Les beaux couteaux qu'on n'arrive pas à utiliser

Anecdote, histoire avec un grand H...Mais aussi des couteaux originaux et des pièces de collections.

Re: Les beaux couteaux qu'on n'arrive pas à utiliser

Messagepar DiZ » 31 Mai 2020 22:33

"""" censored"""""
Dernière édition par DiZ le 31 Mai 2020 22:44, édité 1 fois au total.
M4k3 iT Ph0nKy !
Avatar de l’utilisateur
DiZ
 
Messages: 1687
Inscrit le: 16 Nov 2019 12:24
Localisation: 69

Re: Les beaux couteaux qu'on n'arrive pas à utiliser

Messagepar MartinJ » 31 Mai 2020 22:37

Mec c'est gênant là
Pas là pour épiler des kiwis
Avatar de l’utilisateur
MartinJ
 
Messages: 5351
Inscrit le: 08 Déc 2017 12:57

Re: Les beaux couteaux qu'on n'arrive pas à utiliser

Messagepar DiZ » 31 Mai 2020 22:44

oui c’était une tirade un peu bigaresque, je supprime ! ^^
M4k3 iT Ph0nKy !
Avatar de l’utilisateur
DiZ
 
Messages: 1687
Inscrit le: 16 Nov 2019 12:24
Localisation: 69

Re: Les beaux couteaux qu'on n'arrive pas à utiliser

Messagepar douglas » 01 Juin 2020 02:07

baalot a écrit:
Jonathan P. a écrit:Oui mais avec la lame drop, ce point change tout le temps de lieu (sur le fil), donc le fil s'aplatit sur toute une zone :capello:
(Et la pointe ne sert à rien :P )


Ben non. La pointe reste affutée, et sert à tout ce à quoi une pointe peut servir. Ce qui n'est pas le cas avec une pointe émoussée d'une lame comme la deuxième du dessin. Sans compter que pour moi, à l'entretien, il est plus facile de reprendre un bout de fil, fut-il courbe, que de refaire une pointe. Et enfin, à angle du dos de lame égal, une pente "en courbe" me semble plus à même "d'attraper" le steak, vu que l'angle entre l'assiette et le fil et au final plus aigu que pour une pente droite. Et du coup, la partie "utile" (qui coupe) devient plus longue (et donc potentiellement plus efficace) si le fil est courbé.

Voilà pour mes griefs envers la oufti théorie.


A mon tour et avec un peu de retard dans le débat je viens rajouter mon grain de sel :mouarf:
Je serai plutôt "pro drop" . Mais tout dépend en fait de la façon de couper de chacun. Si je prends une pizza, j'aime bien la couper sur toute la longueur en faisant un mouvement de bascule de l'arrondit du tranchant à plusieurs reprises. (alors oui ça aplati le fil , mais sur une planche en bois ça limite la casse). J'ai déjà essayé de couper ma pizza avec un Sheep foot, ça a tendance à ramener toute la garniture hors de l'assiette si le fil n'est pas affûté parfaitement :mouarf:
Pour mon steak, encore un petit "plus " pour la lame arrondie mais pour une autre raison : si la viande est un peu dure à couper (une semelle quoi) j'aurais tendance à utiliser ma lame en allers-retours. comme une scie donc. le mouvement de scie est impossible avec un sheepfoot, on ne peut que tirer le couteau vers soi. Si tout va bien ça coupe parfaitement .Mais si la viande n'est pas tendre ça se gâte ! il faut dans ce cas ,soit faire un mouvement de scie soit" l'écraser" avec le fil, ce qui n'est pas non plus aisé avec un seepfoot.
Voilà voilà… Et pourtant j'adore les wharncliff, je trouve ça classe comme ligne, et j'en ai plein. Mais je dois alors choisir ce que je coupe avec.
Avatar de l’utilisateur
douglas
Verrat sois!
 
Messages: 5883
Inscrit le: 16 Avr 2016 19:20

Précédent

Retour vers Histoire du couteau et anecdotes

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités