigts.

Par contre, j'ai fais plusieurs tests pour la profondeur du triskèle et pour le coup, je crois vraiment qu'il vaut mieux l'enfoncer un peu que de le faire dépasser. Car sur la photo, ça se voit pas, mais il est bombé, pas plat. du coup, les bords sont forcément plus enfoncés pour que le milieu arrive à la bonne hauteur.

Pour la stab regarde Cactus juice


Ça semble pas évident à se procurer, cette résine, plusieurs indiquent "plus en stock" et puis plus de 100€ la bonbonne, c'est pas donné quand-même.
Perso, j'ai fini par trouver ce truc en attendant de commencer à vendre mes couteaux (pour l'instant je bosse seulement pour la gloire) : je dilue de l'époxy avec de l'acétone et zou --> dans la chambre à vide...
bien penser à laisser ensuite à l'air pour que l'acétone s'évapore rapidement afin que la résine puisse prendre.
Savoir et se dire que l'on ne sait pas est bien... Ne pas savoir et se dire que l'on sait conduit à la difficulté… Le sage vit dans la conscience des difficultés et donc, n'en souffre pas. (Lao Tseu)
Avatar de l’utilisateur
Leïla
 
Messages: 45
Inscrit le: 18 Déc 2018 20:23
Localisation: Finistère

Re: Bon bin voilà : mes couteaux bretons

Messagepar des-monts » 09 Mar 2019 12:49

Leïla a écrit:J'essaierai d'en faire un sans les trois creux, Je sais que la mode actuelle est au minimalisme et que je fais tâche au milieu des bruts de forge, lames courtes ou effilées, etc., mais je pense que ces décorations cassent l'impression d'une lame disproportionnée par rapport au manche, justement parce qu'elle est bien mastoc, mais je me trompe peut-être, il faut essayer pour voir. Et puis quand le ressort est bien fort, c'est pas évident de la déplier sans accroche pour les doigts.

Par contre, j'ai fais plusieurs tests pour la profondeur du triskèle et pour le coup, je crois vraiment qu'il vaut mieux l'enfoncer un peu que de le faire dépasser. Car sur la photo, ça se voit pas, mais il est bombé, pas plat. du coup, les bords sont forcément plus enfoncés pour que le milieu arrive à la bonne hauteur.[e.

Perso les trous c'est pas que je trouve ça moche mais c'est ramasse merde et pénible à nettoyer vite fait au casse-croute.
Pour ce qui est du triskel à mon avis (humble) je pense que ce serait plus joli enfoncé à raz même si la figurine est un peu en relief...
des-monts
de mi-nuit
 
Messages: 1013
Inscrit le: 23 Juin 2007 19:24
Localisation: Ile de France

Re: Bon bin voilà : mes couteaux bretons

Messagepar R_madrun » 09 Mar 2019 19:47

Leïla a écrit: je dilue de l'époxy avec de l'acétone et zou --> dans la chambre à vide...
bien penser à laisser ensuite à l'air pour que l'acétone s'évapore rapidement afin que la résine puisse prendre.

Logiquement l'acétone et la résine devraient se séparer dans la chambre à vide, le solvant s’évaporant en premier... Perplexe je suis...
Le back c'est souvent une machine à faire les conneries plus vite... 8) :lol: :lol:
Perso je fait tout a la main après trempe... :wink:
L'acier c'est bien... Le faire c'est mieux !

Fesses du bouc: Les Couteaux de l'Ogre
Avatar de l’utilisateur
R_madrun
 
Messages: 213
Inscrit le: 23 Sep 2016 06:03
Localisation: Cordillère des Andes

Re: Bon bin voilà : mes couteaux bretons

Messagepar Carbo » 10 Mar 2019 11:22

Le suminagashi VG10 se révèle beaucoup mieux à l’acide chlorhydrique … 10 minutes à 60°C en protégeant les parties qui ne doivent pas être attaquées par l’acide. Acide chlorhydrique à 20% qu’on trouve en grandes surfaces.

Le perchlo, c’est pour le suminagashi SGPS.
Avatar de l’utilisateur
Carbo
Conchita
 
Messages: 7718
Inscrit le: 05 Mai 2011 13:56
Localisation: Haute-Savoie

Re: Bon bin voilà : mes couteaux bretons

Messagepar Leïla » 10 Mar 2019 14:45

Merci Carbo, je vais essayer ça ce dimanche après-midi.

De toute façon, mon perchlorure de fer est fait maison (j'en avais besoin, pas de sous et les bases nécessaires : acide chlorhydrique, peroxyde d'hydrogène et... fer bien sûr).
Donc, j'ai de l'acide chlorhydrique sur mon étagère à produits.

A savoir, avant que quelqu'un fasse une bêtise en voulant m'imiter : avant de jouer à la petite chimiste, j'ai d'abord été formée à l'utilisation des produits chimiques en milieu professionnel et j'ai ma panoplie : protections cutanées, oculaires et respiratoires spécifiques.

faut pas déconner avec ça !
Savoir et se dire que l'on ne sait pas est bien... Ne pas savoir et se dire que l'on sait conduit à la difficulté… Le sage vit dans la conscience des difficultés et donc, n'en souffre pas. (Lao Tseu)
Avatar de l’utilisateur
Leïla
 
Messages: 45
Inscrit le: 18 Déc 2018 20:23
Localisation: Finistère

Re: Bon bin voilà : mes couteaux bretons

Messagepar geiser » 10 Mar 2019 16:16

Leïla a écrit:A savoir, avant que quelqu'un fasse une bêtise en voulant m'imiter : avant de jouer à la petite chimiste, j'ai d'abord été formée à l'utilisation des produits chimiques en milieu professionnel et j'ai ma panoplie : protections cutanées, oculaires et respiratoires spécifiques.


[mode miso on] les femmes et les poisons … on te fait confiance :wink: [mode miso off]
Avatar de l’utilisateur
geiser
 
Messages: 824
Inscrit le: 26 Aoû 2016 15:07

Précédent

Retour vers Vos créations

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : jkj et 6 invités